Magazine Culture

La septieme vague - Daniel Glattauer

Par Maily7

vague.jpg

Résumé:


Leo Leike était à Boston en exil, le voici qui revient. Il y fuyait la romance épistolaire qui l'unissait en esprit avec Emmi. Elle reposait sur trois principes : pas de rencontres, pas de chair, pas d'avenir. Faut-il mettre un terme à une histoire d'amour où l'on ne connaît pas le visage de l'autre ? Où l'on rêve de tous les possibles ? Où l'on brûle pour un(e) inconnu(e) ? Où les caresses sont interdites ? "Pourquoi veux-tu me rencontrer ?" demande Léo, inquiet. "Parce que je veux que tu en finisses avec l'idée que je veux en finir" répond Emmi, séductrice. Alors, dans ce roman virtuose qui joue avec les codes de l'amour courtois et les pièges de la communication moderne, la farandole continue, le charme agit. Léo et Emmi finiront de s'esquiver pour mieux... s'aimer !
Mon avis :
Avec son premier livre (Quand souffle le vent du nord), Daniel Glattauer m'avait complétement convaincue.
Il était donc évident que j'allais m’empresser d'acheter son second livre. D'autant plus, qu'il constitue la suite de la jolie histoire épistolaire de Léo et Emmi.
Des les premières pages, me revoilà plonger dans leur univers.
On retrouve les ingrédients du premier : l' humour, une Emmi égoïste, possessive, un Leo qui veut prendre ses distances, et des " je veux" mélangés aux " je ne veux plus".
Mais, cette fois, on rentre immédiatement dans le vif du sujet : la rencontre. Mais le livre reste un échange de mail, et uniquement cela !!!
L' analyse des sentiments complexes qui animent les protagonistes me plait vraiment.
Ils ont alimenté et alimentent toujours une relation bien particulière, faite de mail. Une relation sincère. Sincère, oui, car ils sont entiers ! Ils livrent à l'autre ce qu'ils ressentent sur le moment. Alors, oui, ils changent d'avis comme de chemise, ils ne savent pas ce qu'ils veulent.
On suit une rétrospection intérieure, et ce qu'ils ne disent pas à l'autre, ils ne se l'avouent pas à eux même.
J'aime cette Emmi, énervante, emmerdante, et entière : je trouve que la psychologie féminine y est bien décrite finalement
J'aime ce Léo, qui la remet toujours à sa place ( sauf quand il est saoul), qui est beaucoup plus terre à terre .. Mais la encore, vous allez me dire que c'est un cliché, mais souvent les hommes ont beaucoup de mal à exprimer leur sentiment, et préfèrent être distants....
J'aime que l'auteur aie pris à contrepied ce qu'on peut dire d'internet : un monde virtuel ou ne circule que le mensonge, et ou tout le monde porte un masque : ici, la relation est réelle et très jolie.
La fin est surprenante, je ne m'attendais pas à ça, mais c'est digne d'une histoire d'amour.
Je regrette néanmoins la rapidité de l'épilogue. J'aurai peut être aimé plus ....
J'ai aimé le premier tome, j'aime le second. J'aime cette histoire épistolaire des temps modernes. J'aime ce couple improbable. Tout simplement, j'aime ce livre ! 

coe12


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Maily7 108 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines