Magazine Cuisine

Rouges baisers

Par Oenotheque

Michel Tuz : Red.

Les vins dits « nature » peuvent être difficiles à saisir. Issus de l’agriculture biologique, ils ne sont toujours être certifiés comme tels. Produits avec peu, voire pas du tout, de soufre, leurs étiquettes mentionnent quasi-toujours sa présence. Souvent en-dehors des normes de leur AOC, ils peuvent pourtant être issus de très beaux terroirs. Enthousiasmant certains critiques, ils suscitent aussi une exaspération (rarement, mais tout de même parfois méritée) de la part d’autres confrères. Les vins « nature » sont en effet les enfants rebelles de vignerons qui le sont eux-mêmes. Et en tant que tels, ils se laissent difficilement capturer.

C’est donc avec d’autant plus de curiosité que j’ai découvert ce guide. Derrière la couverture illustrée par une œuvre de Matali Crasset, et après la préface d’Alice Feiring, pourfendeuse des méthodes œnologiques qui ont tendance à standardiser le vin, ce sont quelques 750 de ces rebelles qui se bousculent. Le guide ne s’arrêtant pas à nos frontières hexagonales et offre ainsi un point de vue très large sur l’abondance des vins « nature ». Il livre également de nombreuses adresses de restaurants qui les proposent, le plus souvent en association à une gastronomie à leur image : honnête et réjouissante, à base de produits frais travaillés avec passion.

Mais sa lecture me laisse malheureusement un goût d’inachevé. Qui trop embrasse mal étreint… suis-je tenté de me dire. Une liste de vignerons, fut-elle presque exhaustive, fussent-ils talentueux, ne fait pas un guide au sens complet du terme. Les descriptions sont en effet extrêmement sommaires et quelques informations complémentaires auraient été bienvenues. Appréciation qualitative, philosophie, historique, éventail des vins produits (ou proposés, pour les restaurants), gamme de prix… autant d’indications qui auraient donné un peu de chair à ce petit livret rouge et en auraient fait un idéal compagnon de voyage. Et l’auteur et l’éditeur nous ont habitués à des livres plus complets. ce n’est donc, je l’espère, que partie remise pour une prochaine édition !

red.jpg

Red – Guide des vins naturels dans le monde. Michel Tuz. 250 pages. Jean-Paul Rocher, Editeur. 2010. 11 €.

Pour en savoir : voir le site de l’Association des Vins Naturels.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Oenotheque 733 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines