Magazine Le vin

Château Fougas ( Côtes de Bourg) : vers la biodynamie (fin)

Publié le 17 janvier 2012 par Daniel Sériot

 Fougas_4

Photo de Christian Bétourné

La cuvée Fougas Maldoror est élaborée à partir d’une sélection des meilleures parcelles et de vignes, les plus âgées, de la propriété. Les rendements sont de l’ordre de 35 hectolitres à l’hectare. Après la fermentation alcoolique en cuves, les vins sont entonnés, et font leur fermentation malolactique en barriques  provenant d’un seul tonnelier : Saury. Après avoir fait des élevages avec 100% de bois neuf, les derniers millésimes sont élevés avec 50% de fûts neufs. L’élevage dure 18 mois, avec remise des lies en suspension. Cette évolution a permis d’élaborer des vins, peu marqués par l’élevage (millésime 2009), avec pour conséquence de mettre davantage les fruits en avant.

 

Fougas_6

Photo de Christian Bétourné

Fougas Maldoror 2001

La robe est soutenue, de couleur pourpre, légèrement évoluée au bord du disque. Le nez évoque avec netteté et une bonne intensité, la truffe noire, les épices douces, les cerises, avec de fines notes de cacao. La bouche est élégante, les tannins sont fins et fondus et charpente le vin, avec une bonne tenue dans un centre, assez charnu, et fruité. La finale est persistante, équilibrée, élancée, avec des saveurs complexes (fruits, épices) dominées par des goûts de réglisse et de truffe noire. Noté 15, note plaisir 15,5.

 

Fougas_8

Photo de Christian Bétourné

Fougas Maldoror 2005

La robe est profonde, avec des reflets de couleur sanguine, l’olfaction est séduisante et expressive, avec des accents de fruits noirs variés (cerises, mûres et cassis), de boite à épices, des notes de zan, et d’élevage léger. La bouche est pleine, avec des tannins serrés qui trament le vin avec énergie, dans un milieu de bouche, ample et d’une belle puissance rehaussé de fruits mûrs, d’une bonne intensité. La finale est allongée, intense, fraîche, à l’expression aromatique soutenue et variée (fruits, épices, et réglisse) avec des notes salines. Noté 16, note plaisir 15,5. A attendre deux à trois de plus, pour un plaisir plus conséquent.

 

Fougas_5

Photo de Christian Bétourné

Fougas Maldoror 2009 : 11 Euros à la propriété

La robe est profonde, avec un liseré de couleur sanguine. Le nez est séduisant et net, avec des arômes, de violettes, de cerises noires, de cassis écrasé, d’épices variées, et des notes légères de framboises, l’élevage reste discret. La bouche est soyeuse, en attaque, et associe, avec harmonie, puissance et sensualité, dans un centre plein, finement charnu, et sphérique dans son dessin, souligné par des fruits gourmands. La finale est persistante, longiligne, portée par des tannins un peu plus fermes, d’une bonne fraîcheur, bien mis en valeur par les saveurs fruitées, épicées et reglissées décelées à l’olfaction. Noté 16, même note plaisir

Fougas_3

Photo de Christian Bétourné


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Daniel Sériot 20615 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine