Magazine Culture

Top Ten du Crosseur

Publié le 23 novembre 2010 par Hunterjones
Top Ten du CrosseurÉtais-ce inspiré par le souffle des tricheurs que j'avais loué le film The Sting cette semaine ?
Au Québec depuis quelques semaines on pourrait facilement remplir un top 50 mais consolons-nous un peu en regardant ailleurs...
10-William Thompson (Dans les années 1840)-L'Homme de Confiance.
Top Ten du CrosseurSon arnaque peut sembler bien simple aujourd'hui et bien peu de gens mordraient à sa ruse. Mais en 184x à New York, les gens étaient beaucoup plus naifs qu'aujourd'hui. Sa tactique était d'une simplicité désarmante. Il vous accostait sur la rue, prétendait être une connaissance, entamait la conversation avec vous avec une telle habileté qu'il gagnait votre confiance. Il vous disait à la toute fin: "Me faites vous suffisament confiance pour que je vous emprunte votre montre jusqu'à demain?" (un bien luxueux de l'époque), partait avec votre montre et ne réapparaissait jamais. Il a inventé le terme "The Confidence Man" et a inspiré Herman Melville pour son roman du même nom en 1857.
9-Ben Marks (dans les années 1860)-Trouve la Dame
Top Ten du CrosseurDébutant comme 'confidence man' il était aussi gambler proffessionel. Installant sa table sur la rue, il jouait à "trouve la dame", jeu de carte où il installait les cartes à l'envers et demandait aux gens de deviner où se trouvait une des quatres dames. Il fût l'un des premiers à utiliser un complice qui jouait (faussement) et gagnait beaucoup d'argent contre lui faisant croire à un jeu relativement facile à gagner. Les gens, curieux, s'essayaient alors à leur tour, souvent sur des tables où les reines apparaissaient sur table après les faits.
Quand Marks a hérité d'un magasin de sa famille éloignée, il a ouvert une boutique de variété ou le réèl profit se faisait d'abord et avant tout à sa table de gagure, installée à l'arrière-boutique...
8-Philip Arnold & John Slack (dans les années 1870)-Le Canular de la Mine de Diamant.
Top Ten du CrosseurLes vétérans prospecteurs du Kentucky Arnold & Slack avaient avec eux quelques diamants de grande qualité. Ils ont prétendu avoir trouvé les diamants dans un endroit choisi du Wyoming, une mine qu'ils avaient acheté. Ils ont conduit de potentiels investisseurs, dont Tiffany's, qui ont estimé leur découverte à 150,000$. Des dizaines d'investisseurs, dont le Baron Von Rothschild, ont choisi de monnayer leurs intérêts aussi. Maintenant riches, Arnold et Slack ont pris la fuite, le premier devenant un banquier à Élizabethtown, le second se poussant vers le Nouveau-Mexique où il a vécu "sous le radar". Avant d'avoir quitté les lieux, ils avaient pris la peine de dilapider des diamants de mauvaise qualité d'Afrique un peu partout sur le site gagnant du temps sur les chercheurs de diamants. Arnold a été poursuivi quand l'arnaque a été mise à jour mais, devenu riche, il a "monnayé" sa liberté. (Slack était introuvable)
7-Charley & Fred Gondorf (dans les années 1900's)-les poulains payants.
Top Ten du CrosseurSes deux-là furent si bons et si mémorables que leur histoire a inspirée le très oscarisé film de 1973 The Sting mettant en vedette Robert Redford et Paul Newman. Charlie gagnait la confiance d'une victime en lui disant qu'il avait réussit à corrompre un employé de Western Union qui traffiquait la durée d'émission entre le résultat d'une course de chevaux et le moment de la gagure. Donnant ainsi à la victime le temps de placer sa gagure sur le poulain gagnant. Pour rendre l'astuce plus réèlle, les frères Gondorf avaient monté un faux bureau de Western Union avec de faux employés. Arrêtés en 1915 (Charley) et 1916 (Fred) ils ont été libérés dans les années 20 et ont poursuivi leurs magouilles même si ils avaient tous deux plus de 60 ans.
6-George C.Parker (dans les années 20)-Le Faux Bureau de Tourisme.
Top Ten du CrosseurParker opérait d'un faux bureau de tourisme où il vendait de fausses expéditions. Il a eu aussi l'audace de s'installer, déguisé en policier, sur des ponts et des routes afin de faire payer les voitures et les gens qui y circulaient. Il a fait fortune en s'installant sur le pont de Brooklyn et autour de la Statue de la Liberté en faisant payer tout touriste qui y circulait.
5-Charles Ponzi (années 20)-La pyramide de Ponzi.
Top Ten du CrosseurArrivé en 1903, L'italo-Étatsunien Charles Ponzi a inventé la combine toujours dominante chez les Vincent Lacroix, Carole Morinville, Earl Jones, Bernard Madoff et combien d'autre de ce monde. La combine est simple: Ponzi garantissait un haut taux de rendement sur le court terme à des investisseurs et les payait avec l'argent des nouveaux investisseurs. Bien entendu ce type d'arnaque fonctionne dans un temps (généralement)relativement court. Ponzi a réussi à charmer les médias de l'époque mais ceci n'a pas empêché son arrestation (après avoir fait l'équivalent de 29 millions de dollars en argent d'aujourd'hui de "profits") alors qu'en vrai, aucun de ses placements n,auraient dû rapporter ne serais qu'une centaine de dollars. Il est mort en 1948, sans le sou mais sa technique est encore bien vivante.
4-Frank Abagnale Jr (Années 60)-Le Maître Faussaire
Top Ten du CrosseurDe l'âge de 16 à 21 ans, Abagnale, a produit de faux chèques lui rapportant plus de 500 000 dollars. Durant la même période, il s'est fait passer avec succès pour un pilote d'avion, pour un avocat, pour un enseignant et pour un pédiâtre. Une fois démasqué, le FBI l'a engagé pour démasquer les faussaires. Le film Catch Me If You Can de Steven Speilbergh mettant en vedette Leonardo Di Caprio, raconte sa fabuleuse vie.
3-Robert Hendy-Freegard (années 2000)-L'agent 00Triche
Top Ten du CrosseurLe britannique s'est fait passer pour un agent secret en recrutant d'abord un homme et deux femmes dans le bar où il travaillait. Leur faisant croire qu'il était sur une mission spéciale, il a réussi non seulement à les extorquer mais il les as tous fait déménager avec lui à Sheffield en les obligeant à ne jamais sortir car ils se trouvaient en danger simplement pour être entré en contact avec lui. Il a détourné tout l'argent des trois étudiants. Il les as convaincu de faire de multiples "test de loyauté".  Couper les liens avec leur entourage immédiat, se laisser donner une raclée, se rendre dans un endroit précis afin de donner un ouvre-bouteille à un inconnu (supposément un agent secret lui aussi), s'aliéner volontairement ses professeurs, attendre pendant trois jours dans une salle pour une réunion qui n'aura jamais lieue, lire un magazine gai dans le métro à heure de pointe étaient autant de missions absurde qu'il leur a fait faire. Il a même fait des menaces de mort "pour des raisons de sécurités car sa couverture était peut-être exposée à cause d'eux".  Il a manipulé ainsi des dizaines de personnes avant d'être arrêté et condamné en 2005.
Top Ten du Crosseur
2-Louis J.Pearlman (2007)-Le 7ème Backstreet Boys
Top Ten du CrosseurAu travers d'une combine à la Ponzi, le gérant des Backstreet Boys et de N-SYNC a floué plus de 14 000 investisseurs empochant plus de 7 millions de dollars. Une fois condamné, les papiers d'enregistrement du groupe des Backstreet Boys ont démontré que Pearlman était enregistré comme le 7ème membre du groupe, lui permettant ainsi de piger dans leur fortune quand bon lui semblait.
1-Bernard Madoff.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Hunterjones 432 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines