Magazine Cuisine

Atelier cuisine libanaise

Par Bombaybruxelles


Dans la blogosphère, j’ai fait des rencontres merveilleuses… Des gens que je n’aurais jamais rencontrés et qui sont devenus très proches, des gens avec qui on se sent bien et avec qui on partage et on échange. L’année passée, Monique est venue à Bruxelles et j’ai eu l’occasion d’approfondir notre connaissance. Auparavant, nos échanges se sont limités à la cuisine du Lycée Hôtelier de Soissons, où Monique faisait la cuisine libanaise et je préparais la partie indienne  pour le déjeuner pendant le Salon de Blog Culinaire.
Étant un grand fan de la cuisine libanaise et trouvant de bons produits pas loin de chez moi, je bombardais Monique de mes questions. Monique m’a toujours donné une réponse détaillée et bien informée. Dans une de ces conversations, à Bruxelles l’année passée, l’idée d’un atelier de cuisine libanais est née et a été accepté et encouragée toute de suite !
Et bien, Monique nous a reçus en juillet chez elle, à côté de Toulouse pour un weekend gourmand terminant par l’atelier de cuisine. Présents parmi les blogueurs était les Mamina, Philou, Stef, Les Okcebon, il y avait également non-blogueurs et l’autre Monique, une amie de notre hôtesse.
En allant (et en revenant), on s’est arrêté chez les Mamina et je les remercie pour leur hospitalité et leur gentillesse.
Dès notre arrivée, on sentait la chaleur et le sens d’hospitalité du moyen orient. Monique avait loué un fût de bière exprès pour le weekend ! Il faut dire qu’on l’a initiée à la bière lors de ses séjours en Belgique ! On a passé  la soirée autour d’un plancha.
Le lendemain, on a fait un tour à Toulouse où on a visité les Halles et deux magasins de cuisine Habiague et TOC (Trouble Obsessionnelle Culinaire) où M Mamina, en super vendeur, nous a convaincu de prendre des choses qu’on n’aurait jamais pris (je veux dire là, toute de suite).
Puis, on est partie en direction de la belle ville d’Albi pour une pause déjeuner, et puis on a pris la direction de Cordes-sur-ciel, sont la spécialité sont des croquants aux amandes que j’adore préparer ! On avait rendez-vous au musée du sucre et on a commencé la visite entre nous, parce que le guide avait du retard… Quelle était notre surprise quand on voit arriver le « guide », M Yves Thuriès en personne ! C’était le moment émotion pour nous tous, mais surtout pour Philou qui est un admirateur !
Le soir, retour chez Monique, où on se retrouvait autour d’un cassoulet toulousain absolument délicieux. Je retiens la grande leçon autant pour le bien être que le goût, c’est le filet d’échalotes aux vinaigre qu’on arrose sur le cassoulet.
Le lendemain, le grand jour, on a commencé l’atelier – dès le petit déjeuner, on a préparé et mangé une crème de semoule (qui ressemble à du sheera indien). Puis, tout le monde s’y est mis la main à la pâte pour confectionner le mezze de Monique. Philou était préposé de ciselage de persil et moi, le ciselage d’oignons. En plus, j’était le goûteur officiel pour goûteur l’assaisonnements des plats. Un moment fort de l’atelier était le façonnage très érotique des koubé…
Voici ce qu’on a préparé : Taboulé, koubé cru, koubé frit, koubé au four, hommos, des nids de rossignols, des pâtés aux épinards, du caviar d’aubergine et de l’aubergine à la tomate suivi des baklawas divers
On a passé un weekend superbe et le rendez-vous est déjà pris pour l’année prochaine. Monique et sa famille, MERCI à vous de nous avoir ouverts vos bras, votre maison et votre cuisine !Je remercie, Stef, pour la plupart des photos.Atelier cuisine libanaise - Lebanese cuisine workshop


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Bombaybruxelles 4492 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte