Magazine Médias

Revue d’actualité du jeudi 30 juin à 12h

Publié le 30 juin 2011 par Copeau @Contrepoints

Paris le jeudi 30 juin 2011

Revue de presse

Titres : L’austérité grecque est en cours d’adoption parlementaire socialiste malgré le climat de désordres civils anticapitalistes complaisamment soutenu par certains médias de gauche – Grève générale des fonctionnaires au Royaume Uni contre la réforme budgétaire des retraites – La dette française en forte progression atteint 84,5% du PIB officiel – En France la retraite à 60 ans disparait mais la retraite à 62 ans fait son apparition – Plafond de l’endettement public des USA : à J-64 le ton continue à monter entre présidence et congrès – Remaniement ministériel français en forme de jeux de chaises musicales : Baroin aux finances – Le rail public belge remis en question – Epidémie de E.coli : des graines égyptiennes bio soupçonnées – Divers : Eva Joli frôle l’élection au 1er tour de la primaire des Verts, Polémique autour de l’utilisation de mosquées belges pour le référendum constitutionnel marocain, Libération des journalistes Hervé Ghesquière et Stéphane Taponier retenus par les talibans depuis 18 mois, De douteux films d’ovnis au dessus de Londres, Un feu de forêt géant interrompt des expériences nucléaires au long cours, A Wimbledon Tsonga triomphe de Federer.

L’austérité grecque est en cours d’adoption parlementaire socialiste malgré le climat de désordres civils anticapitalistes complaisamment soutenu par certains médias de gauche
Les députés grecs ont voté par 155 voix (du parti socialistes) contre 138 (des députés hors le parti socialiste) les mesures d’austérité au milieu d’affrontements de rue et lors d’une grève générale. Le budget doit encore faire l’objet d’un vote de validation jeudi. La gauche française et ses médias donne la part belle aux messages anticapitalistes des manifestants hostiles au respect de la dette grecque qui rejette ces impopulaires mesures d’austérités portées par parti socialiste grec.

Grève générale des fonctionnaires au Royaume Uni contre la réforme budgétaire des retraites
Au Royaume Uni des centaines de milliers de fonctionnaires sont en grève. Les syndicats de fonctionnaires ont appelé à une grève générale pour la 1ère fois en 127 ans d’existence pour tenter d’empêcher la réforme des retraites. On voit une fois de plus l’immense cout politique des retraites décidées de façon centrale selon le principe de répartition avec âge fixe décidé par la loi. Comme la France, le Royaume-Uni se trouve en grande partie paralysé face aux protestations syndicales contre les évolutions budgétaires des retraites par répartition imposées par l’évolution démographique.

La dette française en forte progression atteint 84,5% du PIB officiel
Selon les chiffres publiés par l’INSEE ce matin la dette publique française atteint désormais les 1.641 milliards d’euros soit 84,5% du PIB officiel. Ce PIB officiel inclut quelques % très contestables au titre des coûts de certaines prestations forcées à faible utilité réelle apportées autoritairement par la puissance publique. En outre cet endettement ne tient pas compte de l’endettement indirect constitué par les retraites publiques elles mêmes augmentées de l’insoutenabilité financière d’origine démographique de l’actuel régime des retraites. Le gouvernement prévoit une montée de la dette en 2012 avec une cime à 86,9% du PIB pour refluer en 2013. Les précédents déficits ayant été beaucoup plus importants que prévus, on peut fortement douter que cette prévision soit respectée.

En France la retraite à 60 ans disparait mais la retraite à 62 ans fait son apparition
Cette nuit la retraite à 60 ans disparait au profit de la retraite à 62 ans. Cette réforme dont l’aspect budgétaire est incontournable n’a été obtenue qu’à grand peine face aux syndicats surenchérissant dans l’irréalisme. La démocratie sociale française s’obstine à préserver l’héritage empoisonné du CNR et de sa sécurité sociale d’un autre âge. Imposant par la menace armée une version particulièrement liberticide de la retraite, elle piétine la liberté de chacun alors qu’il aurait été bien plus pérenne, souple et fertile de mettre en place un système de retraite à points individualisés qui en outre aurait pu préfigurer une évolution plus ample vers la retraite par capitalisation qui est un succès là où elle a été mise en place, multipliant les adoptions au delà du Chili qui en a été le pionnier sous l’impulsion des Chicago Boys notamment José Piñera. Bilan : la France est passée d’une rigide et irréaliste retraite à 60 ans à une rigide et bientôt irréaliste retraite à 62 ans qu’il faudra renégocier d’ici quelques années avec toute la difficulté politique et sociale de négociations menées par l’état central et les partenaires sociaux nationaux.

Plafond de l’endettement public des USA : à J-64 le ton continue à monter entre présidence et congrès
Aux USA le ton monte entre le président Barak Obama et la majorité républicaine du congrès. Le congrès a fixé un plafond au déficit public et l’administration Obama aura atteint ce plafond le 2 aout (en fait il aurait déjà été dépassé sans un jeu d’écriture reportant la date d’imputation de certaines dépenses). L’administration Obama propose 400 milliards de dollars d’impôts supplémentaires et 1 300 milliards de dollars d’économies budgétaires avec une montée en puissance en 10 ans et les républicains refusent toute augmentation des impôts et exigent de plus amples réductions budgétaires. Si le congrès ne cède pas aux pression de l’administration Obama et des médias démocrates, début août l’administration Obama sera obligée (sauf à se placer en situation d’illégalité qui, étant donné la rigueur juridique US, serait rapidement sanctionnée) soit de mettre soudainement au chômage technique 800 000 fonctionnaires, soit de faire défaut sur la dette ce qui engendrerait une rigueur budgétaire plus forte encore. La question qui se pose est donc de connaitre l’ampleur de la rigueur budgétaire en préparation aux USA, et l’impact macro-économique sur les USA et le reste du monde notamment européen et canadien.

Remaniement ministériel français en forme de jeux de chaises musicales : Baroin aux finances
Le remaniement ministériel attendu à la suite de la nomination de Christine Lagarde au FMI a pris la forme d’un jeu de chaises musicales. François Barouin devient ministre des finances, Valérie Pécresse secrétaire d’état au budget, Laurent Wauquiez secrétaire d’état à l’enseignement supérieur et à la recherche. En outre François Sauvadet remplace Georges Tron au secrétariat d’état à la fonction publique.

Le rail public belge remis en question
Alors que les graves perturbations se multiplient dans les transports belges, le libéral ministre d’Etat Herman De Croo qui en fut ministre de tutelle dans les années 1980 estime qu’une réforme profonde est nécessaire. Le rail belge absorbe 2,5 milliards d’euro de subventions alors qu’il n’est choisi que par une minorité des voyageurs quotidiens. Comme dans tous les pays le rail s’avère rigide, couteux et non rentable, malgré la prétention des urbanistes à le privilégier au prétexte d’indicateurs théoriques loin de la réalité pratique.

Epidémie de E.coli : des graines égyptiennes bio soupçonnées
L’épidémie allemande qui a fait 48 morts et l’épidémie bordelaise pour laquelle ont été hospitalisées 10 personnes ont pour point commun l’utilisation de germes de fenugrec (proche du trèfle) dont la semence semble provenir d’Egypte, d’une ferme qui selon le Figaro serait bio elle aussi.

Divers
Eva Joli frôle l’élection au 1er tour de la primaire des Verts. Eva Joli a obtenu 49,75% des voix exprimées au 1er tour des primaires du parti des Verts. Elle part grande favorite pour le second tour face à Nicolas Hulot qui n’a obtenu que 40,22% des voix.
Polémique autour de l’utilisation de mosquées belges pour le référendum constitutionnel marocain. Des mosquées envisagent d’héberger en belgique le référendum constitutionnel marocain. Des responsables politiques belges, parmi lesquels le député fédéral Denis Ducarme (MR) s’indignent du mélange des registres religieux et politiques que cela représente.
Libération des journalistes Hervé Ghesquière et Stéphane Taponier retenus par des talibans depuis 18 mois. Les deux otages français Hervé Ghesquière et Stéphane Taponier retenus depuis le 29 décembre 2009 en Afghanistan par des talibans ont été libérés hier. Ils ont atterri à l’aéroport de Velizy Villacoublet un peu avant 9h. Ils n’ont fait l’objet d’aucun mauvais traitement autre que la privation de liberté durant 18 mois. Il reste encore 8 ou 9 français retenus en otage dans le monde. Au moment de leur enlèvement les 2 journalistes tavaillaient pour France 3 qui s’indigne de n’avoir pas été admise dans le pavillon d’honneur à l’occasion de leur libération contrairement à TF1 et France 2 qui étaient présentes.
De douteux films d’ovnis au dessus de Londres. La véracité d’images d’OVNI diffusées sur Internet après avoir été prises au dessus de Londres se trouve mise en doute.
Un feu de forêt géant interrompt des expériences nucléaires au long cours. Un feu de 250 km2 contraint le laboratoire nucléaire de Los Alamos situé dans le Nouveau Mexique aux USA d’interrompre ses expériences. Certaines sont très brèves, d’autres s’étalent sur des années ou des décennies. On ignore encore l’impact de cette interruption imprévue sur leur pérennité.
Wimbledon : Le français Jo-Wilfried Tsonga a battu le suisse Federer en 4 sets mercredi. Les 3 autres premiers mondiaux Nadal, Murray et Djokovic se sont qualifés pour les demi finales.

>> Consultez nos archives >>

Revue d’actualité du jeudi 30 juin à 12h


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Copeau 583999 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte