Magazine Culture

HARRY POTTER ET LES RELIQUES DE LA MORT (1ère partie) de David Yates

Publié le 03 décembre 2010 par Celine_diane
HARRY POTTER ET LES RELIQUES DE LA MORT (1ère partie) de David Yates
Harry Potter. Numéro 7. Chiffre qui évoque magie et perfection, parties d’âmes de Voldemort et Horcruxes. Chiffre porte bonheur pour J.K Rowling, aussi, qui publie sept livres : le premier tome en 1997 et le dernier en 2007. Pour cette nouvelle adaptation, David Yates choisit de scinder le récit initial en deux parties, maximisant ainsi rentabilité, suspense et plaisir. Car, il faut bien le dire, les derniers épisodes de HP sentaient bon le coup de mou, le recyclage et l’énergie descendante. Alors ce numéro 7, le meilleur de la franchise ? Pas forcément. Mais, toutefois, il s’agit bien là du plus épuré et du plus audacieux de tous tant il ne se passe … rien. Collé aux basques de son trio d’ados torturés, Yates entraîne le spectateur dans une impasse scénaristique, l’errance de trois gamins à l’aube du spectaculaire, un calme avant la tempête absolument génial parce qu’intimiste, qui prend le temps de laisser de côté les explosions au profit de l’introspection. Plus de poursuite pétaradantes donc mais une étude de caractères plus fournie : jalousie, compétition, peur, colère sont autant de sentiments qui animent les protagonistes, perdus sur un chemin inconnu. Ainsi la folie du dernier opus se devine-t-elle ici, dans les silences, dans ce voyage lent et sublimé par une mise en scène étonnante. Du prologue (mélancolique) à la scène de poursuite bucolique avec les Raffleurs (nerveuse), de la multiplication (par 7 ! encore !) des Harry Potter à une séquence animée qui explique le titre de manière ludique, Yates déploie un univers visuel enthousiasmant, nouvellement sombre, plus proche d’un cinéma d’auteur que du blockbuster pop corn. Le film reprend alors son souffle, du souffle, dans cette parenthèse ténébreuse au cœur des sublimes paysages écossais, prémices alléchantes à une fin annoncée- qui dégustent et savourent chaque seconde d’un temps désormais compté.
HARRY POTTER ET LES RELIQUES DE LA MORT (1ère partie) de David Yates

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Celine_diane 512 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines