Magazine Cinéma

“Mission: Impossible – Protocole Fantôme” de Brad Bird

Publié le 19 décembre 2011 par Boustoune

Si vous croyez que Hong Kong est un gorille géant, que Niort est dans le Nord, que Milan ça fait long, bref que vous êtes nuls en géographie, mais que vous avez un important examen à passer ou tout simplement que vous cherchez à briller en société, pas de panique, voilà un film qui va vous aider…

mission impossible - protocole fantôme - 8

Grâce à Mission : impossible – Protocole fantôme, vous pourrez dire que le Kremlin est situé à Moscou, en Russie, et que les prisons de ce pays sont d’ailleurs bien plus modernes qu’on ne le pense, que le plus haut gratte-ciel du monde est situé à Dubaï, que l’Inde n’est pas seulement faite de bidonvilles puisque à Mumbaï, on trouve des milliardaires et une industrie automobile florissante…

En revanche, vous éviterez d’ajouter que le Kremlin a été soufflé par un attentat, commis pour camoufler le vol de code de lancement de missiles nucléaires par un dangereux psychopathe et attribué indûment à Ethan Hunt et Mission Impossible. Ou de dire qu’il est possible d’escalader les parois vitrées de Burj Khalifa avec des ventouses, ou encore de conduire à grande vitesse sous une tempête de sable sur les autoroutes dubaïotes. C’est du cinéma, hein !?!

mission impossible - protocole fantôme - 2

De même, n’essayez pas d’imiter Tom Cruise et ne testez pas l’airbag d’une Tata (la marque de voitures indiennes) lors d’un plongeon à la verticale…
Et si vous vous destinez à devenir espions, vous apprendrez aussi que les équipements américains sont bien moins performants que le matériel anglais. Ah ! James Bond n’a jamais de problème avec le matos que lui refile Q, lui ! Le pauvre Ethan Hunt et ses acolytes, eux, galèrent systématiquement avec les gadgets mis à disposition par l’agence.
Cela dit, c’est bon pour le suspense et pour le spectacle, puisque chaque fois, les défaillances techniques amplifient le côté périlleux des situations et jouent avec la vie des protagonistes et les nerfs des spectateurs.

mission impossible - protocole fantôme - 3

Ainsi, le film de Brad Bird réussit pleinement sa mission (impossible) : nous emporter dans un tourbillon d’action non-stop, relevé par quelques morceaux de bravoures hautement spectaculaire (l’évasion de Hunt, l’infiltration au Kremlin, l’escalade de Burj Khalifa ou le combat sur les plateformes de l’usine Tata…) et quelques pointes d’humour bienvenues (les répliques de Simon Pegg, notamment) pour nous permettre de reprendre un peu notre souffle.
Le cinéaste, dont le nom est habituellement associé au cinéma d’animation (Le Géant de fer, Les Indestructibles, Ratatouille…) passe avec bonheur au cinéma live, bien aidé, il est vrai par un casting efficace.

mission impossible - protocole fantôme - 5

Tom Cruise se glisse toujours avec plaisir dans la peau d’Ethan Hunt et se sort plutôt correctement d’un rôle très physique.
Il est entouré d’une nouvelle équipe d’agents secrets qui n’a rien à envier à l’ancienne. Exit Michelle Monaghan, Maggie Q, Ving Rhames et Jonathan Rhys-Meyers. Hello Simon Pegg (déjà présent dans le précédent opus, mais pas sur le terrain), Jeremy Renner et la jolie Paula Patton. Quant aux méchants, ils sont également convaincants : Michael Nyqvist campe le psychopathe partisan du grand feu d’artifice nucléaire et Léa Seydoux joue la dure en incarnant une redoutable tueuse à gages.

mission impossible - protocole fantôme - 4

Mais c’est bien la mise en scène, vive et souvent inspirée, qui porte le film (c’était d’ailleurs le cas pour les trois précédents films inspirés de la série télévisée culte, réalisés par Brian De Palma, John Woo et J.J.Abrams). Les transitions sont assez subtiles, le montage est rapide sans tomber dans le saucissonnage épileptique.
D’accord, ce n’est pas toujours du cinéma élégant et raffiné, mais c’est efficace et c’est ce qui compte pour ce genre de film.

mission impossible - protocole fantôme - 6

Amateurs de divertissements spectaculaires, laissez donc les puristes amateurs de cinéma Art & essai radical passer leur chemin, et rendez-vous donc dans votre multiplexe le plus proche. Votre mission, si toutefois vous l’acceptez, est d’accompagner les agents de la Mission Impossible Force dans leurs trépidantes aventures et de découvrir les délicieux frissons du Protocole Fantôme.
Cette critique s’autodétruira dans 5 secondes…

________________________________________________________________________________

mission impossible - protocole fantôme
Mission : Impossible – Protocole fantôme
Mission : Impossible – Ghost Protocol

Réalisateur : Brad Bird
Avec : Tom Cruise, Paula Patton, Simon Pegg, Jeremy Renner,
Michael Nyqvist, Léa Seydoux, Anil Kapoor, Josh Holloway
Origine : Etats-Unis
Genre : gadgets foireux, action plein les yeux
Durée : 2h13
Date de sortie France : 14/12/2011
Note pour ce film : ●●
contrepoint critique chez : Le Point

________________________________________________________________________________


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Boustoune 2984 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines