Magazine Cuisine

Vers grillés, insectes, moineaux dépecés, attrape touristes ?

Par Oryza

Vers grillés, insectes, moineaux dépecés, attrape touristes ?

La cuisine chinoise a la réputation d’être parfois très étonnante. Certains vendeurs profitent du filon et n’hésitent à proposer vers à soie, hippocampes ou pénis de moutons aux touristes. Des produits que les Chinois eux-mêmes rechigneraient à avaler.

« Pensez-à quelque chose que vous n’oseriez jamais manger et vous êtes à peu près sûr de le retrouver rue Wangfujing »

Jack Liu est bloggeur pour le site Chinahush sur lequel il a posté ce billet.

La cuisine chinoise est célèbre pour deux raisons : ses merveilleuses saveurs et son étrangeté. Et la rue commerçante de Wangfujing de Pékin illustre parfaitement cette étrangeté. Sur Google et YouTube, on trouve d’innombrables vidéos et photos d’étrangers stupéfaits par ce que les Chinois sont capables d’ingurgiter – que ce soient des moineaux dépecés, des cigales, des vers à soie, des serpents dont on a retourné la peau, des criquets géants ou des étoiles de mer.

Pensez à quelque chose que vous n’oseriez jamais manger et vous êtes à peu près sur de le retrouver rue Wangfujing. Et à en juger par leurs réactions, les touristes sont absolument ravis. Ils ne profitent pas forcément de la nourriture mais ils adorent l’atmosphère exotique créée par cette étrange cuisine. Certains jouent même à « cap’ ou pas cap’ ? « . (…) Et après s’être bien amusés là-bas, ils partagent leur expérience sur Facebook ou sur leurs blogs. Conclusion ? Les Chinois mangent tout et n’importe quoi. Lire la suite sur France 24

Sources : Le Blog de Jack Liu, CHINA HUSH en anglais & France24 pour la version française


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Oryza 307 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte