Magazine Bébé

La Mummy Happy du mois de Juin

Publié le 21 juin 2011 par Mamanhappy

En ce beau mois de Juin, pour ma rubrique mensuelle, j'ai choisi de vous présenter Julie (une autre, pour ceux qui suivent), âgée de 24 ans et maman d'un petit garçon de 4 mois.

Signe distinctif : c'est une bloggeuse émérite, qui a crée Maviedemere à la naissance de son fils Tipou (son surnom sur le blog / son mari étant surnommé LeMale), elle y parle de tout et de rien, aussi bien de ses coups de coeur en puériculture que ses coups de gueule en tout genre.

-> Son blog : http://maviedemere.over-blog.com/

Capture-d-ecran-2011-06-21-a-17.15.27.png

Elle va nous prouver grâce à son récit que chaque grossesse, chaque accouchement et chaque bébé est différent mais qu'avec de l'amour et un peu d'entrainement on devient vite une maman chevronnée!

Julie a gentiment accepté de nous raconter un bout de son aventure de maman et pour cela je la remercie 1000 fois !

- La grossesseMa grossesse s’est très bien passée. J’ai eu une frayeur due à des saignements durant le deuxième mois, mais deux échos de contrôle m’ont permis de me rassurer. Un léger mal de dos type sciatique que mon ostéopathe adoré m’a soigné sur la fin du troisième mois et plus aucun mal de dos pour le reste de la grossesse ! Puis j’ai dû faire une amniocentèse, mais mise à part ces deux choses là, j’ai eu une grossesse idyllique. Je n’ai senti des contractions que le jour de l’accouchement. Et la veille de la naissance de Tipou j’allais encore faire mes courses main dans la main avec LeMale.

Concernant le boulot j’ai arrêté un mois et demi avant car j’étais en formation professionnel et les dates de fin correspondaient à la fin de mon 6ème mois de grossesse. Et puis forcément mon CV ne plaisait pu quand j’annonçais que j’étais enceinte...

Pendant la grossesse, j’ai eu plusieurs envie. Une envie de sandwich, et surtout une envie de moules ! Que j’ai pas pu assouvir à cause de la toxo et cie. Au final une fois Tipou né on en a acheté et vu que c’était l’heure du biberon j’ai du manger 5 moules... Blasée !

Je n'ai pas eu de peur spéciale sauf quand on m’a annoncé qu’il y avait un risque de trisomie de 1 pour 100.

Les changements il y en a eu pleins ! Je ne pouvais plus mettre mes bagues, les pieds ont gonflés, les vergetures sont apparues (et toujours pas disparues).

Le prénom : Le prénom de mon fils est celui que je voulais depuis que j’ai 10 ans environ. Je n'ai pas mis trop de temps pour convaincre mon homme, il aimait bien aussi.

Les achats : J'avais tout préparé ou presque en fait, il n'y a que les choses utiles qui ne servent qu'à partir de 6 mois environ que je n’avais pas encore acheté (comme un siège haut, un trotteur, etc.) Enfin, je ne dirais pas que j’ai tout acheté, car on m’a beaucoup donné ou prêté en fait.

Un achat coup de coeur/folie pendant la grossesse : Un ensemble petit mec en 3 mois qu’on a acheté chez DPAM ! Une fois sortis de chez le gynéco qui nous a expliqué comment se passerait l’amniocentèse. Ça nous a remis du baume au cœur à ce moment-là !

 Conseils reçus : Je ne crois pas avoir reçu beaucoup de conseils. Les gens me connaissent et savent que je ne prends pas forcement en compte les conseils...

Difficultés : Mon allaitement que j’ai d’ailleurs bien loupé. Tipou ne prenait pas de poids, il arrivait au seuil des 10% de perte de poids "critique". Le personnel de la polyclinique n’était pas en accord les uns avec les autres, j’ai eu deux nuits blanches de suite, il y avait un passage incessant dans ma chambre alors j’ai craqué pour un biberon. Je regrette un peu d’avoir été si facile à passer au biberon. Bien que pendant la grossesse je me disais « si ça se passe bien tant mieux sinon tant pis, biberon. ».

Préparation à l'accouchement : Oui, mais je m’en serais bien passé ! La sage-femme qui m’a fait la préparation à l’accouchement est censée travailler avec la polyclinique et pourtant elle n’a pas l’air de connaître les techniques d’accouchements qui s’y fait (notamment les poussées).



- L'accouchement : L’heure de dormir approchait, massage du périnée en bonne et due forme, et en bougeant un peu sur le lit je me suis rendu compte que je perdais les eaux. Une douche rapide le temps que mon homme finisse de préparer ma valise (et qu'il finisse de boire sa tisane !) et nous voilà partis !

J'ai accouché dans la polyclinique de ma ville, je l’ai choisi simplement car il y avait une pouponnière, et avant d’accoucher je me disais que je laisserais bébé dedans si j’étais trop fatiguée. Au final il y a passé 15 minutes en tout, quand j’ai aidé LeMale a remplir la voiture le jour de la sortie.

Mon accouchement a été très rapide. 7h pour un premier avec juste la perte des eaux et pas de contraction avant le jour J. Tipou était encore très haut au moment de sortir alors les deux sages-femmes m’ont appuyées sur le ventre pendant que le gynécologue aidait Tipou a sortir grâce aux forceps. Les premiers moments « que du bonheur » bien que LeMale me cachait la vue quand il on lavé Tipou (et oui, monsieur s’était déjà fait dessus !)

Le papa : Papa a été là lors de l’accouchement et pour tous les rendez-vous médicaux (sauf deux cours de préparation ou il ne pouvait vraiment pas être la !) Il a simplement été le plus heureux des hommes.

La péridurale : J’ai demandé la péridurale assez rapidement, arrivé à un col ouvert à 4cm environ. Car vu que ça allait assez vite je ne voulais pas louper le coche de la péridurale.

L'équipe médicale : Je dirais qu'elles n'étaient pas toutes à l'écoute ! En fait que ça soit lors de l’accouchement ou lors du séjour, je dirais que 50% de l’équipe médicale était à l’écoute.

Le séjour à la maternité : Fatiguant ! Le matin c’était un défilé incessant de l’équipe médicale. Et vu que j’ai eu deux nuits blanches d’affilé, j’ai au final détesté le séjour en lui-même. Mais il y a certaines personnes de l’équipe médicale vraiment bien. À l’écoute, et très disponible.

Le retour à la maison : C’était l’anarchie totale. Il nous est arrivé de ne pas manger avant 22 ou 23h.



- Ton bébé : Il a 4 mois. Beaucoup de personnes nous disent qu’il évolue très vite pour son âge. Mais bon, je pense qu’il est comme tous les autres enfants. Il adore être debout sur nos genoux. Il a le réveil supra facile, et est toujours tout sourire. Un amour quoi !

Le doudou : Il a deux doudous pour le moment qui ressortent du lot (sur la photo).

pouceetdoudoux.jpg

La place du papa : Papa est très présent. Et quand il fait des longues journées de travail on garde au moins un biberon pour le papa, afin qu’il ait son moment journalier avec son fils.

Ton bébé et toi en tant que maman : C’est un bébé qui adore qu’il y a du mouvement autour de lui. Il tourne la tête dans tous les sens, veux tout voir, pour le moment je dirais qu’il adore les découvertes. Moi je me qualifierais comme la maman poule/délire. Il est encore petit mais j’adore lui apprendre des conneries.

Appris sur le tas : Je ne savais pas laver un bébé. Le premier bain, on nous a montré. Le deuxième j’appréhendais un max et j’ai dit au papa de le gérer, ce n’est que le troisième bain que j’ai géré devant la puéricultrice.

Envie d'avoir d'autres enfants : Oui j’aimerais avoir d’autres enfants. Pas tout de suite par contre ! Je pense que je changerais certaines choses de la grossesse. Des cours d’haptonomie par exemple plutôt qu’une préparation « traditionnelle ».



- Conseils/ Idées :

Un porte bébé, celui que vous voulez. Mais ça le calme de se savoir près de notre cœur (ou de celui du papa)


porte-bebe-sling-gris-fonce.jpg


Une émission :

Le classique, les maternelles. (Mais pas Allo Rufo !! Beurk !)

Les-Maternelles


Un livre :

"Le livre de bord de la future maman". Un résumé semaine après semaine. J’ai bien aimé. Bon, arrivée sur la fin de la grossesse j’avoue je l’ai lâché car je ressentais pleinement les sensations sans avoir à le lire !


41812GyUdjL._SS500_.jpg


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Mamanhappy 163 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte