Magazine Culture

The Velvet Underground #3.2-Loaded-1970

Publié le 13 juin 2011 par Numfar
The Velvet Underground #3.2-Loaded-1970

The Velvet Underground #3.2 :

Lou Reed : chant, guitare

Sterling Morrison : guitare

Doug Yule : chant, basse, guitare, claviers, batterie

Moe Tucker

Novembre 1970, sortie du nouvel album : “Loaded”, produit par le Velvet Underground, Geoff Haslam & Shel Kagan, et qui malgré tous les efforts déployés est un nouvel échec commercial, d'autant plus que Lou Reed a quitté le Velvet depuis belle lurette .

Who loves the sun

Sweet Jane

Rock and roll

Cool it down

New age

Head held high

Lonesome cowboy Bill

I found a reason

Train round the bend

Oh sweet nuthin’

(Lou Reed)

Musiciens additionnels :

Billy Yule : batterie (Lonesome cowboy Bill & Oh! sweet nuthin')

Tommy Castanero : batterie (Cool it down & Head held high)

Adrian Barber : batterie (Who loves the sun)

Doug Yule chante sur “Who loves the sun”, “New age”, “Lonesome cowboy bill” & “Oh! sweet nuthin’”.

Un échec aussi sévère qu’inexplicable, le groupe n’ayant jamais sonné aussi commercial et enregistre des classiques du rock, influençant des générations de garage band américains à venir .

Maureen Tucker est créditée sur la pochette et fait toujours officiellement partie du groupe, malgré son absence totale sur l’album.

On ne retrouve pas d’ailleurs le son particulier du Velvet, qui trouve ici un son beaucoup plus mainstream avec l’adjonction de “vrais” batteurs.

Si l’album fut un flop, les titres “Sweet Jane” et “Rock and roll” passèrent beaucoup en radio et devinrent des standards.

Il ne faudrait pas oublier l’ironique “Who loves the sun?” titre dépressif chanté façon pop enjouée, qui sortit d’ailleurs en single sans obtenir le moindre succès.

Lou Reed a toujours critiqué les coupures effectués sur “Sweet Jane” et “New age”, et depuis 1995, les deux titres ont été réédités avec leur durée initiale.

Lou Reed a donc quitté le groupe en août 1970, mais celui-ci est loin d’être mort.

Doug Yule peut enfin prendre la place de chanteur/guitariste tenue précédemment par Lou, et devient le leader incontesté du groupe.

Maureen Tucker reprend enfin sa place et le groupe engage le bassiste Walter Powers.

Le Velvet Underground tourne beaucoup en 1971, mais en automne, Sterling Morrison qui en a assez, quitte à son tour le groupe pour reprendre ses études.

Il est remplacé par Willie Alexander (claviers), qui fera carrière solo dans les années 80 sous le nom de Willie “Loco” Alexander.

En mai 1972, Atlantic décide de publier les bandes du pseudo dernier concert du Velvet avec Lou Reed : “Live At Max’s Kansas City”.

A la même époque, Sesnick trouve un nouveau contrat discographique chez Polydor, et après avoir renvoyé Maureen Tucker, Powers et Alexander, va pousser Doug Yule a enregistrer seul un nouvel album du Velvet.

© Pascal "Who loves the sun ? Not everyone !" Schlaefli

Urba City Juin 2011

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Numfar 50 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte