Magazine Beaux Arts

ANDREE PUTMAN, rétrospective à l'Hôtel de ville de Paris

Publié le 11 janvier 2011 par Mpbernet

andr_eputmanPourquoi ce genre d'exposition dans le cadre un peu froid de l'hôtel de ville, gardé en permanence par des cerbères mal embouchés...? Mystère.
Mais pourquoi pas, et ne gâchons pas notre plaisir.
Cette icône du design, de l'épure et des lignes sans concessions, au physique buriné qui vous fait claquer au visage ses 86 ans, cette incroyable star internationale qui n'a vraiment débuté sa carrière qu'à 53 ans...Moi qui adore depuis toujours  le style de Robert Mallet-Stevens, je ne peux que me sentir en totale harmonie avec ses choix, son style...
si_geDécoratrice, architecte d’intérieur, designer... J'avais longtemps cru qu'elle était américaine. Mais en fait, elle a toujours exercé autour du 6° arrondissement !

salle_de_bains
Enfant prodigue, virtuose, fille de pianiste et de normalien, elle reçoit un prix de conservatoire de composition des mains de Francis Poulenc. Andrée Christine Aynard vit une enfance surexposée à l'art, entre Paris et la Bourgogne, plus précisément l'abbaye romane de Fontenay, restaurée par son grand-père Montgolfier, elle épouse un éditeur d'art, fréquente Bram Van de Velde, Alechinsky, Giacometti, Klein, Niki de Saint Phalle, Garouste et Bonetti, vit la vie de la jet-set.

piano_voie_lact_e
En 1968, elle collabore à l'agence MAFIA, fondée par Maïmé Arnodin et Denise Fayolle. C'est l'émergence du design dans la vie quotidienne, les années Prisunic, la beauté à la portée de tous. Un événement à l'époque, je m'en souviens très bien.

En 1978, elle fonde sa propre agence à 53 ans : ECART, qui se lit à l'envers TRACES...et fait sa spécialité de rééditions de meubles de designers oubliés, de lignes intemporelles, épurées, sans concessions, des couleurs subtiles, des formes élémentaires : Eileen Gray, Mariano Fortuny, Robert Mallet-Stevens, justement.

Elle trouve la gloire internationale avec l'incroyable carroyage noir et blanc des salles de bains de l'hôtel Morgans à New York. La renommée la ramène à Paris : elle conçoit les bureaux de ministres (Jack Lang), de boutiques (Guerlain), d'hôtels - elle a même un hôtel à son nom à Hong Kong, Le Putman, conçoit une villa à Tanger pour le couple Arielle Dombasle-Bernard-Henry Lévy....

1142668_putman2
Comment se définit-elle ? La volonté de désencombrer, d'apporter de la fantaisie sans jamais tomber dans la facilité.

Bref, une réussite pleine et entière, qui va jusque dans les plus infimes détails : de l'extraordinaire piano demi-queue "Voie Lactée" de la maison Pleyel aux créations de porcelaine Bernardaud en passant part les dernières tasses à café Nespresso ! Une exposition dont la responsabilité a été confiée à sa fille Olivia, qui reprend le flambeau. A ne pas manquer.

nespresso_andree_putman_1
Jusqu'au 26 février - entrée gratuite - de 10h à 19 heures.

A noter que pendant la même période, le BHV met en vente des objets et meubles caractéristiques d'Andrée Putman.....


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Mpbernet 50874 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte