Magazine Cuisine

L'un des "meilleurs fondants au chocolat" que j'ai goûté

Par Chrystel56

Bonjour,

Pour fêter la crémaillère de Sandrine et Eric, un couple d'amis le week-end dernier, je voulais réaliser un fondant au chocolat que je n'avais pas encore testé. Je suis tombée sur celui de Aud39 (DDcuisine) et j'ai repris ses proportions à elle, avec toutefois 2 ou 3 modifs de ma part. Cette recette est tirée du blog de Beau à la louche.

 

Pour un petit moule rectangulaire en silicone de 28 x 22 cm
* 300 g de chocolat noir
* 330 ml de crème liquide à 12% M.G. - Perso, j'ai mis 200 ml de lait de coco + 130 ml de crème à 4% M.G.
* 5 oeufs, jaunes et blancs séparés - 4 gros pour moi
* 200 g de sucre blond de canne -170 g de cassonade pour moi
* 130 g de poudre d'amandes
* 35 g de farine
* une pincée de sel
* facultatif : beurre et farine  pour le moule ; sucre glace ou cacao pour saupoudrer.


Préchauffer le four à 170°C (180°C pour moi).
Faire fondre le chocolat, selon sa méthode préférée. Pour ma part, j'ai versé la crème et le lait de coco dans une casserole. J'y ai ajouté le chocolat concassé et j'ai laissé fondre le tout sur feu doux, en remuant de temps en temps.
Dans un grand saladier, battre les jaunes d'oeufs avec le sucre. Incorporer le chocolat fondu et la crème et mélanger. Ajouter la poudre d'amandes et la farine.
Monter les blancs en neige ferme avec une pincée de sel (ou un peu de jus de citron) et les incorporer délicatement au mélange précédent, à l'aide d'une maryse.
Verser dans un petit moule à manqué rectangulaire en silicone.
Enfourner à 180°C pendant 40 35 minutes environ (à adapter selon le four). Le gâteau est cuit comme il faut lorsqu'une pointe de couteau ressort pas complètement propre (il doit y avoir de fines traces de chocolat dessus : ça veut dire que le gâteau est cuit, mais pas sec). Laisser refroidir avant de démouler.

Saupoudrer de sucre glace ou de cacao avant dégustation.


IMPORTANT : «Laisser reposer au moins une demi-journée avant de déguster, sinon le gâteau sera mousseux. L'idéal est de le préparer la veille. C'est ce que j'ai fais et je vous le conseille vivement» dixit Aude.


Honnêtement, je n'ai pas eu le temps de suivre son conseil puisque je l'ai réalisé avant de me rendre chez mes amis. Il est sorti du four à 18 h 20 mais a eu toute la soirée pour reposer, avant d'être dégusté tôt le dimanche matin (vers 2h30 du mat... et oui, c'était la fête et nous avons grandement tardé...). Comme le disait Aude, le moelleux était effectivement mousseux et friable mais très bon.

Verdict : Ce moelleux est purement délicieux. Comme il en restait un peu, je l'ai ramené car Sandrine ne se voyait pas garder tous les desserts qui restaient encore après notre départ.

J'ai mis le moelleux au frigo et le lendemain, il était plus ferme et toujours moelleux. Je dirais qu'il était encore meilleur.

Sources : Beau à la louche - DDcuisine


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Chrystel56 3655 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines