Magazine Cuisine

Rechta ou nouilles maison algerienne

Par Nibele

 

nibele-1442.jpg

Bonjour à tous;

La rechta est un succulent plat de nouilles qui s’accompagne de viande ou de poulet. Il serait, dit-on, typiquement algérois. Discrètement, la rechta gagne du terrain avec des visées hégémoniques dans tout le bassin de la Mitidja, et au delà. Elle accompagne les événements familiaux de grande et moyenne importances et se pose comme une marque de civilité et de raffinement. Contrairement au couscous, la rechta n’a pas été touchée par l’industrie agro-alimentaire et reste confinée dans un cadre traditionnel. Elle est faite maison ou commercialisée par des artisans sous forme de pâtes fraîches. Pour percer le mystère de ses origines, il faut se référer aux écrits du grand historien Abderrahmane Ibn Khaldoun. C’est une quasi certitude qu’il est le premier Maghrébin à avoir goûté la saveur de ce mets, alors qu’il était aux mains de Tamerlan, le chef Mongol, la veille où Damas fut conquise en l’an 1401. Alors qu’il était Kadi dans la ville du Caire à un moment crucial de sa vie, durement touchée par la tragédie du naufrage qui a emporté le reste de sa famille, Ibn Khaldoun se voit confier la difficile mission de parlementer avec le chef mongol. Tamerlan est subjugué par l’historien.
Les entretiens vont durer pas moins de 35 jours ! Les notes consignées par les secrétaires de l’invincible Mongol constituent un ouvrage écrit en turc ancien et considéré, aujourd’hui, comme perdu. Ibn Khaldoun ne parle pas que du Maghreb. Il décline aussi l’histoire des dynasties mongoles depuis le conquérant Gengis Khan, l’arrière-grand-père de Tamerlan ! Il se trouve que la montagne sacrée des Mongols, où fut inhumé le grand Gengis Khan, se nomme, comme par hasard, « le Mont Khaldoun ». Cette coïncidence va réduire toute méfiance à l’égard de l’auteur de L’Histoire des Berbères, ainsi que toute la délégation qui l’accompagne. Ibn Khaldoun raconte qu’au dîner, il leur fut servi un plat mongol qu’ils appellent « la richta ». Tamerlan est reparti et mourra de mort naturelle sous les murailles de Chine en 1405, avant de livrer bataille à son propre frère Koubilay Khan. Damas fut brûlée. La rechta est restée. Par quel hasard se trouve-t-elle adoptée par nos femmes ? C’est encore un mystère historique qui reste à élucider.

                                                               Source:Dziriya.net

La rechta est Le plat algérois par excellence, ce sont des nouilles artisanales légères et fondantes à base de semoule,que nos mamans préparaient jadis pour les mariages ou les fêtes religieuses comme Mouloud (la fête de la naissance du prophète ) généralement  cette recette est cuisinée  uniquement avec des navets,qu'on peut remplacer par des courgettes,mais franchement je la préfère qu avec des navets,car l'alliance de ce légume et de la cannelle n'en sera que plus raffiné,sans oublier de l'accompagner de petit lait ou de lait caillé.

 

nibele 1446

 

nibele-1444.jpg

 Ingrédients

*1 poulet flambé et nettoyer 
*1poignée de pois chiches trempée la veille
*500 gr de navets,
*3 oignons,
*1 c à s de smen ou de beurre

*2 c à s d'huile,

*2 c à c de sel

*1/4 de c à c de poivre
*1 bâton de cannelle

nibele-1450.jpg

 

nibele-1452.jpg

Ingrédients pour la rechta ou nouilles;

*750 g de semoule fine
*150 g de farine

*1 oeuf

*200 g de maïzena
*Sel
*Eau

Préparation de la rechta;

Préparer la veille de préférence 

Dans un grand récipient, mélangez la semoule avec farine l'oeuf et le sel. Liez le tout avec de l'eau, pétrissez la pâte en ajoutant de l'eau petit-à petit jusqu'à l'obtention d'une pâte souple, élastique et lisse.
Divisez cette pâte ainsi obtenu en plusieurs boules et saupoudrez-les de maïzena.
Saupoudrer le plan de travail de maïzena, et étalez chaque boule de pâte  , les travailler avec la paume de la main pendant un bon moment, puis faire des abaisses, les enrouler dans de la maïzena, les abaisser à l'aide d'un rouleau à pâtisserie puis les passer à la machine (au No 3, puis repasser au No 5 et 7). Cela donne des bandes assez longues qu'on fait sécher sur un linge propre. Reprendre les bandes de pâte une à une et les passer dans la machine coté pâte spaghetti, imbiber d'huile et passer à la vapeur une première fois, par petite quantité dant le haut du couscoussier.Répéter l'opération jusqu'à épuisement des feuilles.Renverser les nouilles dans un grand récipient .Ensuite mouiller délicatement d'eau froide, faire bien absorber cette eau en soulevant les nouilles entre les doigts, arroser d'un peu d'huile et repasser à la vapeur une dernière fois.Après echappement de la vapeur,laisser cuire encore quelques min,retirer le haut du couscoussier et remettre les nouilles dans le grand récipient et enduire de beurre(Pour les grandes occasions on peut même arroser d'un filet d'eau de fleur d'oranger).Couvrir et réserver.


nibele117

Préparation du bouillon;
  Faire revenir, dans la marmite du couscoussier le poulet coupé en morceaux ,râper dessus l'oignon, assaisonné, arroser d'un petit verre d'eau. Faire revenir 10 min.

Recouvrir d'eau, ajouter les pois chiche lavés, continuer la cuisson à feu doux.Quand le poulet est à mi-cuisson, ajouter les navets épluchés, lavés et coupés en deux ou en quatre selon leur grosseurs.Remettre à cuire feu doux jusqu’à complète cuisson du poulet et des navets.
Disposez la rechta dans un grand plat à couscous,saupoudrer d'un peu de cannelle,servir chaud avec les pois chiches et les navets et le poulet.
   
 

nibele118-copie-1.jpg

                                           Bonne dégustation et à bientôt
Merci pour vos charmantes visites et vos commentaires très encourageants
N'oublier pas de vous inscrire à ma newsletter pour recevoir mes recettes dés leurs publication.
Amicalement,
Nibele


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Nibele 7585 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines