Magazine Cuisine

Pain d'Or, Pandoro, Boîte de Pandore...

Par Tifenn

C'est comme dire "mourir à Venise"...moi, ce serait "voir Firenze, et mourir", un vieux rêve, une idée fixe, un enchantement futur, un but parmi tant d'autres...
Et puis vous, les recettes, et puis Gracianne, avec un billet aussi beau qu'aussi vrai, le "Il Talismano della Felicita"...tout est dit, tout y est, avec le point d'orgue des retrouvailles, de l'amitié par delà les années, aussi doux qu'un souvenir chéri au fond du ventricule droit (ou dans l'hémisphère gauche°
Enfin, voilà, prise par les sentiments je fus.
Le Pain en Or ou la boîte de Pandore...pour ma félicité à moi!
La recette? celle de Gracianne, en tout point identique...sauf que je n'avais plus de sucre glace, et bien sûr, pas le moule!
Dans ces cas là, on lit le commentaire de Chai Dumè
Expédition chez le jardinier du coin, hésitations sur le format, questionnement sur la couleur...
qui conseille le pot de fleur, et on écoute le conseil de l'hôte Gracianne qui me dit "vernissé"...

Prévoir du temps libre, l'esprit tranquille...mettre à la sieste, laisser à l'école, donner un livre, et concentration;

Ce travail de pâte là, c'est du bonheur.
La texture lisse au départ, devient

soyeuse: le poids d'un drap de lin et le toucher de la soie...

Et puis, la mise au four: très bas, comme le dit Gracianne, et elle a raison: spectaculaire! de 15 cm de haut, le pain gonfle, s'élève à 30 cm, proche du plafond...Le mien a un peu bruni, mais son coeur est étonnant: doux et sucré comme la brioche, il fait des volutes comme la pâte feuilletée...

Je pense que mon moule est trop large, il ne concentre pas assez la mie au coeur, c'est pourquoi le moule en étoile doit être important: il ramasse les

plis au milieu et l'aération doit se faire plus équitablement...

J'étais triste...les photos prise à la lumière électrique ne rendent pas justice...et le matin, alors que la moitié avait été engloutie, et que le disque du soleil avait poussé sur la ligne d'horizon, j'ai sorti la tranche de Pandoro sur l'herbe encore gelée, pour vous montrer la mie brioche et le feuilleté...

Grazie mille Gracianne!


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Tifenn 8 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog