Magazine Culture

"Killer Love" : Nous étions à la pré-écoute de l'album de Nicole Scherzinger. Voici notre avis !

Publié le 21 mars 2011 par Urbanfusions
Nicole Scherzinger. Voici notre avis !" title=""Killer Love" : Nous étions à la pré-écoute de l'album de Nicole Scherzinger. Voici notre avis !" />
Samedi 20 Mars 2011 - Paris. Rendez-vous dans le très chic 8ème arrondissement afin d'assister à la pré-écoute de l'album de Nicole Scherzinger : "Killer Love".
Nous sommes invités par Purefans.com et l'évènement a lieu à l'Hotel De Sers vers 14h.
L'écoute se déroule dans une très grande salle aménagée pour l'occasion. La déco est très soignée. Tout le monde est en place, ça peut commencer.

- Il est 14h30 quand le premier titre sort des enceintes. C'est "Poison" qui introduit l'album, rythmé éléctro. Nicole se révèle bad girl. C'est la première chanson annonçant son retour en solo, elle est pourtant passée totalement inaperçue en France. Le problème de "Poison", c'est que sa voix est masquée par le beat (merci RedOne). Le refrain est pourtant efficace. Dommage donc.
- La deuxième chanson s'appelle "Killer Love" et porte le même nom que l'album. C'est donc tout naturellement que celle-ci représente totalement la couleur musicale de cet opus. On découvre une Nicole qui en veut et qui a envie de se faire entendre.
- C'est enfin à partir de la track 3 que je prend plaisir à écouter cet album. "Don't Hold You Breath" résonne plus "Pop" et ça me plait. C'est donc le premier single exploité en radio / TV. La locomotive est en marche. Je sais pas pourquoi mais j'adore écouter cette chanson en voiture (c'est une bonne critique rassurez-vous).
- "Right There" : A la première écoute on ne reconnait pas Nicole Scherzinger. On dirait Rihanna et il faut dire que c'est son style de chansons. Cela fait parti de mon top 3 de l'album "Killer Love". C'est un de mes coups de cœur. J'adore ce style de sons, ça donne trop envie de bouger.
Bonus : Elle nous a dit que ce sera son nouveau single.
- La première ballade arrive enfin. "You Will Be Loved". Et oui car il en faut toujours une ou deux même si l'on veut soit disant faire un album dans la tendance RnB Dance. C'est la règle et ce n'est pas Britney ou Rihanna qui vont me contredire (de toutes façons elles ne savent pas parler Français donc je suis tranquille). Nicole nous fait sa déclaration. Euh... Il y a la présence de chants tyroliens, est-ce utile ? Bref, on entend des violons et ça fait plaisir aux oreilles d'écouter de "vrais" instruments.  On attend la suite avec impatience.
- "Wet" c'est Le tube de l'album. Je pense qu'il pourra atteindre la première place des charts.  C'est un son qui sonne très "Pussycat Dolls" dans le refrain. Pussycatisé je ne sais pas si ça se dit mais "Wet" est Pussycatisé  lol. C'est comme ça que l'on a découvert Nicole. On a envie de faire la fête !  Must Listen !
- La septième titre de cet opus est "Say Yes". Et bien on a plutot envie de dire "No" à Nicole. Elle ressemble beaucoup trop à "Killer Love". On a l'impression de réécouter le début de l'album.
- "Club Banger Nation" est aussi produite par RedOne. Je n'ai pas du tout accroché à la chanson. Avis personnel bien sûr. Heureusement que tout n'est pas comme ça.
- Après avoir écouté "Club Banger Nation", l'arrivée de Nicole en duo avec Sting s'annonce comme une bouffée d'air frais. "Power's Out" est un très bon titre. C'est efficace. Les voix se marient vraiment bien et c'est super joli à l'écoute. Cependant j'aurais aimé que les couplets se démarquent un peu plus du refrain.
- On arrive déjà à la 10ème piste et voici "Desperate". Cela m'a fait penser au style de Leona Lewis je ne sais pas pourquoi. C'est un compliment ne vous inquiétez pas.
- La fin de "Killer Love" approche et Nicole nous propose "Everybody". Je me suis un peu ennuyé en écoutant à vrai dire. Les paroles du style "everybody needs somebody" sont d'un banal... NEXT !
- "Heartbeat (Rudi Wells’ Open Heart Remix)" est en featuring Enrique Iglesias. C'est une chanson que l'on connait bien puisqu'elle à déjà été exploité. Ce remix offre un plus. Il est très bon d'ailleurs. I like it !
- L'avant dernière chanson s'appelle "Casualty". Ce n'est pas une chanson qui marque plus que ça mais elle a totalement sa place dans la tracklisting car elle est pas si mal que ça. Elle montre de quoi Nicole est capable. En live ça doit être beau je pense.
- Toutes les bonnes choses ont une fin. Cette expression est sublimée par "AmenJena". Ce titre est totalement décalé par rapport au reste de l'album et c'est une belle surprise. Dans le style piano-bar, on découvre une autre facette de la chanteuse. C'est très intelligent de l'avoir placé en dernier car on termine l'écoute par un son différent et qui est très agréable.
---------------------------------
En résumé, Nicole Scherzinger nous offre ici un bon album. Il manque cependant 1 ou 2 tubes de plus afin d'en faire un "must have". Mes coups de coeur sont "Right There", "Wet" et "AmenJena".
Note : 13/20.
---------------------------------
1. “Poison”
2. “Killer Love”
3. “Don’t Hold Your Breath”
4. “Right There”
5. “You Will Be Loved”
6. “Wet”
7. “Say Yes”
8. “Club Banger Nation”
9. “Power’s Out” feat. Sting
10. “Desperate”
11. “Everybody”
12. “Heartbeat (Rudi Wells’ Open Heart Remix)” feat. Enrique Iglesias
13. “Casualty”
14. “AmenJena”
Sortie : 21 mars 2011 sur toutes les plateformes de téléchargements légales
Regardez toutes les photos de la pré-écoute.
Page Facebook Française de Nicole Scherzinger.
Message vidéo de Nicole :

Remerciements : Purefans.com (Laurent) et le label Polydor.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Urbanfusions 130633 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines