Magazine Cuisine

Cent-trente-troisième participation aux TWD - Muffins double citron et graines de pavot

Par Vibi
Cent-trente-troisième participation aux TWD - Muffins double citron et graines de pavot
Cent-trente-troisième participation aux TWD - Muffins double citron et graines de pavot Cent-trente-troisième participation aux TWD - Muffins double citron et graines de pavot
Cent-trente-troisième participation aux TWD - Muffins double citron et graines de pavot Cent-trente-troisième participation aux TWD - Muffins double citron et graines de pavot
Cent-trente-troisième participation aux TWD - Muffins double citron et graines de pavot Cent-trente-troisième participation aux TWD - Muffins double citron et graines de pavot
Recette suggérée par Betsy de A Cup of Sweetnessdans le cadre de ma cent-trente-troisième participation aux TWD
Au mois de mai, dans de nombreuses parties de l’Asie et du Moyen-Orient, d’immenses champs se colorent de jolies teintes de blancs, de violets et de rouges, pendant la floraison du pavot. Mais le pavot, aussi connu sous l’appellation de pavot somnifère, y est cultivé pour ses valeurs utilitaires, plutôt que pour sa simple beauté. Au moment de la récolte, les délicats pétales du pavot se dessèchent, tombent et ne laissent derrière, que les capsules vertes qui chapeautent les longues tiges des plantes. Ces bulbes sont alors laissés à sécher pendant dix jours, après quoi commence un rituel vieux de 2000 ans: la coupe des bulbes. Aussitôt les tiges étêtées, un liquide laiteux s’écoule de celles-ci; on permettra à ce liquide de sécher et durcir pour devenir la gomme d’opium. L’opium est un produit très puissant, et ses pouvoirs supérieurs sont connus depuis près de 3000 ans, alors que les Sumériens surnommaient la plante dont il origine «plante de la joie». Vers 300 av. J.-C., l’opium acquît une grande popularité auprès des Arabes, des Romains et des Grecs, pour ses qualités sédatives et soporifiques. Le pavot est certes, une bénédiction pour l’humanité, mais un fléau à la fois; cette herbe peut soulager de nombreuses maladies dont souffre l’homme, mais l’accoutumance rapide et facile qu’elle entraîne, peut aussi apporter désolation et malheur à ceux qui tombent sous joug. En 1803, le jeune pharmacien allemand, Friedrich Wilhelm Adam Serturner, isole un des principaux ingrédients du pavot somnifère: la morphine. Cette découverte révolutionnaire au sein de la communauté scientifique de l’époque, change le monde médical à jamais. Très peu de temps après, des douzaines d’alcaloïdes tels que l’atropine, la cocaïne, la caféine et la quinine, seront isolés d’autres plantes. La morphine, connue comme l’un des plus efficaces analgésiques développée par la médecine, agit principalement sur les cellules sensorielles et nerveuses du télencéphale, en bloquant la douleur d’autres parties du corps. Elle est aussi euphorisante et aide à l’élimination de l’anxiété, de la peur et des tensions. Cependant, la morphine ralentie aussi la respiration, parfois même jusqu’à la mort. La morphine est extraite des graines immatures du pavot, mais lorsqu’on permet à ces graines de mûrir, toute trace d’alcaloïde disparaît. C’est alors que les graines de pavot peuvent être utilisées dans l’alimentation sans craindre d’effets nocifs sur la santé de ceux qui les consommeront.
Muffins
  • ⅔ tasse sucre
  • Zeste d’un citron finement râpé
  • 2 tasses farine
  • 2 cuillerées à thé poudre à pâte
  • ¼ cuillerée à thé bicarbonate de sodium
  • Pincée de sel
  • 2 gros œufs
  • ⅔ tasse crème sure
  • 1 cuillerée à thé vanille
  • Jus d’un citron
  • ½ tasse beurre fondu tiédi
  • 2 cuillerées à table graines de pavot

Glace
  • ¼ tasse beurre à température ambiante
  • 1 tasse sucre glace
  • Zeste d’un citron finement râpé
  • 1 à 2 cuillerées à table Limoncello (ou extrait de citron)

Pour les muffins
Dans une grande jatte, avec les doigts, frotter le sucre et le zeste de citron ensemble, jusqu’à bien odorant.
Ajouter la farine, la poudre à pâte, le bicarbonate de sodium et le sel, bien mélanger, réserver.
Dans un bol, bien mélanger les œufs, la crème sure, la vanille, le jus de citron et le beurre fondu.
Ajouter les ingrédients liquides aux ingrédients secs et mélanger jusqu’à bien imbibé (ne pas trop travailler la pâte).
Ajouter les graines de pavot et mélanger jusqu’à uniformément distribuées.
Diviser l’appareil obtenu dans les 12 cavités d’un moule à muffins, préalablement chemisées de cassettes de papier.
Faire cuire au four sur la grille du centre, à 400° pendant 18 à 20 minutes, ou jusqu’à ce qu’un cure-dent inséré au centre d’un muffin, en ressorte propre.
Laisser refroidir à température ambiante avant de glacer.
Pour la glace
Dans une jatte, à l’aide d’un batteur électrique, battre le beurre jusqu’à bien crémeux.
Ajouter le sucre glace et battre à nouveau jusqu’à bien incorporé.
Ajouter le zeste et le Limoncello et battre quelques instants de plus, jusqu’à bien crémeux.
Transférer le tout dans une poche à douille, garnir les muffins, et décorer au goût.
Source: Baking, From My Home to Yours - Dorie Greenspan - déclinaison
IMPRIMER CETTE RECETTE (sans photo)
Image Hosted by ImageShack.us

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Vibi 521 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines