Magazine Culture

La Ville des voleurs – David Benioff

Par Theoma

la-ville-des-voleurs.jpeg

Leningrad, 1941. Lev et Koyla se rencontrent pour la première fois... en prison. Leur condamnation à mort est levée si les deux adolescents parviennent à se procurer 12 œufs pour le mariage de la fille d'un colonel.

Je ne m'attendais pas à autant rire et aimer cette lecture. La Ville des voleurs est un brillant roman dont le mélange des genres est tout simplement jouissif. Aventures haletantes, rebondissements surprenants, humour décapant, voici un récit qui mérite toute votre attention !

L'auteur s'est inspiré de la vie de son propre grand-père pour nous parler d'un Leningrad humilié mais fier avant tout. Le premier fléau est la faim qui ravage le peuple. Le pain est fabriqué avec de la sciure de bois et la colle des livres est raclée pour servir de protéines sous le terrible nom de « caramel des bibliothèques ».

Lev et Koyla sont des personnages extrêmement attachants. Chacun est l'opposé de l'autre pour mieux l'agacer et le compléter. 12 œufs pour deux vies sauves. Une incroyable quête qui va leur permettre de devenir des hommes. Mon coeur a battu au rythme de leur course folle, j'ai ri, j'ai pleuré, j'ai tout savouré. 

4--toiles-copie-4.gif
Flammarion, 365 pages magnifiques dont vous ne devez pas passer à côté, 2010

Également apprécié par Esmeraldae


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Theoma 1522 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines