Magazine Cuisine

Chateau kefraya

Par Vava22 @delicesdevaness

CHATEAU KEFRAYA

Situé sur une jolie place du 14eme arrondissement, le Château Kefraya vous ouvre les portes de la gastronomie libanaise depuis plus de 10 ans maintenant.

Refaite à neuf, la salle du restaurant est chaleureuse et bien décorée. Mobilier en bois, tapis rouges qui font écho à des pans de murs rouges eux aussi, miroirs qui agrandissent le restaurant, tout cela est de très bon goût.

En terrasse (qui peut aux beaux jours accueillir plus de 20 convives) un bel olivier vous accueille. C’est qu’il se plaît sur cette place depuis des années !

CHATEAU KEFRAYA

« Château Kefraya » est le nom d’un vignoble libanais qui a commencé à produire son vin en 1979. La cave du château, dotée d’une technologie de pointe, permet aux raisins vendangés manuellement d’être instantanément égrappés, vinifiés et pressurés avec le plus grand soin. Vous aurez d’ailleurs l’occasion d’en déguster pour accompagner les mets savoureux proposés à la carte. Vins libanais de 19 € à 24 €. 

 La carte, parlons-en. Très claire, elle est agrémentée de jolies photos mettant les plats en valeur. Très didactique pour les novices en matière de gastronomie libanaise.

En guise d’apéritif nous buvons le célèbre arak, l’alcool anisé. Ca sent bon les vacances et le soleil. Sur la table : une assiette de piments marinés et de navets roses au vinaigre.

CHATEAU KEFRAYA

Et la valse des mezze peut commencer. Bientôt on ne distinguera même plus la nappe. Houmous, labné, (le fromage blanc), moutabal (caviar d’aubergine), taboulé, haricots verts, feuilles de vigne, purée de lentilles… Voilà pour les mezze froids. Notre préférence va tout de suite au caviar d’aubergines : crémeux et fumé. Un peu de pain pita tout chaud dans le houmous et nous enchaînons avec la purée de lentilles ferme, le labné au bon goût d’ail et de menthe, le taboulé fort en persil. Le caviar est décidément très bon, j’en reprends. C’est l’avantage des mezze. On se sert dans l’ordre que l’on veut. Un des mezze m’interpelle, je ne le connaissais pas. C’est un gratin de thon. Du thon mélangé à de l’huile de sésame avec des oignons, le tout passé au four. Nous n’en laissons pas une miette ! Un régal de saveurs bien crémeux.

CHATEAU KEFRAYA

Les mezze chauds arrivent : falafels, sambousseks, kebbe, fatayers. Tout est fait maison. Les falafels sont bien maîtrisés : croustillants à l’extérieur et fondants à l’intérieur. Le goût du sésame et du pois chiche explose en bouche. Mon amie se régale avec les sambousseks qu’elle accompagne encore de caviar d’aubergine et de labné. Quand on vous dit que l’on fait selon ses goûts au restaurant libanais ! Hors d’oeuvre froids à l’unité : 6 €, hors d’oeuvre chauds : 7 €. 

CHATEAU KEFRAYA

Nous faisons un petite pause car le festival des plats ne fait que commencer. Nous goûtons maintenant le chawarma, soit la viande de boeuf cuite à la broche. Elle est fondante à souhait et doucement citronnée. Les grillades sont accompagnées de la fameuse crème d’ail. Le chef, libanais d’origine, maîtrise ses plats à merveille. 

CHATEAU KEFRAYA

CHATEAU KEFRAYA

 C’est enfin l’heure du dessert, mon amie se lèche les babines depuis le début du repas. En effet, les fameuses pâtisseries orientales sont exposées sur un grand plateau en osier près du bar et attendent d’être savourées. Pistaches, miel, dattes : tous les ingrédients sont là. Je goûte mon dessert préféré : le mouhalabieh, soit le flan aromatisé à la fleur d’oranger. « C’est bon pour le coeur » me dit le patron. Soit ! J’en reprends. Si c’est bon pour la santé alors ! Comptez 6 € pour les desserts.

 L’ensemble du repas nous a séduites, des mezze au dessert. Tout est soigné au Château Kefraya : le décor, l’assiette et le service. Et vous aurez bientôt la chance de pouvoir emporter les mets du chef et même de vous faire livrer, les soirs de flemme. Un peu de Liban à la maison, que demander de plus ?

CHATEAU KEFRAYA

Château Kefraya. 143 rue du Château. 75014. Tél : 01 43 35 04 04. Métro Gaîté. Ouvert tous les jours sauf dimanche. Formules à partir de 16 €.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Vava22 11804 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine