Magazine Cuisine

On est heureux Départementale Deux

Par Oenotheque

Eric Bernardin & Pierre Le Hong : Crus classés du Médoc.

C’est certainement un des livres les plus importants de l’année,  je dirais même que c’est un livre du siècle. Comme nous avons déjà quelques millésimes du siècle depuis que nous sommes au XXIème, je ne crains pas d’utiliser cette comparaison pour un ouvrage qui dépasse de loin la majorité de ceux écrits sur le sujet. Trois années de travail ont été nécessaires à Eric Bernardin (à la plume) et à Pierre Le Hong (au réflex et à la tablette graphique) pour mener à bien ce travail qui fera, je n'en doute pas, date dans l’histoire de l’édition consacrée au vin.

crusclassesmedocgrand.jpg

Eric s’étant aimablement prêté au jeu de l’interview pour mon blog (voir ici), je savais à quoi m’attendre. Je fus tout de même très surpris en découvrant le livre quelques semaines plus tard chez mon libraire. Surpris par la richesse de son contenu, par la précision des textes, par la qualité des images. Je l’ai dégusté lentement, en appréciant chaque page, comme j’aurais dégusté les vingt crus classés qu’il détaille. Géologie, pédologie, climat, méthodes de viticulture et de vinification, histoire, architecture, … chacun bénéficie d’un traitement approfondi sur une petite dizaine de pages.

Nous sommes même invités aux dégustations parcellaires, c'est-à-dire celles des vins issus d’une seule parcelle, avant leur assemblage, différent lors de chaque millésime, permettant à ces châteaux d’élaborer des vins toujours au top de leur appellation. Les illustrations en trois dimensions offrent un atout pédagogique indéniable. Jamais un amateur n’a pu toucher d’aussi près ce qui faisait la spécificité des sols et sous-sols des plus grands châteaux du Médoc. Les infographies des chais, et de très nombreuses et superbes photos, permettent de pénétrer au cœur de ces domaines mythiques. Un rare privilège !

Alors, plutôt que de continuer à étaler ainsi mon enthousiasme, je préfère vous le chanter avec un cœur léger, sur un air bien connu :

De toutes les routes de France d'Europe

Celle que j'préfère est celle qui nous dépose

En auto ou en auto-stop

De la Lagune à Montrose

 

Départementale Deux

Il faut la prendre pour Bordeaux ou Artigues

Que l'on soit sept six cinq quatre trois ou deux

C'est une route qui rend heureux

 

Route des délices

Qui longe la Gironde

Qui fait d'Paris le bout du monde

Et la banlieue de Moulis

 

Le ciel d'été

Mûrit les raisins de Pontet-Canet

Chasse les aigreurs et les acidités

Qui font l'malheur des grandes cités

Tout excitées

 

On chante, on court

Dans les vignobles de Latour

Le bon vin est là qui rend joyeux

On est heureux Départementale Deux...

Crus classés du Médoc – Le long de la route des châteaux. Eric Bernardin & Pierre Le Hong. Préface de Hugh Johnson. 208 pages. Editions Sud-Ouest. 2010. 39 €.

 


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Oenotheque 733 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines