Magazine Culture

Livres et cahiers

Par Autourdupuits
C'est son joli billet 
sur ce livre qui est aussi sur mes étagères
LIVRES ET CAHIERS
  et le sien qui m'ont fait aller réouvrir quelques tiroirs.
Ils contiennent les cahiers de cuisine de la grand-mère  paternelle du Gentilhomme
LIVRES ET CAHIERS
 et de la mère du Gentilhomme
LIVRES ET CAHIERS
La grand-mère du gentilhomme a longtemps vécu dans le Lot jusqu'au décès de son époux ,alors que le dernier de ses enfants avait à peine douze ans.Elle est alors partie à Paris où leurs études lui seraient plus faciles.
Ce cahier correspond à sa période heureuse de femme mariée  à un notable recevant beaucoup.
La mère du gentilhomme, elle,a beaucoup voyagé les premières années de son mariage, en France et à l'étranger,suivant son époux à travers ses nouvelles affectations.Puis ils se sont installés en région parisienne,pour n'en plus bouger mais passant toutes leurs vacances dans la maison de famille du Lot.
 Les obligations professionnelles de son mari faisaient qu'ils donnaient beaucoup de dîners.Ce qui m'a beaucoup amusée c'est la différence des recettes,et d'en retrouver certaines comme celles de Léonie.Léonie était une cuisinière que nous allions chercher à Brive,elle officiait pour les grands déjeuners,lors des vacances estivales lotoises.C'était Beau-Papa qui s'en chargeait car elle trouvait que Monsieur Charles, lui,conduisait bien...Et il ne fallait pas contrarier Léonie.Elle faisait les courses elle même pas question de laisser à quiconque la délicate tâche du choix des ingrédients,elle passait la journée à la maison,on demandait la permission d'entrer en cuisine.Ces jours là il valait mieux se faire toute petite,raser les murs,ne pas poser de question,juste répondre si  on vous adressait la parole,l'énervement de Belle-Maman était à son paroxysme généralement,les belles-filles nous riions sous cape,car elle obéissait à Léonie,et Dieu sait si Belle-Maman n'avait pas pour habitude d'obéir à quiconque!
Belle-Maman que nous, pièces rapportées ,appelions Mère avait la Croix de guerre,elle conduisait des ambulances pendant la guerre,ce qui lui avait valu d'être bombardée à Aire sur Adour,au volant de son engin,enceinte de huit mois,elle en avait gardé un éclat d'obus dans le talon qui faisait qu'elle déclenchait tous les portiques d'aéroport et à chaque fois elle y allait de sa petite histoire....Le chou farci de Léonie....Une merveille
LIVRES ET CAHIERS Recettes très traditionnelles  de réception,chez la grand-mère, dont celle qu'elle nomme de gâteaux à thé écossais "scones",pour ces après-midi où elle recevait,le jeudi je crois,aussi des mets qu'aujourd'hui on ne peut plus s'offrir .J'ai souvent entendu le père du Gentilhomme raconter que le dimanche chez ses parents avant guerre il y  avait entre autre un rôti,un saladier de pommes de terre et un saladier de truffes.Oui vous avez bien lu.
C'était un peu la façon qu'avaient les paysans de la région ,(surtout ne prenez pas ce terme de paysans par son côté péjoratif) de payer les actes du grand-père,et puis à l'époque les truffes étaient monnaie courante,encore au moment de notre mariage on en trouvait,je me souviens d'en avoir reçu une énorme,odorante,goûteuse en cadeau de mariage.
On n'envisageait pas durant mon adolescence de préparer un vulgaire pâté sans y ajouter quelques morceaux de truffe,pour le coup,sans, il aurait été carrément vulgaire.
LIVRES ET CAHIERS
Cela m'a amusée de trouver la recette du Taboulé chez Belle- Maman.
Elle devait le servir lorsque son mari était en déplacement lui qui disait lorsqu'on lui servait une salade composée avec du maïs,que chez lui cela servait à gaver les oies!!
Elle devrait pouvoir continuer son comparatif sur le canard à l'orange,
LIVRES ET CAHIERS
et va apprécier de voir que Belle-Maman avait elle aussi des bases
LIVRES ET CAHIERS
Curnonsky répertorié par région.
Je n'ai pas connu la grand-mère du gentilhomme,j'ai bien connu Belle -Maman même si je suis arrivée tard dans la famille épousant un des derniers enfants lequel  ayant attendu longtemps avant de se décider!!
Il y  avait toujours de très belles tables pas aussi belles que celles que l'on découvre dans ce livre 
LIVRES ET CAHIERS
 parmi les nombreux que je possède liés à la table et  que je feuillette toujours avec beaucoup de bonheur,mais presque.
Il y avait par contre de grandes tablées,jamais moins de quinze convives,animées,joyeuses......
De beaux souvenirs

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Autourdupuits 60 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines