Magazine Culture

Rétrospective Félix ZIEM

Publié le 19 février 2011 par Venetiamicio
Actuellement au Palais des Arts à Marseille
Orientaliste dans l'âme, il avait fait de la Méditerranée son horizon de prédilection.
A Venise, sa deuxième patrie, son pinceau brossait le vert de la lagune et la lumière, comme un mirage. De Marseille à Martigues, d'Arles à Nice, de la Turquie à l'Algérie et l'Egypte, il reste aussi l'un des précurseurs de l'impressionnisme. Sa productivité fut intense. Toiles, papiers, panneaux, bois, Félix Ziem l'idéaliste vendait du rêve. Seul artiste à être entré de son vivant au Louvre, en 1910, il nous promène aujourd'hui dans la vision chaude d'un exotisme enchanteur.
(commentaire de Caroline Guiol pour la revue Côté Sud, à l'heure du Sud)
Rétrospective  Félix ZIEM

Le grand Canal

Rétrospective  Félix ZIEM

Santa Maria della Salute

Rétrospective  Félix ZIEM

Mas à Martigues

Rétrospective  Félix ZIEM
Le bucentaure du 4 février au 22 mai 2011 Marseille, Martigues, Venise, Turquie, Afrique du Nord, Russie.
La Fondation Regards de Provence souhaite rendre un hommage appuyé au grand peintre pré-impressionniste et orientaliste Félix Ziem (1821-1911), en présentant une grande exposition rétrospective de son oeuvre, à l'occasion du centenaire de sa mort. Cet évènement, prévu du vendredi 4 février au dimanche 22 mai 2011 au Palais des Arts de Marseille, présente tous ses thèmes favoris - sujets d'histoire, de genres, portraits et natures mortes, mais avant tout ses paysages animés et ses marines. Cette présentation rassemble près d'une centaine de peintures, d'aquarelles et de dessins de différents musées et de nombreux collectionneurs privés. Parmi les sites de prédilection de Ziem, le visiteur admire des vues de Marseille et de l'Estaque, lieu emblématique qu'il représente parmi les premiers artistes du XIXe siècle, des panoramas de Martigues et de l'étang de Berre. On contemple surtout ses lumineuses vues de Venise - sa deuxième patrie, où ses toiles de la cité lacustre sont marquées par la lumière et le vert de la lagune vénitienne. Attiré par la Russie, Ziem brosse des portraits et scènes de vie russes. Fasciné par les rives de la Méditerranée, Ziem rapporte des compositions orientales. De ses voyages de Constantinople, d'Egypte, mais aussi d'Afrique du Nord, ses tableaux, irradiés par un soleil éclatant, sont des odes à la couleur, brillant de mille et une tonalités, qui établissent durablement sa réputation de peintre orientaliste.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Venetiamicio 268 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines