Magazine Culture

Nouvelles prestations : bruno mars – just the way you are / beyonce – run the world / best thing i never had @ x factor france finale

Publié le 29 juin 2011 par Kayrhythm


NOUVELLES PRESTATIONS : BRUNO MARS – JUST THE WAY YOU ARE / BEYONCE – RUN THE WORLD / BEST THING I NEVER HAD @ X FACTOR FRANCE FINALE

J’adore ma vie en ce moment. Je ne suis véritablement qu’aux prémices de mon rêve, mais ce soir a été un pas de plus vers sa concrétisation. Invité par Sony Columbia France, j’ai eu l’immense privilège d’assister à la finale de l’émission de découverte de talent X Factor France avec des invités aussi prestigieux que Bruno Mars et… Beyoncé. Autrement dit, ce soir marquait la deuxième fois que je voyais Beyoncé en moins d’une semaine. Un véritable rêve, qui a pourtant commencé avec quelques frayeurs…

Je tiens tout d’abord à offrir mes sincères condoléances à tous les usagers du RER D en heure de pointe. J’ignore comment vous faites pour tenir, mais vous avez toute mon admiration. Car après avoir attendu une bonne vingtaine de minutes l’arrivée du RER sur le quai, tout portait à croire qu’une grève de 10 jours s’était abattue sur le traffic si le nombre de passagers au centimètre carré à l’intérieur du train était un quelconque indicateur. Une fois arrivé devant les locaux du studio, c’est encore un peu plus de temps perdu qui nous attendait mon ami Ralph et moi, après avoir été envoyé dans la mauvaise file d’attente par des membres de l’organisation visiblement débordés. Une file d’attente interminable d’une bonne trentaine de minutes qui se sera révélée infructueuse, puisqu’après vérification spontanée, l’on me confirma que notre place était dans la file des invités. Une file au bout de laquelle se trouvait une nouvelle frayeur face à l’absence de mon nom sur les listes à la disposition des hôtesses surmenées. Cependant, après quelques minutes d’attente et d’angoisse, c’est un badge “invité” donnant accès au backstage de l’émission qui nous attendait. Un privilège dont peu de personnes semblaient pouvoir jouir autour de nous, alors qu’ils rejoignaient le public en tant que simples spectateurs dont le rayon d’action se limitait au public. Autrement dit, la soirée s’annonçait mémorable.

NOUVELLES PRESTATIONS : BRUNO MARS – JUST THE WAY YOU ARE / BEYONCE – RUN THE WORLD / BEST THING I NEVER HAD @ X FACTOR FRANCE FINALE

Et un nouveau miracle se produisit. Deux sièges vides au premier rang, à 3 mètres de la scène, semblaient nous attendre désespérément. Trop beau pour être vrai…et pourtant! Dans le public, les fanclubs des deux candidats finalistes (armés de pancartes et de T-Shirts à l’effigie de leur poulain) s’entrainaient à scander le nom approprié, avec l’aide appuyée du chauffeur de salle. Beaucoup de personnes âgées également présentes dans le public, qui côtoyaient des jeunes dont beaucoup semblaient fans de Beyoncé. C’est en tout cas ce que laissait croire les nombreux cris du nom de la Queen Bey qui s’apparentaient à des incantations pour la faire apparaitre sur scène. Mais il fallut patienter un peu plus avant que cette apparition ne se produise, puisque c’est Bruno Mars qui a enregistré le premier sa prestation. Il a choisi d’interpréter son titre “Just The Way You Are” dans une version revisitée.  Check it out :

J’ai beaucoup aimé cette version jazzy avec les nouveaux arrangements qui ont donné une toute autre saveur à la chanson Pop que je pensais vidée de toute substance par le matraquage des médias. Bruno, que je voyais pour la deuxième fois en live cette année, était vocalement à la hauteur des espérances, et sa prestation scénique avait tout ce qu’il faut de charisme pour charmer le public. Il avait été annoncé que Bruno referait sa prestation une nouvelle fois, mais un changement de programme est visiblement survenu. Les techniciens ont ensuite entrepris de remplacer les instruments de l’orchestre 100% masculin de Bruno Mars par ceux de l’orchestre 100% féminin de Beyoncé… avant de se raviser une nouvelle fois, et de ranger les instruments.

Quelques instants plus tard, Beyoncé en personne surgit des coulisses toute apprêtée dans sa mini robe dorée, la crinière toujours au naturel, et se met en place pour sa prestation. C’est une Beyoncé toute timide dans son attitude et ses gestes, saluant inlassablement le public avec un sourire béat, qui se place devant l’écran pour débuter sa prestation. Et en l’espace de deux secondes, la transformation Sasha Fierce s’est opérée. A vrai dire, dès les premières secondes de son titre “Run The World”, c’est comme si Beyoncé avait appuyé sur un bouton pour passer de la jeune femme réservée à la bête de scène monstrueusement talentueuse que l’on connait tous. Une transformation que j’ai trouvé véritablement hallucinante, ayant assisté à la transition de la  Beyoncé aux gestes trahissant une certaine gêne à la Beyoncé effectuant ces fameux mouvements de tête frénétiques du début de la chorégraphie de “Run The World” en un claquement de doigt. PRICELESS.

Et ce qui suit est tout simplement phénoménal. Beyoncé se tenant là, à quelques mètres de moi, dans toute sa gloire et sa beauté, le public dans la poche, offrant une prestation de qualité, sans même se forcer. Assister à une prestation live de Beyoncé d’aussi près est plus impressionnant que ne sauraient le décrire des mots, car l’aisance dont elle fait preuve est véritablement saisissante. Etant situé juste à côté de la table du jury, je pu assister de près au moment où elle monta dessus pour caresser la tête d’un Christophe Willem complètement envouté. Le plus impressionnant était tout de même la façon dont elle est descendue de la table : un saut qui semblait si anodin, comme si elle n’avait pas de chaussures à talon à ses pieds. Le reste de la prestation était tout ce qu’on attendait de Beyoncé : charisme, voix, chorégraphie, beauté, sensualité, le package complet habituel mais tellement plus impressionnant à voir en face de soi. Oh, et notre petit hommage à l’une des danseuses de Beyoncé, Ashley Everett, n’est pas passé inapperçu, puisque la belle nous a répondu par un baiser envoyé d’une manière on ne peut plus sensuelle.

Après que Beyoncé se soit éclipsée en coulisse, Ralph et moi décidons d’aller chercher Beyoncé voir jusqu’où notre badge nous permettrait d’aller. Malheureusement, nous n’avons pas pu aller bien loin, et nous n’avons pu que circuler entre les membres du jury, les candidats, la présentatrice et toute l’équipe technique en pleine pause pendant la pub. En circulant dans les coulisses, nous avons également croisés Bruno Mars qui regagnait visiblement sa loge. Freaking awesome.

Après avoir regagné nos sièges, nous assistons au début du show retransmis en live, attendant patiemment le retour de Beyoncé, dont la seconde prestation était cette fois-ci prévue en live. Et quand son orchestre a fait son apparition sur scène, l’occasion était trop belle pour ne pas continuer l’hommage à l’équipe de Beyoncé. C’est donc un marathon de compliments que mon ami Ralph et moi avons débuté, félicitant tour à tour la guitariste Bibi, la bassiste Divinity Rox, et les emblématiques Mamas, toutes très sensibles à nos attentions et répondant par des baisers et des remerciements. Il faut dire que nous étions les seuls à connaitre leurs prénoms dans le public. Puis, après être retournées en coulisse pour faire leur grande entrée, c’est toute l’équipe au complet qui s’est présentée, accompagnée par Beyoncé qui avait changé de robe et opté pour un style beaucoup plus “diva”. Malgré l’incroyable réception du public, nous avons réussi à nous faire remarquer de la diva qui, après nous avoir vu au premier rang mimant un cœur avec nos mains, nous a rendu la pareille avec un sourire incroyablement charmeur. Vous avez dit groupies hystériques? Non, je ne vois vraiment pas de quoi vous parlez.

Et c’est sur cette superbe marque d’affection qu’elle entama son nouveau single “Best Thing I Never Had”, avec toutefois un léger faux départ. La prestation était cette fois beaucoup plus calme et posée, tout en harmonie avec la chanson. Une prestation vocalement irréprochable, exécutée avec conviction par la Queen Bey.  Après une “discussion” (aussi intintéressante que d’habitude) avec la présentatrice, Beyoncé s’est à nouveau éclipsée en coulisse, sous des tonnerres d’applaudissement émanant du public.

Notre mission achevée, nous avons quitté le studio des étoiles plein les yeux. Eblouis par la beauté et le talent de Beyoncé, nous avons regagné la gare RER avec des souvenirs mémorables et un sentiment de satisfaction totale. Comme je vous l’ai dit, la concrétisation de mon rêve ne fait que commencer. Bien d’autres moments comme celui-ci m’attendent à l’avenir… Et je ne saurais contenir mon excitation et mon impatience de les vivre tous au maximum, jusqu’à la dernière goutte.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Kayrhythm 6979 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines