Magazine Cuisine

Cent-dix-huitième participation aux TWD - Sablés moutons au chocolat et café

Par Vibi
Cent-dix-huitième participation aux TWD - Sablés moutons au chocolat et café
Cent-dix-huitième participation aux TWD - Sablés moutons au chocolat et café Cent-dix-huitième participation aux TWD - Sablés moutons au chocolat et café
Cent-dix-huitième participation aux TWD - Sablés moutons au chocolat et café Cent-dix-huitième participation aux TWD - Sablés moutons au chocolat et café
Cent-dix-huitième participation aux TWD - Sablés moutons au chocolat et café Cent-dix-huitième participation aux TWD - Sablés moutons au chocolat et café
Recette suggérée par Donna de Life's Too Short Not To Eat Dessert First
dans le cadre de ma cent-dix-huitième participation aux TWD

Le premier soir je me suis donc endormi sur le sable à mille milles de toutes les terres habitées. J'étais plus isolé qu'un naufragé sur un radeau au milieu de l'océan. Alors vous imaginez ma surprise, au lever du jour, quand une drôle de petite voix m'a réveillé. Elle disait: S'il te plaît... dessine-moi un mouton! J'ai sauté sur mes pieds comme si j'avais été frappé par la foudre. J'ai bien frotté les yeux. J'ai bien regardé. Et j'ai vu un petit bonhomme tout à fait extraordinaire qui me considérait gravement.
Cent-dix-huitième participation aux TWD - Sablés moutons au chocolat et café
Mais mon dessin, bien sûr, est beaucoup moins ravissant que le modèle. Ce n'est pas ma faute. J'avais été découragé dans ma carrière de peintre par les grandes personnes, à l'âge de six ans, et je n'avais rien appris à dessiner, sauf les boas fermés et les boas ouverts. Je regardai donc cette apparition avec des yeux tout ronds d'étonnement. N'oubliez pas que je me trouvais à mille milles de toutes les régions habitées. Or mon petit bonhomme ne me semblait ni égaré, ni mort de fatigue, ni mort de faim, ni mort de soif, ni mort de peur. Il n'avait en rien l'apparence d'un enfant perdu au milieu du désert, à mille milles de toute région habitée. Quand je réussis enfin à parler, je lui dis: Mais... qu'est-ce que tu fais là? Et il me répéta alors, tout doucement, comme une chose très sérieuse: S'il te plaît... dessine-moi un mouton.
Extrait de Le Petit Prince, SAINT-EXUPÉRY
  • 1 cuillerée à table expresso instantané
  • 1 cuillerée à table eau bouillante
  • 1 tasse beurre à température ambiante
  • ⅔ tasse sucre glace
  • 1 cuillerée à thé vanille
  • 2 tasses farine
  • 4 onces chocolat fondu tiédi

Dans un petit bol, bien dissoudre l’expresso dans l’eau bouillante, laisser tiédir, réserver.
Dans une grande jatte, à l’aide d’un batteur électrique, battre le beurre et le sucre jusqu’à pâle et épais, environ 30 minutes.
Ajouter la vanille et l’expresso refroidi, battre à nouveau jusqu’à crémeux.
Ajouter la farine d’un coup et battre à vitesse lente, seulement jusqu’à ce que les ingrédients secs aient disparus dans la pâte (ne pas trop battre!).
À l’aide d’une maryse, plier le chocolat tiédi dans la pâte.
Transférer le tout dans un sac de congélation, avec le rouleau à pâte, rouler doucement la pâte à travers le sac, de façon à ce que celle-ci s’étende uniformément dans le sac (l’épaisseur obtenue devrait être de ¼‘’).
Fermer le sac et le mettre à plat au frigo, au moins 2H.
Couper le sac de congélation et déposer la pâte sur un plan de travail propre.
À l’aide d’un roulette à pizza découper la pâte en carrés d’environ 1.5x1.5’’ (ou autres formes au goût).
Transférer les sablés sur une plaque de cuisson préalablement tapissée de papier parchemin, en prenant soin de laisser environ 1.5cm entre chaque sablé.
Faire cuire au four sur la grille du centre, à 325° pendant 15 à 18 minutes.
*Donne environ 3 douzaines de sablés
Source: Baking, From My Home to Yours - Dorie Greenspan - déclinaison
Idée: Design Sponge
IMPRIMER CETTE RECETTE (sans photo)
Image Hosted by ImageShack.us

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Vibi 521 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines