Magazine Beauté

Dans ma cuisine…

Par Biotista @biotista
Dans ma cuisine…

©berthille.com /All Rights Reserved

Je ne sais pas pour vous, mais pour nous, chez Biotista, les mois de novembre sont… meurtriers… ravageurs… non, je plaisante… quoique… entre un trop plein de mauvais beaujolais, un manque de soleil, une overdose de boulot et un teint à faire pâlir toute esthéticienne qui se respecte… que nous reste-t-il???

Promis, je ne vais pas remettre ma tirade sur ma haine de cette période, bien que ce ne soit pas l’envie qui m’en manque et vous demande, tout de go, oui, que nous reste-t-il???

Le placard à provisions… la réserve de chocolats que l’on a commencé à remplir en prévision des fêtes de fin d’année, les biscuits que l’on y planque pour éviter de tous les engloutir en cas de coup de blues, les paquets de chips craquantes que l’on ne veut pas voir, car leur simple vue nous fait prendre un kilo dans les fesses…

Autrement dit la nourriture, la bouffe quoi!!! Au moins, celle-là, elle est toujours là, même si parfois, on voudrait bien qu’elle nous oublie…

C’est tellement bon de manger, c’est rassurant, réconfortant, agréable aussi.

Moi, c’est bien simple, en grandissant (vieillissant?…) je me suis mise à la popote et quand je suis à la maison le week end, je pique quelques recettes à Anne et je m’installe derrière mes fourneaux… Ces deux derniers week ends, j’ai fait des gâteaux… j’en fais régulièrement, mais là, ça va presque devenir une habitude pour ceux qui m’entourent (avis aux personnes concernées: faudrait pas commencer à vous habituer, ça ne va pas durer…). Et là, où j’ai senti que faire la cuisine est un véritable exutoire pour moi, c’est quand ce matin, mon premier geste dans la cuisine n’a pas été de préparer le petit déjeuner, mais de faire mijoter ma soupe pour le déjeuner… Une heure après, je passais à table pour prendre mon thé avec comme une odeur d’oignons revenus dans les cheveux…

J’ai (quand même) suivi ma séance de yoga du week end et devinez quoi, quand je suis revenue, j’ai préparé… une quiche! Ben oui, nous n’allions pas nous contenter d’une soupe, toute élaborée (alambiquée) fusse-t-elle…

Je vous rassure, mon repas était très bon, bien «home made» comme je les aime; mais en milieu d’après midi, une petite blonde m’a sortie de ma torpeur en me demandant «On mange quoi au goûter? ». Et là… le «Tu veux qu’on fasse un gâteau?» est sorti tout seul et c’était reparti pour un tour…

Quand je cuisine, je réfléchis et même si j’ai eu tout le temps de potasser mes journaux féminins, je n’ai pas trouvé d’autres sujets pour cette chronique que de vous faire partager ma furieuse envie du moment, celle de cuisiner, de partager un bon repas, de rester à table pendant des heures avec mes amis à refaire le monde, l’envie de rester au chaud à la maison, le four allumé ou la cocotte en fonte sur le feu… Les bonnes odeurs de nourriture ont toujours eu sur moi cet effet réconfortant qui me ramène d’emblée à mon enfance et à la cuisine de mes grands-mères… J’ai toujours ces odeurs de tartes aux pommes des mercredis après-midi pluvieux d’hiver ou de cocas à la frita des dimanches matins ensoleillés d’été… et je vous passe toutes les saveurs culinaires des fêtes de fin d’année ou des repas familiaux où on savait toujours quand ça commençait, mais jamais quand ça se terminait, on ne le sait toujours pas d’ailleurs…

Alors, pour cette dernière semaine de novembre et oui déjà, le 1er décembre arrive à grands pas dans une dizaine de jours, avec Anne, nous avons décidé de nous faire plaisir en partageant avec vous notre amour pour la cuisine… Comment faire quand on se dit «blog sur l’art de vivre et la beauté bio»? Pas compliqué du tout, nous allons consacrer la semaine qui arrive à la nourriture bio, non pas sous toutes ses formes, comme je serais tentée de l’écrire, mais nous laisserons de côté tous les sujets qui sont les nôtres habituellement pour ne vous présenter que des trouvailles culinaires. Ne vous inquiétez pas, la semaine sera vite passée… juste le temps pour vous de dégrafer le premier bouton de votre jeans… et sans scrupule, c’est l’hiver, enfilez un gros pull par dessus, on n’y verra que du feu!!!

Bon appétit!


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Biotista 203 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte