Magazine Culture

La fin de la nuit

Publié le 23 novembre 2010 par Autourdupuits
Me voila repartie dimanche matin sous une pluie battante à Gaveau.
Je n'aime pas m'enfermer lorsqu'il fait beau raison pour laquelle entre autre la veille je n'avais programmé qu'un concert.
J'avais prévu le dimanche d'arriver à l'ouverture d'assister au premier concert puis d'improviser mais ayant en arrière pensée de revenir pour le   clou de cette manifestation Zhu Xiao-Mei qui se  produisait à dix-neuf heures.
Déjà le bouche à oreille avait dû fonctionner car il y avait beaucoup plus de monde que la veille.
J'arrivais à rejoindre ma place au premier balcon sans problème,celle où lorsque comme moi on a de grandes jambes on peut quand même s'étaler et aussi bien voir les mains de l'artiste.
Tout d'abord Etsuko Hirose,jeune japonaise de Nagoya qui a monté ses premières gammes à l'âge de trois ans.
Très belle interprétation d'un programme cent pour cent Chopin,Nocturnes,Ballades,et les douze Etudes opus 25.
Mais que ce fut pénible à regarder!
Et que je lève le bras à m'en déboîter l'épaule, et que je penche la tête en arrière à en avoir le tournis , et que je plonge dangereusement le nez sur le clavier......
Je finissais pas fermer les yeux et écouter c'est tout.
Elle nous a gratifié au rappel d'une superbe improvisation sur l'Ave Maria de Schubert.
Venait ensuite Iddo Bar Shaï et pour ce qui est d'en faire Dieu sait si il se pose là!
Mais lui c'est surtout  les yeux qu'il lève au ciel à n'en plus finir..
Comme il pleuvait vraiment beaucoup je me suis dit que si je me mettais derrière lui je ne verrais pas ses yeux et que ce serait davantage supportable que la pluie!!
Une heure de bonheur,de pur bonheur,il avait un peu modifié son programme mais nous a offert une interprétation de Mazurkas de Scriabine et de Sonates de Scarlatti sublime.
La pluie n'ayant pas cessé je continuais mon manège,prendre un billet à la caisse,et faire la queue pendant quarante minutes avant de pouvoir de nouveau regagner son siège.
Mais chaque fois ces moments ont été extraordinaires,je ne les ai pas vus passer,j'étais entourée  de gens adorables qui ont engagé la conversation,des fidèles de La Roque,Meslay,Nantes....
Des purs, sans chichis qui contaient leurs anecdotes,qui nommaient René,qui se trouvait du reste à deux pas.
Bref, concert suivant :Claire Désert.
Déjà cela ne s'annonçait pas bien,ma bonne éducation m'imposait de ne pas dépasser des personnes âgées dans les escaliers et encore moins de les bousculer une fois arrivée dans la salle.
Bien sûr elles prirent MA place!
Je me rabattais sur une autre un peu derrière,et là je fus coincée pendant une heure entre un énergumène qui sentait mauvais,mais connaissait un des morceaux par coeur et le tapait en permanence sur ses genoux,le doigté semblait assez bon,la vélocité il y aurait à redire,juste derrière moi sur la gauche j'ai eu le plaisir de supporter un auditeur atteint de la danse de Saint Guy je pense,et enfin toujours derrière moi mais sur la droite un renifleur patenté!
A cela un programme de Schumann  que je n'ai pas aimé,et une Claire Désert glaciale.Difficile de lui arracher un sourire à la fin,je me demande même si elle a pris plaisir à jouer.
J'ai pourtant pour principe de ne pas aller écouter un concertiste mais un concert.
Je ne fais pas partie de ceux qui se précipitent parce que cela fait bien d'avoir vu untel ou unetelle...
Il va falloir que je révise mes bases classiques ,quel oubli!!
LA FIN DE LA NUIT
Je me suis rapidement évadée du concert attirée par ces deux mignonnes juste en face de moi qui sont peut-être de futures Brigitte ou Zhu.Attendrissantes mimant la partition....
LA FIN DE LA NUIT
Je n'ai pas pu écouter Zhu Xiao - Mei,un contre-temps  personnel de dernière minute.
Mes préférés Shani Diluka et de loin et Iddo Bar Shaï

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Autourdupuits 60 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines