Magazine Cuisine

Bûche improvisée caroube, épices et coings

Par Segolinette
Voici déjà quelques temps que je suis un peu en panne d'inspiration. Il faut dire que j'ai commencé à travailler il y a deux mois, et bien que je ne fasse que 9 heures par semaine (plus quelques extras), je suis moins disponible pour cuisiner. Cette année, je dois dire que je n'ai pas été très performante du point de vue de la préparation des fêtes de fin d'année. Pas de biscuits, pas de cogitations assidues relatives aux menus de fête. J'en ai presque honte. Heureusement, j'ai participé à Culinoversion, ce qui m'a au moins donné l'occasion d'élaborer de délicieux puddings (j'en referais à coup sûr!!!).Donc nous voici au 31 décembre, et pas de plan de bataille, pas de schéma griffonné de ma bûche. À peine si j'y ai réfléchi à l'avance (j'exagère, mais à peine). En tout cas, une chose est sûre, j'ai envie que ce soit léger et pas trop sucré. Donc une bûche, tient, pourquoi pas avec du sucre complet dedans? Et de la caroube... Et des épices à pain d'épice... et puis des fruits d'hiver, ou de ceux que j'ai dans mon congélateur... J'ai hésité entre des pommes, des poires ou des coings et ai finalement porté mon choix sur ces derniers, offerts par la fille de la dame pour qui je travaille (souvenez vous, j'avais déjà fais des biscuits à la citrouille).
Donc un biscuit épices/caroube et garniture de compote de coings. Mais encore? Pourquoi pas un glaçage très léger au chocolat? Bon, je crois qu'on y est, cette fois!
J'ai fais quelques modifications dans la recette pour améliorer celle-ci, car j'ai commis quelques erreurs à rectifier.
Mes photos ne sont pas terribles... Bûche improvisée caroube, épices et coingsIngrédients :
  • 3 œufs, blancs et jaunes séparés
  • 90 gr de sucre complet
  • 1 à 2 c à s de lait
  • 65 gr de farine T80
  • 15 gr de farine de seigle
  • 1/2 c à c d'épices à pain d'épice
  • 1 c à c de bicarbonate de cuisine
et
  • 500 gr de coings cuits
  • 2 c à s de jus de citron
  • 60 ml d'eau ou de jus de pommes
  • 1 sachet d'agar-agar
  • 3 c à s de sirop d'agave
  • environ 4 c à s de Karouba
mais aussi
  • 100 gr de chocolat noir
  • 80 ml de crème liquide
Préparation :
Commencer par préparer le biscuit:Préchauffer le four à 180°C.Chemiser de papier sulfurisé une plaque à génoise de 35x26 cm. Beurrer généreusement. Fariner et secouer doucement.
Fouetter les jaunes d’œuf avec le sucre et une ou deux cuillerées à soupe de lait (qui assouplira le mélange). Battre ensuite les blancs d’œufs et en ajouter environ un quart aux jaunes blanchis avec le sucre, en soulevant bien la préparation. Tamiser les farines, le bicarbonate, les épices, la poudre de caroube au dessus du saladier puis incorporer délicatement à la spatule, en raclant les bords et en soulevant la pâte, tout en tournant le saladier d'un quart de tour (c'est un coup de main à prendre, pas si facile que ça à décrire). Incorporer peu à peu le reste de blancs en neige.Étaler cette préparation sur la plaque préparée et égaliser à la palette, de sorte que le biscuits soit bien régulier. Tapoter la plaque sur le plan de travail pour parfaire cette égalisation, puis enfourner pour 10 minutes.
À la sortie du four, placer le moule à génoise sur une surface froide et couvrir le biscuit avec un torchon humide. Laisser refroidir.
Mixer finement les coings cuits, en y ajoutant le sirop d'agave. Faire chauffer cette purée avec l'eau et le jus de citron et y ajouter l'agar-agar. Porter à frémissements pendant environ une minute, puis ajouter le sirop d'agave en mixant. Laisser refroidir.
Faire des essais de roulage du biscuit en enroulant le papier sulfurisé avec le gâteau, pour assouplir celui-ci. Étaler dessus, au couteau à dents, la Karouba. Étaler ensuite la purée de coing, pas trop épais, et seulement sur les 3/4 du biscuit.
Bûche improvisée caroube, épices et coingsRéserver le reste de purée pour un autre usage. Laisser reposer sans rouler environ une demie heure.
Préparer la ganache en hachant le chocolat. Faire bouillir la crème, puis y ajouter le chocolat haché, en remuant bien à la spatule, jusqu'à ce que le chocolat soit fondu. Laisser refroidir à température ambiante. En utiliser pour masquer le quart restant libre (pour le souder au reste du gâteau... ça fera mieux à la découpe!).Rouler le gâteau en veillant à ne pas trop serrer et glacer à la ganache. Couper les bouts (réserver aux gourmands, hors du service).

Bûche improvisée caroube, épices et coings

Hou que la photo est vilaine!

Décorer éventuellement de caroube en poudre, de cacao ou selon votre envie...Réserver au frais avant l'heure de servir.
Bûche improvisée caroube, épices et coings
 Bonne dégustation!

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Segolinette 12 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines