Magazine Cinéma

Serial comédies : la comédie américaine régale

Par Juloobs

Ce blog ne met pas assez la comédie à l’honneur. Pour y rémédier voici un bref article pour vous en conseiller deux, de très bonne tenue.

La première, Mes meilleures amies est une production Apatow, pendant féminin de 40 ans toujours puceau. Une comédie générationnelle qui s’adresse peut-être un peu plus aux femmes (et qui peut également être appréciéepar les hommes). Dans celle-ci Annie (Kristen Wiig) aide sa meilleure amie Lillian à préparer son mariage mais se vautre complètement. Après un démarrage too much (la scène du double au tennis symbolisant tant bien que mal l’affrontement entre Annie, la meilleure amie de toujours et Helen, demoiselles aux goûts de luxe) Mes meilleures amies enchaîne quelques scènes hilarantes (lorsque Annie et Helen tentent d’attirer l’attenttion du policier, l’essayage de la robe).

Serial comédies : la comédie américaine régale

Un classique du genre, digne d’En cloque mode d’emploi, Mary à tout prix, Frangins malgré eux ou Supergrave. Même si pour la première fois, le film de Paul Feig laisse entrevoir une « recette » Apatow : un personnage de looser (Annie) met son amitié à rude épreuve, le film enchaîne gags scatos et mises au point plus sérieuses. Mais comme d’habitude a-t-on envie de dire, Mes meilleures amies franchit le cap des 2 heures sans lasser.

Ensuite, Comment tuer son boss ? s’est révélé comme une excellente surprise suite à un accueil assez froid de la presse spécialisée. Politiquement incorrect, le film de de Seth Gordon est une comédie surprenante de tueurs à gages profanes. Dans celle-ci, trois copains improvisent de supprimer leurs odieux patrons. Porté par un casting exceptionnel (Kevin Spacey, Jason Bateman, Jamie Foxx,  Jennifer Aniston, Colin Farrell, Charlie Day ! Jason Sudeikis) cette comédie cocaïnée contient de nombreuses références à la culture pop (Sur écoute, Usual Suspects entre autres) et nous conquiert assez vite par la direction qu’elle prend. Il ne s’agit pas d’une critique de l’autorité mais d’une comédie légère se concentrant sur l’élimination désastreuse des boss. Efficace !

Serial comédies : la comédie américaine régale



Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Juloobs 81 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte