Magazine Culture

Africolor à Paris

Publié le 16 novembre 2011 par Cardigan @onlyapartmentsF

Du 13 Novembre, au 17 Décembre, la musique africaine est à l’honneur à Paris. La musique africaine est sans aucun doute, la source de la plupart des musiques du monde. Son influence continue à s’exercer, maintenant un continuel intérêt de la part du public, des musiciens, et des producteurs européens de tous genres. L’impact des sons africains est inestimable, et tellement varié qu’il est utopique tenter de définir un son africain comme le son original, tant l’offre est variée. L’influence afro touche tous les genres de musiques, comme le jazz, la funk, ou electro. Ils sont présent dans toute la création musicale. Son origine est elle aussi particulièrement variée allant de l’esclavage, ou la musique était une forme de résistance, que dans les processus de colonisation tant en Amérique qu’en Europe. La présence de la culture africaine sur tout les continents a permis à différentes sphères artistiques de se développer, et de changer les paramètres sur l’esthétique en général Mais l’influence majeure est a recensé dans la musique du 20ème siècle.

africolor paris

Certaines expression de cette influence se trouvent en France depuis le début du 20ème siècle dans des courants artistiques comme le cubisme, et le surréalisme, aussi bien dans la peinture que dans la sculpture. La sculpture africaine traditionnelle, de caractère tribal, de révérence, culte ou de célébration, a été sans aucun doute un point de départ pour les processus de dé-construction réalisées par Picasso, et Gris. Cette influence se remarque dans leurs visages déformés, leurs disproportions, et leurs perspectives de leurs principaux travaux. De la même façon, le caractère sacré de ces travaux, et d’esprit primitif, plus humain qu’un humain, capta a André Breton, et les surréalistes ; il est fondamental de rappeler que Breton était un des collectionneurs les plus exhaustifs d’art africain de cette époque, et que tout le monde allait chez lui pour lui baiser la main, pour le bien et pour le mal. Cette relation exotique avec l’Afrique se maintient en France, et en Belgique. Dans la capitale Belge, une grande communauté africaine y réside, et il est assez facile de trouver des magasins d’art africain.

Souvent critiquée, la colonisation a aussi permis une fusion des cultures. L’influence artistique héritée de cette obscure période, est une manière de oublier le passé, et garder le bon et laisser de côté le mauvais sans pour autant l’oublier. Dans cette perspective, le festival Africolor offre à Paris certains des meilleurs musiciens africains, et tous les genres tels que : Amazigh Kateb, Badjé Tounkara Trio, Black Studies, Boubacar Traoré, Christine Salem, Danyel Waro, Debademba, Djeli Moussa Condé, Djéliny Kouyaté, Edmond Mondésir, Ensemble Mtendeni Maulid, Femi Kuti and The Positive Force, Founé Diarra Trio, Hélène Breschand et Ze, Jam Afane, Imidiwen, Imperial Tiger Orchestra, Jacky Molard et Founé Diarra, sont seulement quelques noms des artistes présents à ce festival africain dans la ville lumière. Pour qui aime la musique, et aiment la culture africaine sous toutes ses coutures, ce festival sera l’occasion d’enrichir sa passion. Pour de plus amples informations, ce site vous guidera : http://www.africolor.com/

Alexa Ray Only-apartments Author
Alexa Ray


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Cardigan 4102 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte