Magazine Concerts & Festivals

FestiVoix... This is the End !!!

Publié le 12 juillet 2011 par Yannpapas
Et oui, c'est la fin !!! La fin de l'édition 2011 du FestiVoix, une FestiVoix... This is the End !!!édition riche en musique, en rencontre, en amitié... comme toujours.
Au passage, je voudrais remercier toutes les personnes que j'ai croisées hier soir et qui m'ont dit "Allez, tu reviens l'année prochaine !!!". C'est tellement sympa. Mais non, c'est aussi la fin pour moi et je suis heureux de terminer sur une si belle édition.
J'ai une dernière journée à vous raconter, encore une super journée, un dimanche commeFestiVoix... This is the End !!! je les aime.
La soirée a commencé à la scène Desjardins par un moment de tendresse avec la talentueuse Ingrid St-Pierre. Après l'avoir vue en 2009 sur la scène de la Relève et ratée en 2010 sur celle des Voix Poétiques, j'étais content de la retrouver dans le cadre magnifique de la cour des Ursulines.
Elle aussi était ravi d'être là. Trifluvienne d'adoption, elle a insisté sur le fait que c'était un honneur pour elle de jouer dans la ville qui lui a permis de connaître le succès, dans le cadre d'un festival qui lui a toujours fait confiance.
Ingrid a tellement de charme. Elle est toujours aussi cute, malgré FestiVoix... This is the End !!!son succès grandissante. Son premier album, Ma petite mam'zelle de chemin, sorti voilà quelques semaines, figure parmi les meilleures ventes francophones au Québec. Peut-être va t-on la voir en France bientôt ?
En tout cas, le public lui a réservé un accueil généreux hier soir avec une standing ovation en fin de concert.
Je vous propose un deuxième extrait de son album :
Les trifluviennes se suivent, mais ne se ressemblent pas. La première partie de la grande scène était assurée par Marie Alexe Morin, un de mes coups de cœur de l'édition 2009. Une jeunette de 18 très FestiVoix... This is the End !!!prometteuse.
J'avais pris quelques temps l'après-midi pour assister aux tests de son et ça envoyait le bois. Marie Alexe a une voix incroyable pour quelqu'un de son âge et elle était entourée de supers musiciens, notamment Christian Laflamme à la batterie.
Il y avait aussi son papa, le sympathique Marc-André. J'ai immortalisé cet instant... le père devant la scène où sa fille répète...
Voici un premier extrait du concert, une excellente reprise de Livin' On a Prayer de Bon Jovi :
Je vais avoir l'occasionFestiVoix... This is the End !!! d'applaudir une nouvelle fois Marie Alexe dans la semaine car elle fait partie du casting de la nouvelle revue musicale de Trois-Rivières, T'ESTIMO, que je dois aller voir.
T'ESTIMO étant une ode à l'amour, Marie Alexe a voulu, hier soir, chanter une chanson d'amour. En fait, il s'agit d'un deux en un, un medley de deux extrait de la BO de Bodyguard, I have nothing et I will always love you.
Elle avait chanté cette dernière toune au FestiVoix 2010 et j'avais pensé que Whitney Houston pouvait aller se rhabiller. Je le pense toujours.
Pour la dernière tête d'affiche de la scène des Voix Populaires, je ne savais pas trop à quoi m'attendreFestiVoix... This is the End !!!. Marc Hervieux, un chanteur lyrique qui se reconverti dans la pop... risqué. Et bien j'ai été bluffé par le show. Je le classe dans mon top 3 de la grande scène, après Jonas et KC and The Sunshine Band.
Marc Hervieux est un gars super sympa, plein d'humour. Il aime visiblement son public car, après avoir entamé le concert avec un bon Je te promets, de notre Johnny national, dès la deuxième toune, il est descendu dans la foule pour serrer des mains, tout en chantant.
Je n'avais jamais vu ça :
Son spectacle était entre concert et one man show comique, eFestiVoix... This is the End !!!t je dois dire que je me suis bien marré. Marc Hervieux y raconte un peu sa vie, son enfance chez ses parents, ce qui l'a amené à la musique, sa reconversion dans la chanson populaire. C'est excellent !
Bien sûr, il a une voix magnifique, mais c'est surtout une personnalité intéressante. On a eu droit à tous les styles de musique, du rock à la pop, en passant par le jazz, la chanson française, et même la country, notamment avec cette chanson québecoise que j'adore, Mille après mille :
Le public était venu nombreux pour l'applaudir et en a eu pour son argent. Un spectacle parfait pour un dernierFestiVoix... This is the End !!! soir, enjoué, rafraichissant, tout ce qu'il fallait pour conclure en beauté ce FestiVoix 2011.
En fait, comme le dit Thomas, Marc Hervieux est un véritable crooner, et c'est un show de crooner qu'il a donné hier soir. Moi qui adore cette catégorie de chanteur, j'ai capoté. J'ai d'ailleurs pas mal filmé. Je ne peux pas vous proposer toutes mes vidéos dans cet article mais vous pouvez les retrouver sur ma chaine YouTube.
Une toune superbe pour poursuivre, une vraie chanson de crooner, extrait de la BO de Love Story, Where do I begin :
On a eu droit à du Brel, un superbe My Way, du Queen, du Starmania, bien sûr quelques airs d'opéra... et j'en oublie.
Mais je n'oublie pas Tom Jones, The crooner gallois, et sa toune entrainante, It's not unusual :
J'ai du mal à réaliser que c'était mon dernier concert du FestiVoix. Au moment où je termine cet article, il est 21h30 au Québec, 3h30 en France et je suis épuisé après ces 10 jours de festivités. Tant mieux car cet épuisement prend le pas surFestiVoix... This is the End !!! le sentiment de tristesse qui m'envahit peu à peu quand je pense à cette aventure qui s'achève.
Allez, reprenons nous... Je vous propose une dernière vidéo, un duo entre Marc Hervieux et la chanteuse qui l'accompagne dans sa tournée. Encore une trifluvienne, Julie Massicotte.
Je ne suis pas trop fan de cette chanson mais il faut avouer qu'ils ont une ostie de voix.
Après FestiVoix... This is the End !!!ce beau concert, j'ai regardé pour la dernière fois, avec une pointe de nostalgie, le tunnel qui se vidait. Tunnel que j'ai emprunté si souvent, à toutes les heures du jour et surtout de la nuit.
J'avais prévu de retrouver deux potes au Nord-Ouest pour boire une bière en écoutant l'excellent Bernard Adamus, qui clôturait cette édition du FestiVoix.
Malheureusement, c'était blindé de monde et on ne pouvait plus entrer. Je suis donc revenu sur le site où j'ai retrouvé la très sympathique équipe des bars du FestiVoix. Ça tombait bien, j'avais passé d'excellentes soirées avec eux l'année dernière mais beaucoup moins cette année. C'était donc l'occasion de se rattraper FestiVoix... This is the End !!!un peu.
Nous avons donc jasé en buvant quelques verres jusqu'à ce que le jour se lève. Parfait pour une dernière nuit au FestiVoix.
Voilà, le FestiVoix 2011 est terminé, mais ne vous inquiétez pas, je vais encore vous en parler beaucoup sur les pages de ce blog car j'ai beaucoup de photos, de vidéos inexploitées et j'ai surtout pas mal d'histoires à raconter.
Et puis, je suis encore au Québec pour une petite semaine et, croyez-moi, il va encore se passer des choses intéressantes icitte.
Un français au FestiVoix vous salue bien et vous laisse avec la toune qui lui a inspiré le titre de ce billet. A bientôt pour de nouvelles aventures !!!

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Yannpapas 1906 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte