Magazine Sport

Bilan de la saison régulière de baseball

Publié le 05 octobre 2010 par Vinz

Ce dimanche s’est achevée la saison régulière des Ligues Majeures de Baseball. C’est l’occasion de faire un petit bilan et de présenter les séries du premier tour.

MLB Logo

Les classements finaux

Ligue Nationale

NL East W L Pct GB Home Road East Cent West Streak L10

Bilan de la saison régulière de baseball
x-Philadelphia 97 65 .600 – 52-29 45-36 44-28 21-19 22-10 Lost 1 6-4

Bilan de la saison régulière de baseball
y-Atlanta 91 71 .560 6 56-25 35-46 38-34 25-16 19-15 Won 1 5-5

Bilan de la saison régulière de baseball
Florida 80 82 .490 17 41-40 39-42 37-35 20-20 16-19 Won 2 4-6

Bilan de la saison régulière de baseball
NY Mets 79 83 .490 18 47-34 32-49 31-41 21-19 14-18 Lost 1 5-5

Bilan de la saison régulière de baseball
Washington 69 93 .430 28 41-40 28-53 30-42 19-20 15-18 Won 1 5-5

NL Central W L Pct GB Home Road East Cent West Streak L10

Bilan de la saison régulière de baseball
x-Cincinnati 91 71 .560 – 49-32 42-39 17-15 49-30 17-19 Won 2 5-5

Bilan de la saison régulière de baseball
St. Louis 86 76 .530 5 52-29 34-47 18-15 39-39 20-16 Won 5 8-2

Bilan de la saison régulière de baseball
Milwaukee 77 85 .480 14 40-41 37-44 16-18 37-40 15-21 Lost 2 6-4

Bilan de la saison régulière de baseball
Houston 76 86 .470 15 42-39 34-47 15-19 45-33 13-22 Won 1 3-7

Bilan de la saison régulière de baseball
Chi Cubs 75 87 .460 16 35-46 40-41 17-14 34-45 16-18 Lost 1 6-4

Bilan de la saison régulière de baseball
Pittsburgh 57 105 .350 34 40-41 17-64 11-25 31-48 13-19 Lost 2 4-6

NL West W L Pct GB Home Road East Cent West Streak L10

Bilan de la saison régulière de baseball
x-San Francisco 92 70 .570 – 49-32 43-38 19-14 28-14 38-34 Won 1 7-3

Bilan de la saison régulière de baseball
San Diego 90 72 .560 2 45-36 45-36 16-18 27-14 38-34 Lost 1 5-5

Bilan de la saison régulière de baseball
Colorado 83 79 .510 9 52-29 31-50 16-18 21-20 37-35 Lost 8 1-9

Bilan de la saison régulière de baseball
LA Dodgers 80 82 .490 12 45-36 35-46 13-20 23-19 40-32 Won 2 7-3

Bilan de la saison régulière de baseball
Arizona 65 97 .400 27 40-41 25-56 16-16 16-27 27-45 Lost 2 4-6

Ligue Américaine

AL East W L Pct GB Home Road East Cent West Streak L10

Bilan de la saison régulière de baseball
x-Tampa Bay 96 66 .590 – 49-32 47-34 42-30 26-13 21-12 Won 2 5-5

Bilan de la saison régulière de baseball
y-NY Yankees 95 67 .590 1 52-29 43-38 38-34 23-13 23-13 Lost 2 3-7

Bilan de la saison régulière de baseball
Boston 89 73 .550 7 46-35 43-38 37-35 15-18 24-15 Won 2 5-5

Bilan de la saison régulière de baseball
Toronto 85 77 .530 11 46-35 39-42 39-33 22-19 17-14 Won 1 8-2

Bilan de la saison régulière de baseball
Baltimore 66 96 .410 30 37-44 29-52 24-48 17-20 18-17 Lost 1 5-5

AL Central W L Pct GB Home Road East Cent West Streak L10

Bilan de la saison régulière de baseball
x-Minnesota 94 68 .580 – 53-28 41-40 15-21 47-25 24-12 Lost 1 2-8

Bilan de la saison régulière de baseball
Chi White Sox 88 74 .540 6 45-36 43-38 17-18 32-40 24-13 Won 2 8-2

Bilan de la saison régulière de baseball
Detroit 81 81 .500 13 52-29 29-52 17-22 38-34 15-18 Won 1 4-6

Bilan de la saison régulière de baseball
Cleveland 69 93 .430 25 38-43 31-50 17-24 34-38 13-18 Lost 2 7-3

Bilan de la saison régulière de baseball
Kansas City 67 95 .410 27 38-43 29-52 17-18 29-43 13-24 Lost 2 4-6

AL West W L Pct GB Home Road East Cent West Streak L10

Bilan de la saison régulière de baseball
x-Texas 90 72 .560 – 51-30 39-42 19-25 25-18 32-25 Lost 1 6-4

Bilan de la saison régulière de baseball
Oakland 81 81 .500 9 47-34 34-47 20-25 23-19 30-27 Won 4 4-6

Bilan de la saison régulière de baseball
LA Angels 80 82 .490 10 43-38 37-44 15-27 19-26 35-22 Won 1 5-5

Bilan de la saison régulière de baseball
Seattle 61 101 .380 29 35-46 26-55 17-26 18-26 17-40 Lost 5 3-7

De ces classements on peut tirer un certain nombre d’enseignements :

Dans la Ligue Nationale :

  • Les Phillies ont eu du mal mais ils sont parvenus à imposer leur statut de favoris. Ils ont connu un mois et demi difficile entre juin et juillet mais à partir de la fin de juillet, ils ont embrayé, rattrapé les Braves qui ont compté jusqu’à 7 parties d’avance, avant de les lâcher en septembre.
  • Les Braves retrouvent les séries après plusieurs années d’absence. Une façon pour le manager Bobby Cox de réussir une sortie. Par contre, les Mets ont bien déçu et le general manager et le manager ont été limogés peu après le dernier match de la saison.
  • Les Reds de Cincinnati retrouvent les séries onze ans après leur dernière apparition. La clé du succès a résidé dans la rotation qui a fait d’énormes progrès, une relève qui a bien assuré et l’attaque qui a toujours maintenu un bon niveau. Joey Votto est favori pour être élu MVP. Les Cardinals de Saint-Louis semblaient prendre le dessus à la mi-août mais ils ont complètement cédé entre fin août et début septembre. Albert Pujols n’a pas réussi une aussi bonne saison que les précédentes mais il demeure un favori pour être MVP, comme meilleur claqueur de circuits de la Ligue Nationale.
  • La bagarre dans l’Ouest était attendu mais le scénario n’était pas celui prévu : les Padres de San Diego semblaient tenir le coup pendant les 5 premiers mois de la saison mais ils ont connu une série de 10 défaites qui a permis aux Giants de passer devant. Les Padres sont bien revenus et ont même cru à un match de barrage mais ils ont perdu le dernier match dimanche à San Francisco. Dommage pour les Sud Californiens qui ont le meilleur groupe de lanceurs des majeures mais une attaque trop faible qui n’a pas appuyé le monticule dans ces moments critiques. J’avais fait de San Francisco mes favoris mais l’équipe a connu des ratés à l’image de Tim Lincecum, auteur d’un mois d’août désastreux, mais septembre a été victorieux. Sept ans après leur dernière apparition en série, avec Barry Bonds, le fantôme de ce dernier est conjuré et les Giants ont de quoi postuler aux grands honneurs.
  • La déception vient des Rockies. Le début de septembre leur a permis de talonner Giants et Padres mais ils ont craqué et fini à 9 parties et 8 défaites consécutives. Dommage aussi pour Ubaldo Jimenez : le lanceur qui avait 17 victoires mi-juillet n’a gagné que deux fois depuis. Quant aux Dodgers, ils n’ont pas été totalement dans le coup. Une fin en queue de poisson pour Joe Torre qui prendra certainement sa retraite cette saison.
  • Les Pirates de Pittsburgh sont vraiment nuls mais ils n’ont pas une bonne équipe au monticule. Les Astros ont fait le pari de la reconstruction et si leur départ a été calamiteux (9 défaites), le reste de la saison a été honorable. Par contre, Cubs, Brewers sont passés à côté. Lou Piniella a quitté Chicago dès août pour raisons personnelles et Ken Macha devrait ne pas revenir à Milwaukee.

Dans la Ligue Américaine

- L’AL Est demeure toujours la plus forte division du baseball majeur avec quatre équipes à plus de 85 victoires. Le match à trois Rays-Red Sox-Yankees a été fatal aux Bostoniens, dont les blessures et les performances inconstantes des joueurs ont coûté assez cher. Les Rays de Tampa Bay remportent un deuxième titre de division en trois ans en coiffant sur le fil les Yankees. Les Blue Jays de Toronto ont réalisé une excellente saison au vu des prédictions. La rotation a été de qualité et José Bautista a été le facteur X de la saison, et quel facteur X ! Quant aux Orioles, ils étaient partis pour les 110 défaites mais le changement d’entraineur en août a donné une nouvelle impulsion à l’équipe qui évite les 100 défaites

- Nettement favoris dans la division centrale, les Twins du Minnesota ont dominé assez nettement. Les White Sox étaient revenus à hauteur début août mais Minnesota a accéléré et obtenu 94 victoires. Les White Sox ont réussi une bonne saison, les Tigers ont fortement déçu et les Indians ont évité les 100 défaites grâce à une bonne fin de saison. Ils laissent la dernière place au Royals où Zach Greinke a connu plus de difficultés qu’en 2009 où il a obtenu le Cy Young.

- Enfin les Rangers retrouvent eux-aussi les séries après une décennie d’absence. La qualité de la rotation explique le succès de la formation, toujours très puissante en attaque. Oakland a aussi une excellente équipe de lanceurs mais leur attaque n’est pas du même niveau. Une saison à 50% est un bon bilan. Les Angels n’ont pas été bons mais quelques blessures et performances décevantes ont plongé l’équipe. Mais des départs comme Guerrero, Lackey et autres ne se remplacent pas comme ça. Quant aux Mariners, ils ont perdu rapidement toute chance : ils étaient partis avec beaucoup d’ambition mais ils n’ont absolument pas réussi en attaque.

Les tendances de la saison.

  1. La domination des lanceurs. 2 matches parfaits en quinze jours de surcroît, du jamais vu dans une seule saison. Et encore, Armando Galarraga s’est vu privé d’un autre sur une erreur d’arbitrage. Mais Dallas Braden et surtout Roy Halladay ont réussi cette performance. Pour le second (21 victoires), c’est quasiment un deuxième Cy Young dans la poche, un dans chaque ligue. A cela, ajoutons le match sans point ni coup sûr d’Ubaldo Jimenez. Les lanceurs ont dominé la saison dans son ensemble
  2. José Bautista n’avait frappé que 43 HR en 533 matches de ligues majeures. Le voltigeur de Toronto en a claqué 54 en 161 matches, dominant largement le classement dans ce domaine. Bautista est un frappeur qui mise sur sa puissance (0.260 de moyenne ce qui est un peu inférieur à la moyenne) mais il a un bon coup d’oeil (100 buts sur balles contre 119 strikeouts). On attendra 2011 pour savoir s’il est un feu de paille ou une vraie force de frappe. Une reconnaissance inespérée pour ce joueur modeste et méconnu de 30 ans, qui a surtout joué à Pittsburgh. Personne en 2008 et 2009 n’avait réussi à expédier 50 longues balles. Bautista aura son nom dans les annales du baseball quoiqu’il arrive.
  3. Trois lanceurs ont cumulé 20 victoires : Roy Halladay (Philadelphie) et C.C. Sabathia (NY Yankees) 21 et Adam Wainwright (Saint-Louis) 20. Brian Wilson a réussi 48 sauvetages. Le joueur des Giants devance d’une longueur Heath Bell des Padres ; tout un résumé du formidable duel entre ces deux équipes.
  4. Josh Hamilton (Rangers Texas) est le meilleur frappeur de la ligue avec une excellente moyenne à 0.359. Il a réussi 32 HR pour les Texans.
  5. Neftali Feliz (Rangers aussi) devrait mériter le titre de rookie de l’année : il a réussi 40 sauvetages à sa première saison complète alors qu’il n’était pas le lanceur numéro un au départ. Jaime Garcia (Saint-Louis) est le candidat logique avec Jayson Heyward (Atlanta) pour être le néophyte de la Ligue Nationale. Stephen Strasburg, le prodige des Nationals, aurait pu postuler mais une blessure au coude lui vaut de subir l’opération Tommy John. Il manquera la saison 2011.
L'improbable histoire de la saison. Inconnu avant la saison, José Bautista réussit 54 HR et a porté les Blue Jays vers une belle saison malgré l'élimination.

L'improbable histoire de la saison. Inconnu avant la saison, José Bautista réussit 54 HR et a porté les Blue Jays vers une belle saison malgré l'élimination.

Les play-offs : présentation.

2010_postseason_logo

Voici une courte présentation des quatre séries qui commenceront mardi soir. La première série se joue au meilleur des cinq matches, puis les autres en sept. Le champion de la Ligue Nationale aura l’avantage du terrain en septième match en Série Mondiale, une première depuis 16 ans.

Ligue Nationale.

National League Logo

Philadelphie Phillies – Cincinnati Reds. La série entre le double champion sortant de la Ligue et les revenants de l’Ohio Sud. Sur le papier, la rotation à trois des Phillies (Halladay, Oswalt, Hamels) doit dominer mais les Reds ont des arguments à faire valoir. L’équipe de Philadelphie est spécialiste des mois d’octobre et pourrait bien balayer la série (3-0)

San Francisco Giants- Atlanta Braves. Deux autres revenants dans les séries après des années d’absence. Sur le papier, la rotation des Giants est supérieure mais les Braves ont la possibilité de faire valoir leur puissance. San Francisco me semble favori car l’équipe me paraît un peu plus stable et surtout est capable d’imposer de bas scores qui favorise les Giants. Victoire en quatre matches (3-1).

Ligue Américaine.

American League Logo

Tampa Bay Rays – Texas Rangers. Les Rays sont favoris mais les Rangers ont les arguments. Cliff Lee a solidifié la rotation qui a progressé mais le surnombre de lanceurs partants de qualité devrait faire la différence. La série promet d’être offensive car les deux équipes ont souvent produit l’une contre l’autre, mais j’ai des doutes surtout si Josh Hamilton manque encore à l’appel au Texas. Les Rays devraient s’imposer en quatre parties.

Minnesota Twins – New York Yankees. Malgré l’absence de Justin Morneau, malgré une saison plus en retrait de Joe Mauer (MVP en 2009), les Twins ont brillé cette saison. Cette série est la revanche de la série de 2009 où les Yankees l’avaient emporté mais en revenant plusieurs fois de l’arrière. Les Yankees me semblent moins bons cette année : derrière Sabathia, des incertitudes demeurent. Andy Pettitte revient de blessure mais sera-t-il prêt ? A.J. Burnett a connu des problèmes et Phil Hughes a bien fait (18 victoires) mais son niveau en séries est inconnu. Les Twins sont capables de produire et l’équipe a une grande cohésion. S’il n’y a pas d’énorme point fort, l’équipe du Minnesota n’a pas de faiblesse alors qu’à New York on s’interroge sur Derek Jeter, sur la relève et sur l’état de forme de Mark Teixeira et Alex Rodriguez, dont la performance avait permis aux Yankees de se qualifier en 2009. Je n’y crois pas trop cette année : victoire des Twins en quatre matches.

A ce propos, Bud Selig, le commissaire du baseball majeur, voudrait ajouter un tour supplémentaire aux playoffs. Un vrai casse-tête lorsqu’on connaît l’inertie conservatrice du monde du baseball -des dirigeants aux amateurs-. Une idée pas mauvaise mais il faudra résoudre plusieurs problèmes puisque Selig ne veut plus qu’on joue une Série Mondiale en novembre : réduire le nombre de matches en saison régulière, réduire le délai entre deux matches de séries (deux jours à chaque fois pratiquement tout le temps), déterminer le format du premier tour (en trois parties comme au Japon, ce qui réduirait l’allongement de la saison ?), résoudre le problème du déséquilibre entre les deux ligues (16 dans la Nationale, 14 dans l’Américaine). Et pourquoi pas exempter du premier tour les deux meilleures équipes de chaque ligue, comme dans le football américain ?

A suivre donc…

La MLB a communiqué le bilan des affluences de la saison 2010. Malgré la curieuse désertion à Tampa Bay, les légitimes à Pittsburgh, Cleveland, l’indifférence à Toronto et à Oakland, l’affluence n’a baissé que d’1%. A nuancer avec l’ouverture du Target Field, le stade des Twins mais on peut quand même affirmer que le baseball a bien résisté à la crise.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Vinz 627 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine