Magazine Beaux Arts

Lydia Delectorskaya, Muse et modèle de Matisse

Publié le 07 septembre 2010 par Kenza
Lydia Delectorskaya, Muse et modèle de Matisse
Lydia D., muse et modèle de Matissejusqu'au 27 septembre 2010Musée Matisse de Nice
Lydia Delectorskaya, Muse et modèle de MatisseCette exposition regroupe 105 œuvres dont Lydia est le modèle, parmi lesquelles 16 peintures et 77 dessins, et rassemble de nombreuses photographies. Les prêts obtenus - 89 œuvres –, en partie inédits et tous exceptionnels, proviennent de la famille du peintre, de nombreuses collections privées américaines et françaises, ainsi que des plus grands musées internationaux, tels le musée d'art contemporain de Montréal, le Statens Museum for Kunst de Copenhague, le Baltimore Museum of Art, l’Allen Memorial Art Museum de Oberlin, Ohio, la Tate, le Centre Georges Pompidou / Musée national d’art moderne / Cci de Paris et de la Bibliothèque nationale de France de Paris.
Lydia Delectorskaya, Muse et modèle de MatisseNée à Tomsk en Russie en 1910, Lydia arrive à Nice en 1930. Après avoir cumulé des petits emplois, elle rencontre Matisse en octobre 1932, et restera auprès de lui 22 ans. Dès 1935, date à laquelle le peintre remarque son expressivité, elle est tout à la fois dame de compagnie de son épouse, secrétaire et modèle. Matisse qualifiera la beauté de Lydia comme étant celle d’« une princesse de glace » et en fera son modèle privilégié. En 1938, congédiée par Madame Matisse, Lydia n’en demeure pas moins indispensable à l’artiste, pour le secrétariat, l’intendance, la manutention et l’assistance en atelier. Elle veille au calme nécessaire à la créativité de l’artiste, à la logistique, tout en posant pour des tableaux et dessins. Elle participe aux accrochages des expositions consacrées à l’artiste, elle assure le suivi de la réalisation des carreaux de céramique et des vitraux de la chapelle du Rosaire de Vence, elle suit la préparation du musée Matisse du Cateau-Cambrésis en 1952. Après la mort de Matisse en 1954, Lydia publie deux ouvrages, en témoignage de sa collaboration avec l’artiste : L’apparente facilité, Henri Matisse : peintures de 1935-1939, édité en 1986 chez Adrien Maeght, puis dix ans plus tard, Henri Matisse, contre vents et marées : peintures et livres illustrés de 1939 à 1943, aux éditions Hansma, Paris.

Lydia Delectorskaya, Muse et modèle de Matisse

Henri Matisse, Le Rêve

*

Lydia Delectorskaya, Muse et modèle de Matisse

Henri Matisse, La Blouse verte

*

Lydia Delectorskaya, Muse et modèle de Matisse

Henri Matisse, Deux jeunes filles

*

Lydia Delectorskaya, Muse et modèle de Matisse

Henri Matisse, Robe violette et anémones

*

Lydia Delectorskaya, Muse et modèle de Matisse

Henri Matisse, Corselet sur fond de « Tahiti »

*
Lydia Delectorskaya, Muse et modèle de Matisse

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Kenza 4520 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines