Magazine Culture

Basquiat, the radiant child

Publié le 14 décembre 2010 par Betcmusic @betcmusic

BASK

Si comme moi l’idée de greloter 2h dans le froid à l’entrée du MaM vous effraie, je connais un moyen bien plus confortable de s’isoler pendant 2h avec l’enfant terrible. Amie proche de l’artiste, Tamra Davis, a réalisé un documentaire pour le festival de Sundance 2010. Des images et interviews inédites extraites de ses propres archives dévoilent un Basquiat dans toute son intimité, deux ans avant sa disparition.

affiche_film_basquiat_de_tamra_davis[1]

Superstar des années 80, aujourd’hui on lui voue un culte posthume. Avant que son dernier rail le mène à la mort, le génie du graffiti s’est employé à dénoncer la pauvreté des multiethnicités urbaines soumises à une société de consommation omniprésente.

Contrairement aux idées reçues, Basquiat est issu d’une famille de bourgeoisie moyenne. Sa première approche de l’art, il l’a doit à sa mère qui  l’amène fréquemment au Brooklyn Museum.  Du haut de ses 7 ans, il se met déjà à dessiner de manière compulsive en s’inspirant des plus grands maîtres comme Picasso ou Hitchcock.

Ce sera bien plus tard, lorsqu’il se fait renvoyer de son école de graphisme, que Basquiat rompt définitivement avec sa famille. Livré à lui même à 19 ans, errant dans le melting pot saccagé des quartiers  crasseux de New York, trop fier pour se soumettre à des petits boulots de misère,  il n’a que sa créativité pour s’en sortir. Jonglant entre les rôles de dj, peintre et acteur,  Jean-Michel marque davantage les esprits sous son pseudo de graffeur S.A.M.O (Same Old Shit).

samo

En très peu de temps, il fait d’une pierre deux coups en devenant le plus jeune peintre, et premier black à participer à la biennale du Whitney Museum of American Arte : Basquiat est la nouvelle coqueluche des plus grandes galeries.

2414531-3383942

Comment le destin d’un tel prodige a t’il pu virer au drame ? En attendant que la queue du  MaM se raccourcisse, je vous invite vivement à découvrir ce riche documentaire pour  mieux comprendre l’artiste.

Ad Rock, Mike D (Beastie Boys) et J. Ralph se sont chargés de la BO.

basquiatharing-1

Basquiat et Keith Haring au club 57

2881_assis_pop

artwork_images_424505875_421810_stephen-torton

Basquiat et sa Madonne

BasquiatWarhol

En 1984, il réalise des peintures avec Andy Warhol, et ce jusqu'à sa mort.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Betcmusic 103053 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines