Magazine Restos & Bars

Pleine mer

Publié le 29 février 2012 par Nallie

Pleine mer
Pleine merEnvie de manger des huîtres ? Oui mais à Paris les restaurants qui proposent des fruits de mer sont absolument hors de prix. Et bien moi je vous propose un voyage en Pleine Mer, pour déguster de merveilleuses huîtres de Cancale à tarifs tout à fait raisonnables.
Sylvain Bertheau est un ostréiculteur breton qui a décidé il y a 8 ans de faire profiter de son sublime élevage de divins coquillages, aux pauvres parisiens en manque d'huîtres fraîches. Deux fois par semaine Sylvain fait rapatrier des huîtres de son élevage de Saint Méloir des Ondes, petite commune située à tout juste 7 kilomètres de Cancale.Affinées en pleine mer dans une eau profonde et particulièrement riche en particules nutritives, les cancalaises ont un goût inimitable, très fortement iodée. A la table de Pleine Mer on trouve les cancalaises sous toutes leurs formes (plat, creuse, sauvage, d'élevage) et tailles (de calibre 5 à 0). Il y a bien peu de tables dans la boutique, tout juste une douzaine de couverts. Heureusement, le lieu est assez peu connu et il fréquenté essentiellement par les habitués. Toute fois, en groupe (plus de 4), mieux veut réserver. La maison propose 2 formules comprenant une douzaine d'huîtres calibre n°4 + un verre de Muscat ou de Lie pour 13,20 €. Avec du saumon fumé et du tarama en plus, il vous en coûtera 18,50 €. Pleine merUne douzaine d'huîtres c'est trop léger pour un repas pensez-vous ? En fait, pas vraiment. D'abord, parce que pain et beurre sont à volonté et cela a bien vite fait de vous caler l'estomac, mais surtout parce que le fort goût iodé de l'huître de Cancale assure un important pouvoir satiétogène. C'est encore plus vrai si vous dégustez une douzaine de sauvages encore plus fortes en goût mais aussi plus croquante en bouche. Toute fois, si vraiment vous avez encore une petite place, on vous propose de déguster un vrai Fare Breton ou un vrai Kouing Amann, fabriqué par un boulanger du quartier selon la recette traditionnelle de Sylvain. Et franchement je conseille fortement le Kouing Amann, absolument divin, réchauffé au four juste avant de déguster. 

Pleine mer

le fabuleux Kouign Amann

Chez Pleine Mer il est aussi possible de déguster sa douzaine pour son quatre heures (la boutique ne ferme pendant la journée qu'entre 15h00 et 16h00), mais surtout on peut s'y approvisionner en bourriches. On s'assure ainsi d'une qualité irréprochable (les huîtres plates de Sylvain ont reçues la médaille d'argent du concours général agricole de Paris en 2011) à prix tout à fait raisonnables pour Paris. Bref, vous l'aurez compris, Pleine Mer c'est le lieu à connaitre pour les envies de très bonnes huîtres à toute heure de la journée sans se ruiner.
Qu'est-ce qu'on y mange ?
Des huîtres de Cancale, de tous les calibres, d'élevage ou sauvage, creuses ou plates. Et puis c'est tout ! Ou presque. Saumon fumé et tarama en entrée, Fare breton et Kouign Amann en dessert.Combien ça coûte ?Un menu douzaine d'huîtres n°4 + 1 verre de Muscadet : 13,20 €, et avec en plus saumon fumé et tarama 18,50 €. Desserts à 3,50 €. La douzaine d'huîtres seule, de 8,60 € à 29 €. Pour une bourriche (50 huîtres) de 23 à 55 €On peut y aller quand ?C'est ouvert du mardi au samedi de 10h30 à 15h00 et de 16h00 à 22h30, et le dimanche de 10h30 à 13h00Les + : Idéal pour manger de très bonnes huîtres à Paris pour pas trop cher, on peut aussi acheter sa bourriche, top qualité à prix modérés, on peut aussi déguster des huîtres au petit dej ou pour le goûter.Les - : Mono-produit donc on n'y avec uniquement avec des amoureux des huîtres, fermé du 15 juin au 15 septembre (c'est long !), la salle est très petite (12 couverts)Pleine Mer 22, rue de Chabrol 75010 Paris
01 53 34 64 47

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Nallie 8 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines