Magazine Cuisine

Dégustation

Par Gourmets&co
Dégustation

Vins de Fêtes par Patrick Faus et Corinne Vilder.#

Pour faire face avec talent et imagination à la ronde des fêtes, Gourmets&Co a sélectionné quelques belles bouteilles qui devraient se marier agréablement avec les plats et les produits de vos repas de fin d’année. Objectif : le plaisir de la découverte et du partage.
À l’approche de ces agapes festives, la seule angoisse est souvent le choix des vins et des spiritueux. Plusieurs possibilités s’offrent au néophyte comme à l’amateur éclairé : un vin différent pour chaque plat ; un repas « tout champagne » ; ou un seul et même vin pour tout le repas mais le choix devient alors extrêmement délicat. Penchant nettement pour la première solution mais en restant dans un esprit furieusement ludique et gourmand, nous vous proposons une sélection de bouteilles pour un repas idéal, du champagne en ouverture des festivités jusqu’à l’alcool en fin de repas en passant par les entrées, poissons, crustacés, viandes, volailles et desserts. Pour varier les plaisirs et le portefeuille, nous vous proposons pour chaque plat une bouteille abordable et une bouteille d’exception.


Apéritif

Quoi de plus festif qu’un bouchon de champagne qui saute dans ce moment fragile et délicieux où la joie de se retrouver est palpable, où les premiers rires fusent, où la fête commence…

Dégustation

Exceptionnel – Dom Pérignon Vintage 2002
L’habillage est, comme souvent avec la marque, aussi décalé et original que le contenu est dans la ligne inimitable du style Dom Pérignon. Inspirée d’Andy Warhol, l’étiquette du Design Laboratory de Londres s’inspire des saisons et des couleurs de la Champagne en trois bouteilles différentes : bleu, jaune ou rouge, en série limitée.

Dégustation
Pour Richard Geoffroy, chef de cave, « le nez s’ouvre sur du citron confit et des fruits secs, tandis que la bouche se révèle dense et crémeuse, centrée sur le fruit, avec une légère amertume subtile et racée. » Rien à rajouter, sinon que ce 2002 est un (très) grand Dom Pérignon.
En vente chez les meilleurs cavistes. Prix indicatif : 149 €

Abordable – Bruno Paillard Blanc de blancs Réserve Privée
On a pour habitude de comparer la personnalité d’un vin à l’aura de son vinificateur. Une belle entrée en matière pour Bruno Paillard qui appose sa signature depuis 1981 sur les meilleurs raisins d’un terroir que l’on ne présente plus. Et si l’on distingue dix-sept grands crus en Champagne, c’est qu’ils égrènent dans leur sillage la noblesse du chardonnay, sa fraîcheur, sa délicatesse et son formidable potentiel de vieillissement. À partir d’un assemblage de quatre d’entre eux, Oger, Le Mesnil, Cramant et Chouilly, notre maître des cérémonies compose un champagne racé dont la bulle si fine s’associe à un vieillissement de plus de quatre ans en cave. Sa dégustation se poursuit avec la gourmandise, le velouté et la générosité aromatique que l’on attend d’une très belle cuvée.
Prix : 45 € environ chez les cavistes.
www.champagnebrunopaillard.com


Vins blancs

Destinés à ouvrir le repas, ils devront selon leur typicité s’accorder avec les fondamentaux : huîtres, homard, langouste, jusqu’au foie gras nature – un tour de moulin à poivre et quelque grains de gros sel – ou entouré de quelques saveurs amères/sucrées. Aventureux, ils feront également bonne figure sur des choix originaux pour un repas plus asian trendy !

Dégustation

Exceptionnel – Joseph Drouhin Corton-Charlemagne Grand Cru 2008
La légendaire réputation de cette appellation, plus voluptueuse que le meursault et plus souple que le montrachet, est toujours d’actualité. Une preuve éclatante avec cette magnifique bouteille de la grande famille Drouhin qui arbore une robe vieil or d’une grande limpidité, allant jusqu’à offrir un nez exceptionnel de notes d’agrumes frais, de fleurs blanches et d’épices douces. On en mangerait ! Bouche évidemment opulente et sincère, le tout sur une structure parfaite et un équilibre étonnant. Chef d’œuvre ? Servir en bouteille à 12°.
Prix : 75 € environ. Vente chez les meilleurs cavistes.
Joseph Drouhin
7, rue d’Enfer
21200 Beaune
Tél. : 03 80 24 68 88
www.drouhin.com

Abordable – Château Fombrauge 2007
Le merveilleux et cultissime Pape Clément, c’est lui, des vignes avec Gérard Depardieu encore lui et plus d’une trentaine de propriétés viticoles à travers le monde toujours lui. À l’évidence, Bernard Magrez quadrille nos émotions bachiques. Château Fombrauge ? Une élégante chartreuse du XVIIe siècle, acquise il y a une dizaine d’années, et dont les vins sont supervisés par le wine maker planétaire Michel Rolland. En blanc, les petits rendements sont récompensés par une structure d’une précision et d’une droiture exemplaires. Autrement dit, c’est un vin tout à fait délicieux sur des saveurs du grand large.
A.O.C Bordeaux Blanc Château Fombrauge 2007. 25 €.
Boutique Bernard Magrez.
43, rue Saint Augustin.
75002 Paris.
Tél. : 01 49 24 03 11.
www.cave-bernard-magrez.com

Dégustation


Vins rouges

Poularde de Bresse dorée, chapon à la chair moelleuse, brouillade aux truffes, pigeonneau rôti à la marmelade de cerises… Le rouge est mis.

Dégustation

Exceptionnel – Domaine Reybier, Saint-Estèphe, Cos d’Estournel 2005
Une référence, un phare, un mythe de cette appellation injustement méconnue de la rive gauche. Et pourtant… quelle merveille de richesse, de puissance et de complexité que ce millésime 2005 dans un des plus beaux domaines du bordelais. Fruits noirs confits et épices douces vous envahissent le nez et le palais, vous enrobent de leur subtilité. En prime, un soyeux délicat et une finale d’une longueur ébouriffante. Le cabernet sauvignon et le merlot au summum de leur finesse et de leur élégance. Servir en bouteille à 18°.
Prix : 200 € environ. Vente chez les cavistes et au domaine.
Château Cos d’Estournel
33180 Saint-Estèphe
Tél. : 05 56 73 15 50.
www.estournel.com

Abordable – Château Puech Haut Tête de Bélier 2006
Depuis 1996, Château Puech Haut offre tous les raffinements d’une villégiature avec une
« folie » d’inspiration italienne. Gérard Bru, son propriétaire, découvre pendant les travaux d’embellissements une tête de bélier, pierre ornementale d’une chapelle du XIIIe siècle. Il en fait l’emblème de ses meilleures cuvées soit soixante hectares où la vigne côtoie les chênes truffiers et les oliviers. Sur ce terroir du Languedoc, les gros galets roulés qui accueillent les ceps de vignes prennent la chaleur et la restituent pendant la nuit. Un don de la nature magnifiquement exploité donnant des vins complexes, soyeux, aromatiques, presque savants.
A.O.C Coteaux du Languedoc. Château Puech Haut Tête de Bélier 2006.
25 € chez les cavistes ou à la propriété.
Château Puech.
2250 route de Teyran.
34160 Saint-Drézéry.
Tél. : 04 99 62 27 27.
www.puech-haut.com

Dégustation


Vins de dessert

Moelleux, liquoreux, vendanges tardives, vins de paille, muscat, des noms qui chantent et appellent les desserts sans exclusive. Ils réservent aussi de belles surprises sur des fromages bleus. Une sélection délicate mais néanmoins subtile.

Dégustation

Exceptionnel – Château Climens 2005, 1er cru Barsac, Grand Vin de Sauternes
On pourrait parler d’alchimie magique tant le terroir singulier, le microclimat du Sauternais, et le choix du sémillon en monocépage, chose rare dans cette région, sans oublier le talent et la volonté de Bérénice Lurton, propriétaire, se retrouvent ensemble pour créer un vin d’exception. Puissant et aérien à la fois, aux saveurs délicates et complexes teintées de fleurs blanches, de fruits exotiques, et d’agrumes dans sa jeunesse, confites et épicées avec le temps. Un éclat de soleil dans la grisaille de l’hiver ! À servir autour de 10°.
Prix : 145 € environ. Vente chez Lavinia, Grande Epicerie, Hédiard, Caves Legrand.
Château Climens
33720 Barsac.
Tél. : 05 56 27 15 33.
www.chateau-climens.fr

Abordable – Château de Fesles
Descendre le cours de la Loire avec le cépage chenin… L’aventure commence à quelques encablures d’Angers, au cœur de la région du Layon. À la fin de l’automne, les dernières vendanges et le Château de Fesles composent des notes florales, des arômes complexes et harmonieux d’abricots, de coings, de pêches et d’épices douces. Les palais les plus fins sont à la fête. Privilégiez un passage en carafe et un service frais mais non glacé pour valoriser totalement sa grâce.
A.O.C Bonnezeaux. Château de Fesles 2005.
Environ 30 €, la bouteille de 50 cl.
Chez les cavistes ou à la propriété.
Château de Fesles.
49 380 Thouarcé.
Tél. : 02 41 68 94 08.
www.fr.fesles.com

Dégustation


Spiritueux

Les agapes se terminent. Le temps s’écoule paisiblement et il n’y a rien de plus agréable que de traîner à table avec la famille ou les amis. Le rituel de l’alcool paraît incontournable dans ces moments privilégiés. Lui aussi joue sur la durée et le temps qui passe. Le spiritueux est école de patience et sa dégustation également. Une sorte d’éternité du plaisir.

Dégustation
Dégustation

Exceptionnel – Glenfiddich 30 ans d’âge
Ce grand single malt est le seul à être distillé, vieilli, et mis en bouteille dans sa propre distillerie construite en 1887 en plein cœur des Highlands écossaises. Elle utilise exclusivement l’eau limpide et pure de la source Convall Hill du début à la fin de la fabrication qui s’ajoute à la qualité de l’orge maltée et au savoir faire des « Malt Masters » depuis plus d’un siècle. Glenfiddich (« vallée des cerfs » en gaelic) se caractérise par des notes fruitées, surtout poire et mure, que l’on retrouve dans ce 30 ans d’âge. Il développe un nez légèrement épicé et fumé tandis que la bouche se révèle riche et dense, boisée, mais agrémentée d’une fraîcheur presque noisetée de bon aloi. Pour profiter au maximum de sa complexité : pas de glaçons et un trait d’eau nature.
Prix : 250 € environ à La Maison du Whisky.
www.glenfiddich.fr
www.whisky.fr

Abordable – Cognac Signature P.Frapin
Un cognac exclusivement issu de la Grande Champagne et vieilli en parti en chais secs pour la puissance et en chais humides pour la rondeur. À l’arrivée, un cognac équilibré et homogène dont les notes de tabac blond, de fleurs blanches et d’agrumes au nez se confirment en bouche, enrichies de saveurs légèrement épicées. Un cognac délicat et subtil, idéal pour terminer un repas et qui répondra favorablement à l’arrivée d’un cigare dominicain comme un Davidoff, par exemple.
Vente chez les grands cavistes ou au domaine.
Prix : 60 € environ
Cognac Frapin.
1, rue Pierre Frapin
16130 Segonzac.
Tél. : 05 45 83 40 03
www.cognac-frapin.com

 


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Gourmets&co 44601 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines