Magazine Culture

Fièvre fatale– Karen Marie Moning

Par Theoma

fievre-fatale.jpg

« Un jour, tu te demanderas s'il est possible de me détester plus. »

La fin du précédent opus m'avait plongé dans un grand désarroi. Les descriptions très crues du drame de Mac m'ont fait courir, fébrile, jusqu'à mon étagère pour me procurer le tome 4 de cette saga aux allures de Buffy contre les vampires

Barrons, comme à son habitude, saura trouver le remède inédit pour sortir Mac de l'enfer. Et en enfer, il fait chaud, très chaud. Lectrice, ta patience est largement récompensée. Ce tome est le meilleur (cause à effet, peut-être).

L'intrigue est haletante jusqu'à la fin. La frustration est à son comble : peut-on en apprendre un peu plus sur Barrons excepté le fait qu'il est très bien pourvu de sa personne, car ça, on s'en doutait...


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Theoma 1522 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines