Magazine

Petite histoire du kazoo

Publié le 09 juin 2011 par Sébastien Michel
Le kazoo est un petit instrument de musique de la famille des instruments à vent, né il y a plusieurs siècles. Utilisé dans toute sorte de musiques, on le retrouve sur plusieurs continents, sous des formes assez variées et des matériaux très divers. Flûte eunuque, kazoo, mirliton ou bigophone (du nom de leur "inventeur" Bigot) sont autant de termes qui désignent des instruments se plaçant devant la bouche et permettant de modifier le son de la voix.
Petite histoire du kazoo
Le kazoo est constitué d'un tube fermé par une membrane. En "turlutant" dans le tube, la voix du musicien fait vibrer la membrane qui amplifie et déforme le fredonnement de l'interprète, créant ainsi un son aux accents comiques et/ou enfantins. On retrouve des instruments semblables depuis des centaines d'années en Afrique : ils étaient utilisés pour déguiser la voix d'une personne ou pour imiter des animaux, principalement dans des cérémonies.
L'invention "officielle" du kazoo est attribuée à l'afro-américain Alabama Vest, au XIXème siècle, en Georgie. Cependant, le premier kazoo a été fabriqué par Thaddeus von Clegg, un horloger allemand de la ville de Macon. Sa production commença en 1852, dans le Georgia State Fair. Le kazoo est ainsi l'un des rares instruments acoustiques développés aux États-Unis ; le plus répandu est métallique, fabriqué dans l'état de New York.
Petite histoire du kazoo
Pas mal de trentenaires ont découvert le kazoo à la fois dans Pif Gadget et à l’occasion de la sortie de 45t d’Annie Cordy...« Avec mon petit kazouJ'ai pas besoin de biniouNi de pipeau en bambouCar dès que je joueJ'ai toujours un succès fouSi vous jouez du kazouVenez jouer avec nousOn fera les quat'cent coupsTroulala itouAvec nos petits kazous »
D’autres bouches célèbres ont utilisé, de manière plus ou moins élégante, ce si drôle instrument :- Tchaïkovski dans le ballet Casse-Noisette avec La danse des mirlitons ;- Freddie Mercury et Roger Taylor, du groupe Queen, sur la chanson Seaside Rendez-vous (A night at the opera) ;- Georges Brassens dans plusieurs de ses chansons ;- Michel Polnareff dans l’intro de On ira tous au paradis ;- Pink Floyd dans Corporal Clegg ;- Patrick Sébastien et son Petit bonhomme en mousse ;- and last but not least : les Hope Gospel Singers dans leur reprise de When the Saints !

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Sébastien Michel 3013 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte