Magazine Cuisine

Cuisine de rue à Osaka: Takoyaki

Par Cuisinejaponaise
Suite à mon précédent post sur l'Okonomiyaki, je vous présente maintenant le Takoyaki, les célèbres boules de pâte cuite, très tendres à l'intérieur, avec au centre un morceau de calamar. ("Tako" signifie "calamar")
Il n'est pas rare de trouver un stand de "Takoyaki" dans la rue, surtout dans les quartiers populaires ou lors de fêtes en plein air. Dans cette rue d'Osaka, le Takoyaki et l'Okonomiyaki se font concurrence en étant installés presque face à face!
Cuisine de rue à Osaka: Takoyaki
Le cuistot utilise une plaque chauffante spécialement fabriquée pour la confection des Takoyaki. En effet, celle-ci est tapissée de "demi-boules".
Cuisine de rue à Osaka: Takoyaki 
Cuisine de rue à Osaka: Takoyaki
Cuisine de rue à Osaka: Takoyaki
Après avoir étalé la pâte, elle cuit pendant quelques minutes puis prend la forme de la plaque. Le cuistot retourne alors les boules une à une à l'aide d'un pic en bois.
Cuisine de rue à Osaka: Takoyaki
Cette spécialité se déguste avec un peu de sauce "tonkastu", la même que sur l'Okonomiyaki, un peu de mayonnaise japonaise, de la poudre d'algue séchée, et de fines lamelles de bonite séchées.
Les Takoyaki à emporter sont toujours présentés dans une boîte jetable, à consommer à l'aide de long pics en bois.
Cuisine de rue à Osaka: Takoyaki Pour une boîte de six Takoyaki, j'aurais payé 400 yens (4 euros), soit un peu plus que l'Okonomiyaki, le calamar expliquant peut-être la différence de prix.
Dans certains restaurants de la rue Sainte Anne à Paris, on peut trouver des Takoyaki sur la carte. Si vous avez aimé, abonnez-vous en cliquant ici!

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Cuisinejaponaise 447 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte