Magazine High tech

James Bond 007 : Blood Stone

Publié le 08 novembre 2010 par Gameinvaders

Depuis Quantum of Solace, notre ami James Bond s’est fait bien discret. Absent des consoles depuis 2008, il enfile une nouvelle fois son smoking impeccable et revient à la charge avec Blood Stone, nouvel épisode exclusif sur consoles. Le titre est toujours édité par Activision, mais on retrouve un nouveau studio au développement. Ainsi, c’est désormais Bizarre Creations qui s’occupe de la conception. Ce changement de développeurs va t’il redonner à James Bond la gloire vidéoludique qu’il mérite ? Réponse.

Test réalisé sur Xbox 360

james-bond-bloodstone-execution

Les exécutions, rapides mais efficaces

On incarne donc l’agent secret le plus célèbre de la planète, à savoir ce cher James Bond. Ce dernier doit, encore une fois, sauver le monde d’une menace biologique. Il va donc devoir se rendre aux quatre coins du globe, afin de donner la fessée aux méchants bandits. Bon, vous l’aurez compris, le scénario est un peu bateau et est surtout très prévisible si l’on a déjà vu certains films de James Bond. Le point positif, c’est qu’avec James Bond, on voyage beaucoup. Ainsi, on se retrouve à Monaco, en Russie, en Turquie et même en Birmanie, de quoi profiter d’un dépaysement total. Les environnements sont donc variés et assez jolis. Malheureusement, le titre est assez linéaire, et vous aurez vite fait le tour des cinq missions que propose le jeu. Comptez 7 heures de jeu pour venir à bout de l’aventure. Le soft propose heureusement une assez bonne rejouabilité puisqu’il propose aux joueurs plusieurs challenges (par exemple, vous devez éliminer un ennemi avec chaque arme du jeu, ou bien réussir un nombre d’exécutions rapides, etc …). Cependant, même si le titre est assez court, il est assez dynamique ! On y retrouve tous les éléments qui font la réussite de James Bond. Les fusillades, les courses poursuites en voitures, ainsi que les célébrés James Bond girls sont donc de la partie et proposeront diverses phase de gameplay.

james-bond-bloodstone-cachette

Se cacher est le meilleur moyen de rester discret

Bon, je vous rassure, aucune phase de gameplay ne sera disponible avec la James Bond girl du titre. Le jeu vous proposera donc des fusillades, des courses poursuites et des phases d’infiltration. Durant les fusillades, vous serez seul contre une tripotée d’ennemis (James Bond oblige) et vous devrez utiliser le décor pour vous mettre à couvert. Seize armes sont mises à votre disposition pour venir à bout de vos adversaires. On retrouve donc le classique pistolet silencieux, l’AK-47, et autres fusils à pompe. Les phases de tirs sont assez rythmées, et on ressent bien l’influence d’un autre blockbuster édité par Activision, à savoir Call of Duty. Lors de certaines phases de tirs, certains éléments du décors seront destructibles. Vous pourrez donc vous débarrasser plus facilement de vos ennemis en leur faisant tomber quelque chose sur la tête, ou bien en tirant dans des bonbonnes de gaz. Des exécutions rapides sont aussi proposés. Lorsque vous êtes prêt d’un ennemi, une simple pression sur la touche correspondante et 007 enchaîne les coups fatals ou bien pousse son adversaire dans le vide. Simple, mais terriblement efficace ! Chaque exécution vous rapporte un tir ajusté. Kézako ? Et bien il s’agit simplement d’un tir redoutable, avec lequel une seule balle suffit à tuer n’importe quel adversaire. Bon, quand on évoque James Bond, on pense forcément aux gadgets ! Malheureusement, le seul gadget présent dans cet opus est votre téléphone portable. Il vous permettra de localiser les armes présentes près de vous, les positions de vos ennemis, les infos utiles à vos missions, l’endroit ou vous devez vous rendre (utile donc si jamais vous êtes perdus), mais il ne fait pas encore le café.

james-bond-bloodstone-course-poursuite

Les phases de conduites sont dynamiques

Le jeu propose également des courses poursuites. Il n’y a absolument rien à redire sur ces dernières. Peu importe le véhicule que vous contrôlez (en passant de l’Aston Martin DB5 à une dépanneuse de Bangkok), les phases de conduites sont vraiment intéressantes. Certes, elles sont scriptées, mais on prend un réel plaisir en les faisant. Les immeubles s’effondrent, la circulation provoque des accidents, des obstacles tombent devant vous, vous obligeant à trouver un autre chemin. On ne s’ennuie pas une seconde et à la moindre seconde d’inattention, votre adversaire prend le large, vous obligeant à recommencer depuis le dernier point de passage. Le fait que les phases en voiture soient si bien réussies est sans doute lié au fait que c’est le studio Bizarre Creations qui a développé cet opus. En effet, le studio a déjà prouvé ses qualités en proposant la série des Project Gotham Racing, célèbres jeux de courses. Enfin bref, quoiqu’il en soit, les courses poursuites sont vraiment excellentes et méritent le coup d’oeil. Le jeu suit une structure assez définie. Ainsi, on commence une mission, on avance, on tue les ennemis, et bien souvent, la dernière phase de la mission est une course poursuite. Le jeu est donc un peu répétitif à la longue.

james-bond-bloodstone-personnage

On reconnait bien Daniel Craig

Graphiquement parlant, le jeu alterne entre le bon et le moins bon. Le mauvais, c’est les cinématiques du jeu. Même si on reconnait assez bien les traits de Daniel Craig (Bond lui même) et Judy Dench (M du MI6), les cinématiques sont assez moches, sans parler de l’animation faciale. Les lèvres des personnages bougent d’une façon bizarre, si bien qu’on se demande un un humain normalement composé sera capable de faire pareil. Puisque l’on est dans les gros points faibles du titre, parlons du doublage. Les voix françaises sont clairement à jeter ! Le jeu d’acteurs n’est pas au top, ce qui peut être dommage. Pour conclure, parlons du mode multijoueur, assez basique. Il oppose deux équipes en team Deathmatch. Malheureusement, c’est tout ce qui est proposé. C’est assez frustrant lorsque l’on sait que plusieurs autres jeux de tirs propose beaucoup plus de mode de jeu en mode multi.

James Bond 007 : Blood Stone est un bon jeu. Certes il est répétitif, mais les différents lieux visités permettent d’effacer un peu ce sentiment. Vous pouvez donc jouer avec un style bourrin, en tirant sur tout ce qui bouge, ou bien y aller avec le style discret d’un véritable agent secret. James Bond revient donc sur le devant de la scène dans un titre soigné, et qui mérite le coup d’oeil, ne serait ce que pour ses courses poursuites. Avec un jeu dynamique et des graphismes soignés, Blood Stone laisse présager un bon avenir pour l’avenir de James Bond.

Score: 4 out of 5 stars


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Gameinvaders 3370 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte