Magazine Côté Femmes

Chère fonction publique, je te pisse à la raie

Publié le 29 novembre 2011 par Candi
J’ai toujours rêvé d’écrire de belles lettres d’amour enflammées, hélas dans ma petite existence, c’est plutôt des lettres de réclamation que j’ai eu l’occasion de rédiger avec mon beau bic 4 couleurs plumier. Mais ne t’inquiète pas, que ce soit pour déclarer ma flamme ou pour déclarer la guerre, j’ai le don pour trouver les mots.

Chère fonction publique, je te pisse à la raie

J'te pisse à la raie, à la face aussi. Mais aussi dans les chiottes.


Déjà adolescente j’étais chargée des courriers de toute la famille – Welcome in my family d’émigrés- Avec un père maniant difficilement la langue de Molière et une mère pas toujours inspirée, je peux te dire que je touche grave la formule de politesse.Tout a commencé avec un statut Facebook que j’ai balancé il y a quelques jours. Depuis tout le monde me questionne… Mais rassurez-moi les gens, ya quand même pas qu’à moi qu’il arrive des couilles ? La Fonction Publique (ou assimilé, ne chipotons pas) ne s’est pas liguée contre moi ? Ce n’est quand même pas un complot de l’état adressé contre moi, enfin moi et DSK, merde ??!Facebook m’a donc donné l’occasion de m’exprimer.  Facebook, exutoire des temps modernes, je te remercie. (Si toi aussi tu en ressens le besoin, connecte toi sur ton compte et face à toi il y aura écrit « exprime-toi »).« Je tiens à dire à la Sécurité Sociale qu’un de ces quatre j’irai enfoncer bien profondément mon talon dans la paire de couilles inexistante de mon interlocuteur, à Pôle Emploi qu’ils sont aussi dérangeants qu’un poil de couille coincé entre les dents, à l’URSSAF que leur session de recrutement a du être une grosse blague, à la CAF que j’irai bien  faire du ménage chez eux à coup d’acide cyanhydrique et au Trésor Public que je les emmerde jusqu’à la moelle épinière ».Voilà, je crois que j’ai fait le tour, si j’en ai oublié un, n’hésite pas à me le faire savoir, je lui réglerai son compte comme il se doit. Tu peux compter sur moi pour ces choses là, tu sais.Franchement, je suis FA-TI-GUEE de cette incompétence. A chaque fois je me dis que ce n’est pas possible, que là j’ai atteint le summum de la stupidité, mais non, il y en a toujours un pour dépasser l’autre. Ils se font des challenges inter-fonction publique ou quoi ? Parce que là, il n’y aura pas assez de place sur le podium pour tous les caser. Trop de vainqueurs.Entre les courriers jamais reçus, les dossiers qui ont deux mois de retard minimum dans leur traitement, l’interlocutrice qui te renvoie à la guichetière qui te renvoie à son tour à l’accueil qui te renvoie ensuite à quelqu’un d’autre pour finalement rester sans réponse ou pire te donner une information erronée, c’est juste usant. Je préfère de loin faire Pékin Express avec 0,20 centimes d'euros par jour et en binôme avec Mickaël Vendetta, c'est pour dire.Et tout ça sans te parler biensûr de la galère que tu as eu pour les joindre ou les rencontrer. Evidemment, entre les ponts d’un mois, les vacances de Martine la secrétaire pas très coquine qui n’est pas remplacée et les grèves, laisse moi te dire que t’as plus de chance de survivre à Koh Lanta qu’à ce parcours du combattant.Plusieurs fois j’ai cru à une blagounette. « C’est pas possible Madame, vous êtes sérieuse là ?! Noooon je suis en direct sur une radio, c’est ça ??! ». Non, pas du tout.

Chère fonction publique, je te pisse à la raie

Arrfff, heureusement que j'ai le cheveu doux et soyeux quand j'ai les nerfs


Et c’est dans ces moments là que je pense fortement à une chanson de Linda Lemay intitulée « L’incompétence ». Oui, c’est dans ces situations bien précises où, si tu t’étais écoutée, tu te dis que ta petite guichetière fouteuse de merde « on l’aurait retrouvée morte gisant dans son incompétence ».Bon, par contre si tu as envie de me remonter le moral, n’hésite pas à me donner des contre-exemples. Une fois où la Poste t’a bluffé, où la CAF a été super efficace… Non laisse tomber, je m’enflamme là.Je crois que c’est mieux que tu me laisses seule dans mon triste désespoir, j’ai quelques aiguilles à planter dans ma poupée vaudou. J’ai trouvé que ça comme solution.
Lady BabaTesteuse de magie noire sur fonctionnaire

Chère fonction publique, je te pisse à la raie

Baam, prend ça, et ça, et ça, et ça, et ça.



Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Candi 133 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte