Magazine Culture

Up for Apparel - Acktivist fait bien fait

Publié le 03 février 2008 par Benjamin Mialot
Jusqu'à la fin de l'an 2007, les marchés de Noël et leurs cabanons de babioles ne m'inspiraient guère, avant que j'y croise assez d'artisans talentueux pour avoir besoin de craquer un PEL. En bon garçon raisonnable, je n'ai évidemment pas fait de mal à ce pauvre pécule. A part une ou deux bricoles, je me suis en effet contenté d'un sweat-shirt au stand de la marque Acktivist, un peu à l'écart des chants gnangans, du vin chaud et des espèces hot-dogs au vin blanc.
Ok, employer un K dans un mot qui n'en possède pas à l'origine est une pratique über-ringarde. Ce n'est d'ailleurs pas le seul symptôme un peu gênant des designs qui ornent les vêtements produits, dont l'ascendance alterno gâche à coups de "propaganda" et slogans/titres peu inspirés des motifs imprégnés du graffiti (silhouette, typo...) bien plus percutants en eux-mêmes. Ce qui m'a d'ailleurs amené à me rabattre sur le modèle ci-dessous, muet et idéologiquement moins marqué (en plus d'être bien douillet). Le grief est tout de même bien moins flagrant que chez les appeaux à djeun's du Goëland. Retenez pour finir que, même si comme pour toutes les marques custom, le prix est assez rédhibitoire (17€ le tee, 40 le sweat, quand même moins cher que la plupart des sapes Rip Curl, Quicksilver...), la qualité est top niveau. Pour les tees par exemple, ce sont des Fruit of the Loom et surtout des Gildan qui servent de support. Voilà, je crois que j'ai fait le tour de ce que j'avais à dire, comme je suis un piètre faiseur de conclusions, je vais m'en tenir là. Hop, c'est fait.

Acktivist - Unstatic People
Verdict du Père Siffleur
Père Siffleur

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Benjamin Mialot 25 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine