Magazine Cuisine

Ma carafe et moi… c’est fini !

Par Amicalementvin @Amicalement_vin

Une histoire de carafe

C’est d’une soirée d’hiver comme je les aime pourtant que tout est parti. Une de ces soirées chaleureuses où on se retrouve avec une touche de Savoie et un zeste de Reblochon. Les quilles se laissent goûter et se vident discrètement, entre les discutions passionnées et le fromage qui fond, et voilà qu’on arrive à en déboucher de nouvelles pour compléter la déco de la table… et c’est là que fuse le premier « P’tin mais trouve toi une carafe Laurent ! ».

Alors j’ai cherché une carafe, puis j’ai essayé de me rappeler pourquoi je voulais pas de carafe, puis j’ai re-cherché une carafe, puis j’ai oublié…

C’est après 150 manœuvres et une roue sur le trottoir, que je claque la porte et tombe sur elle en me retournant. Avec ces formes voluptueuses et son ouverture incisive, je l’avais trouvée… ou elle, enfin en tout cas, je n’avais presque qu’à tendre le bras !

Je l’ai donc ramenée chez moi, oubliant les oignons que je devais passer chercher et l’ai immédiatement mise dans le bain. Il était 19h moins le quart, l’heure idéale pour mettre un Clef de Sol en carafe. Elle était luisante et trônait au centre de la table avec élégance. Contenant fièrement le breuvage délicieux dont elle affinait l’arôme.

Quelques quilles plus tard, allez savoir si c’est sa vrai nature qui a pris le dessus, ou si c’est l’habitude qui effaçait doucement les étincelles dans mes yeux, mais ces formes trop exagérées en devenaient arrogantes. Elle ne rentrait dans aucun espace de placard disponible et ses formes fragiles demandaient toujours qu’on la traite avec plus de délicatesse, comme si elle allait se briser au moindre courant d’air. Elle commençait à me faire penser aux brocs d’eau qui ornaient les cantines de mon enfance. C’est d’ailleurs pour ça que ne je voulais pas de carafe, certains souvenirs nous hantent parfois. Sans compter qu’elle s’était immiscée dans mon couple dès le début avec l’histoire des oignons.

Bref, c’est lorsqu’elle a commencé à violenter un Chevalerie 95 que j’ai su que c’était fini !

C’est là que j’ai ouvert les yeux, et une fois qu’on y a mis un pied, c’est trop tard. Alors que je m’agitais à remettre la Chevalerie là où elle était restée pendant toutes ces années, la vicieuse en a profité pour se glisser entre mes doigts et se jeter au sol. Répandant sur le carrelage le reste de Chevalerie que je n’avait pas eu le temps d’épargner.

Alors je vous le dis sans rancœur aucune, ne vous laissez pas prendre pour une carafe, par une carafe, alors que le plus gros de l’aération se fait lorsque vous transvasez le vin, et non une fois qu’il est dans la carafe.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Voilà, c'est fini !

    Voilà, c'est fini

    Pas la coquerie de Chapot, mais Noël ! Tous les pères Noël sont dans leurs boîtes. Le sapin finira dans le barbecue cet été. Mais les fêtes se sont extrémement... Lire la suite

    Par  Chapot
    CUISINE
  • Hamburger a l’italienne

    Hamburger l’italienne

    Qui n’aime pas les hamburgers ? Saviez-vous que ce fameux sandwich n’est pas du tout originaire des US comme on pourrait l’imaginer, mais vient directement... Lire la suite

    Par  Cotesoleil
    CUISINE, RECETTES, SAVEURS DU MONDE
  • Branquignols à l’UEFA

    Branquignols l’UEFA

    Voilà une nouvelle preuve de la nullité des gens de l’UEFA… Après leur manque de clairvoyance quant aux solutions à apporter aux problèmes d’arbitrage, voici... Lire la suite

    Par  Phototoday
    PHOTOS, TALENTS
  • Voilà, c'est fini...

    Voilà, c'est fini...

    La belle aventure s'est achevée hier soir avec la victoire de L. Aïello sur le canton de Montereau. Inutile de dire que je suis très très déçue car pendant ces... Lire la suite

    Par  Misst
    CULTURE, HUMEUR, INSOLITE, JOURNAL INTIME
  • Droit d’ingérence énergétique

    Droit d’ingérence énergétique

    La compassion pour les malheureuses victimes du séisme et du tsunami au Japon réclamait dans un premier temps une certaine pudeur, un temps de deuil. Lire la suite

    Par  Jlhuss
    HUMEUR, SOCIÉTÉ
  • Santé : c'est fini la grippe !

    Santé : c’est fini la grippe ! D’après les informations recueillies du 28 février eu 06 mars d2011, l’épidémie grippale prend fin sur l’ensemble du territoire... Lire la suite

    Par  Cmonassurance
    SANTÉ
  • Est-c que le plus important c'est d'avoir l'oeil ?

    Est-c plus important c'est d'avoir l'oeil

    Si l'on prend les lunettes de vue pour leur bénéfice primaire cette campagne est bonne. Le problème c'est que je ne suis pas sùr que l'on veuille ressembler à ç... Lire la suite

    Par  François Brichant
    FOCUS EMPLOI, MARKETING & PUBLICITÉ

A propos de l’auteur


Amicalementvin 922 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines