Magazine Culture

FRÉDÉRIC MARS répond à vos questions par ici !

Par Phooka @Phooka_Book

FRÉDÉRIC MARS répond à vos questions par ici !
Là c'est avant les questions...
FRÉDÉRIC MARS répond à vos questions par ici !
Là c'est après ! mdr !
D'ailleurs il nous l'explique bien :))
"Un mois ? Vous êtes sérieuses ? Non mais un mois, vous êtes malades ! C'est juste pas possible !"
Si j'avais eu toute ma lucidité quand Dup et Phooka m'ont proposé de m'exposer ici devant vous en ce mois de mai tout entier, voilà ce que j'aurais dû répondre.
- Un mois ! Non mais vous savez ce que je peux faire, moi, en un mois aussi long que le mois de mai ?
- Euh, non... Écrire un peu ? Risque l'une des deux.
- Non. Pas écrire un peu.
Je prends mon souffle :
"Écrire le tiers d'un roman.
Plus deux ou trois synopsis de romans à venir.
Prendre des notes quotidiennes pour tout un tas d'autres projets.
Signer un service de presse.
Me rendre à au moins deux ou trois salons.
Faire une demi-douzaine d'interventions en collège ou lycées.
Rencontrer autant d'éditeurs.
En démarcher quelques autres.
Snober trois ou quatre soirées ou cocktails (j'aime pas les soirées, je m'ennuie aux cocktails).
Corriger les épreuves d'au moins un texte finalisé.
Revenir sur le manuscrit d'au moins un autre.
Lire une dizaine de livres pour ma documentation.
Commencer et ne pas finir deux ou trois livres pour mon plaisir.
Lire le texte d'un copain et lui écrire un long mail pour lui dire tout le bien que j'en pense.
Passer des heures à faire des recherches en ligne.
Envoyer quelques dizaines de mails pour obtenir des informations spécifiques.
Ne pas répondre aux neuf dixièmes des appels téléphoniques que je reçois.
Programmer mon prochain voyage d'études.
Alimenter Facebook, Twitter et tout le reste.
Prendre des photos pour nourrir le point précédent.
Répondre aux mails de lecteurs, libraires, bloggueurs, etc.
Répondre aux demandes d'interviews par mail.
Me déplacer pour quelques interviews.
Éplucher tous mes journaux et magazines en retard.
Trier et annoter les articles qui pourront m'être utiles.
Repérer mes prochaines lectures documentaires, et tenter de les trouver en version pour Kindle.
Courir après les règlements de droit et d'avaloir en retard.
Relancer les éditeurs qui oublient de répondre à mes demandes.
Passer au moins cinq ou six fois à la poste pour des envois de livre.
Recevoir la visite d'une dizaine de coursiers et de livreurs de colis.
Me fâcher avec au moins l'un des éditeurs avec qui je travaille.
Voir mes fils.
Voir ma femme.
Voir ma maîtresse.
Parler avec mon chat.
Dormir très peu................."
- Et vous voudriez que je mette tout ça entre parenthèses, pour VOUS ?!
- Ben... Oui.
- Ok, ok... Mais pas de blague, hein ? Rien qu'un mois ?
- Promis. Rien qu'un mois.
Un mois… De vraies dingues, je vous dis !

************************************************************
Alex-Motamots (via un mail )
Coucou les filles,
bon 1er mai.
Une question pour notre auteur du mois : comment fait l'organisation qui trafique les coeurs artificiels pour connaître les identités de toutes les personnes implantées ?
bises
Frédéric :
Si vous relisez tout bien attentivement, vous verrez qu'elle pirate les ordinateurs du département de la santé dans l'état de NY, à Albany, où les pacemakers sont dispatchés vers les malades en attente d'un implant cardiaque.
Re Alex,( il y a quelques jours, toujours via mail... en avance pour être la preum's ! :))
Pourquoi avoir choisi de faire se dérouler l'action de "Non stop" à New-York ? Après tout, nous avons eu, sur le sol français également, pas mal d'attaques terroristes.
Merci !
Frédéric :
Certes la France et en particulier Paris ont aussi connu le traumatisme des attentats terroristes, mais ni avec la même ampleur que le 11 septembre 2001, ni surtout avec les mêmes conséquences profondes et durables sur les mentalités, et sur l'organisation de la vie publique. Il m'a donc semble naturel de situer une attaque terroriste inédite et d'une telle envergure dans un pays aussi touché et concerné que les États-Unis.
Harmonie :
Comment avez-vous eu l'idée du livre Les écriveurs ?
Quels sont les projets pour l'avenir ? (d'autres livres...)
Depuis quel âge écrivez-vous ?
A quel âge avez-vous été édité la première fois ?
Frédéric :
L'idée des Ecriveurs m'est venue à la lecture d'une citation du philosophe franco-lituanien Emmanuel Lévinas : "Ce qu'on dit écrit dans les âmes est d'abord écrit dans les livres".
J'ai trouvé que c'était une belle métaphore de mon métier, celui d'auteur, et j'ai eu envie d'en faire quelque chose d'accessible, donc pourquoi pas un récit fantastique. En outre, cela m'a permis de jongler avec des concepts qui me passionnent depuis toujours, comme le libre arbitre, la prédestination, etc.


J'écris pour mon plaisir... depuis que je sais écrire ;-) Mais je n'ai été édité pour la première fois qu'assez tardivement, vers 32 ans. Il faut dire qu'auparavant, pendant presque 10 ans, j'avais été journaliste, et donc d'autres de mes textes étaient publiés dans la presse.
S'agissant de mes projets, j'écris actuellement un autre thriller pour Black Moon, toujours résolument adulte, qui se situe cette fois à Boston et Harvard. J'ai bouclé aussi le tome 2 des Ecriveurs qui paraîtra début 2013... et bien d'autres choses à suivre, pas toutes aussi certaines.

Ptitetrolle :
Bonjour Monsieur Mars :)
Je suis impressionnée par tout ce que vous êtes capable de faire en un mois... Où trouvez vous l'énergie de faire tout ça ?
Plus sérieusement, concernant Non Stop, je voulais savoir d'où vous est venue l'idée de ce roman. Est-ce que vous avez été particulièrement marqué par les événements du 11 septembre ? Est-ce que vous vous intéressiez particulièrement au terrorisme et à ses acteurs avant d'entamer ce livre ?
(en fait au moment où j'écris cette question j'ai trouvé la réponse sur un autre site internet, mais c'est pas grave, j'attends tout de même votre réponse^^)
Et pourquoi avoir choisi de mettre en scène Obama dans votre livre ?
Frédéric :

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Phooka 16646 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines