Magazine Cuisine

Gingembre confit, au sirop

Par Segolinette
Voici bien des années, j'ai découvert cette merveilleuse gourmandise qu'est le gingembre confit. Moi qui adore ce rhizome à la saveur piquante et chaude, je ne pouvais pas passer à coté. Sans compter que j'espérais bénéficier de ses propriétés toniques pour m'apporter une énergie dont je manque bien souvent. En plus, il paraît que c'est truffé d'antioxydants, qui seraient libérées à la chaleur, et que certains de ses composés seraient anti-inflammatoires. Que du bonheur !
Par contre, je dois dire que je trouve plusieurs inconvénients au gingembre confit qu'on trouve généralement dans le commerce : d'une part je le trouve souvent cher (ce n'est pas toujours le cas, cependant); ensuite, je dois dire que je n'aime pas trop le sucre cristallisé qui recouvre les morceaux ; pour finir, la qualité est très inégale (sec, fort, maronnasse... bof).Il y a quelques années, j'ai acheté le petit bouquin Cadeaux gourmands de Pascale Weeks (du blog "C'est moi qui l'ai fait!") et y ai trouvée une recette.
Après l'avoir réalisée à plusieurs reprises telle qu'indiquée dans le livre, j'ai décidé d'y faire quelques modifications à ma convenance. Ne plus faire des morceaux, mais de très fines lamelles... ne plus blanchir 4 (6?) fois, mais seulement deux... et puis surtout préparer mon gingembre au sirop, au lieu de le sécher après l'avoir confit.
Première tentative il y a moins de deux mois... j'en avais préparé un pot de 750gr (le grand, là, sur la photo...). J'ai adoré et suis allée régulièrement à la pèche, tant et si bien que le pot était vide il y a dix jours. Alors j'en ai profité que je voyait du gingembre bien frais, bien tendre dans le magasin du coin, et hop! une nouvelle "tournée"!Gingembre confit, au sirop
Ingrédients :
  • du gingembre frais, en quantité variable selon vos gouts et votre consommation personnelle (ici, environ 800gr!)
  • de l'eau
  • du sucre
  • une pincée de curcuma en poudre
Préparation :
C'est la partie la plus longue : peler le gingembre et le découper en fine julienne. Placer au fur et à mesure dans un saladier remplit d'eau froide, pour éviter que le gingembre ne s'abîme... et pour limiter la diffusion de ses huiles essentielles dans la cuisine. Certes, ça dégage les bronches, mais ça finit aussi par brûler les yeux!
Quand tout est pelé et découpé, égoutter le gingembre et le placer dans une casserole. Le recouvrir d'eau, en mesurant la quantité d'eau, de sorte à savoir combien de sirop il faudra pour confire le volume de gingembre que vous avez obtenu.
Blanchir le gingembre, deux à quatre fois, selon votre sensibilité.Quand le gingembre est blanchit, réserver et préparer un sirop avec l'eau et la moitié de son poids en sucre (par exemple 1 litre d'eau et 500gr de sucre). Porter à frémissements. Ajouter la pincée de curcuma, qui a surtout une merveilleuse qualité de colorant (en plus le curcuma et le gingembre sont voisins).Placer le gingembre dans le sirop et maintenir à frémissements environ 2 heures.Retirer du feu et laisser reposer 24 heures.Donner à nouveau un frémissement, pendant quelques minutes, puis remplir des pots bien propres de lamelles de gingembre confit égouttées, avant de verser dessus le sirop.
On peut bien entendu stériliser ces pots et les offrir...En tout cas, c'est facile et économique.

Retour à La Une de Logo Paperblog
Par Evelyne Banchereau
posté le 10 août à 07:17

bonjour...pourquoi 1 litre et que 500gr de sucre?..1 sirop de sucre c'est poids égal classiquement..que donne le curcuma dans votre recette:gout ou couleur?..merci pour votre reponse..cordialement

A propos de l’auteur


Segolinette 12 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines