Magazine Culture

LA SOLUTION DEFINITIVE - jour 4

Publié le 14 mai 2012 par Aiglebleu

 

faucon-epaules-rouges.jpg

La seule manière de protège l'écologie c'est d'en vivre. Tout autre effort de protection de l'environnement n’est qu'une solution temporaire. La société technocratique qui a rendu les humains dépendant des produits et aliments de consommation échanger pour du profit monétaire gruge sans aucune conscience la terre, abimant la nature et les êtres. C'est seulement lorsque nous nous nourrirons de notre propre domaine familial que nous pourrons changer cette situation. Alors nous pourrons guérir la terre, un hectare une famille à la fois.

Alors les autres besoins sont un lieu confortable pour dormir et vivre et nous vêtir. Sachez premièrement que les besoins que nous avons actuellement sont hors de proportions avec les besoins d'une personne qui est habituée à la vie au sein de la nature. Il est encore beaucoup plus sain et confortable de dormir dans des herbes sèches et odorantes disposer au sein d'une petite excavation dans la terre, qui laisse entrer l'air et la lumière de la lune et des étoiles tout en restant bien chaud. Cela ne coûte rien, est d'un confort dont la plupart des gens n'ont aucune idée, revigore et régénère le corps à même les énergies telluriques et permet de rester en contact avec les influences cosmiques bénéfiques. En effet, il y a un champ d'informations cosmique dont on est coupé dans les maisons et les bâtiments dans lesquels nous vivons actuellement. De même ceux qui ont toujours vécu au sein de la nature n'ont pas le même besoin de vêtements que nous. Leur corps sait produire sa propre chaleur en toute température. Mais bon, la plupart des gens ne sont pas prêts et les corps ne sont pas aptes à de telles adaptations. Par contre, cela permet déjà de mesurer notre aliénation de la nature, la distance qui nous sépare de notre unité avec la vie. À l'avenir, dans de nombreuses générations, nous retrouvons cette unité. Mais bon, on parle ici de la transition vers cette unité.

La terre répond favorablement à tous et toutes sensiblement de la même manière. Nous avons tous et toutes à retrouver la communauté écologique de ceux et celles qui vivent en domaines familiaux pour organiser ensemble les compétences requises pour cueillir les ressources naturelles qui sont déjà là dans nos domaines. La terre et l'argile peuvent être mêlées pour faire des briques et des tuiles de toitures et de revêtement de sol, les arbres deviennent des poutres de charpente, la paille peut être utilisée de bien des manières pour construire des maisons, etc. Le domaine familial contient déjà tout ce qui est requis pour bâtir. Par contre, les connaissances, les compétences, les habilités et les expertises requises pour les utiliser sans utiliser le système monétaire résident dans la communauté de ceux qui partagent un même environnement et une même vision de la vie. L'éco village, l'éco hameau, la communauté de vie des résidants en domaines familiaux devient la prochaine étape. Et la même dynamique se répète dans la confection des vêtements. Les ressources et les compétences pour confectionner les vêtements à même les ressources de nos domaines, lin, chanvre, laine, etc. se révéleront graduellement dans le partage communautaire.

Dans un premier temps nous devrons utiliser les moyens financiers pour initier les achats de terrains, pour bâtir les maisons et acheter le nécessaire pour les vêtements. Mais avec le temps, lorsque de plus en plus de familles, en voyant l'intense beauté, santé, harmonie et joie de ceux qui vivent en domaines familiaux, voudront elles aussi avoir de telles conditions de vie, les communautés commenceront à se former. Lorsque 150 familles partagent une même vision alors ils auront les moyens de bâtir des écoles pour leurs enfants, des lieux communautaires pour les célébrations cycliques qui sont essentiels à la vie des communautés agricoles et partager les ressources et compétences qui permettent de se bâtir et se vêtir gratuitement. Dans certains pays (Russie et Europe de l'Est) qui ont reçu les premiers les enseignements d'Anastasia (voir dans les catégories d'articles, dans les menus à droite du blog, les nombreux articles sur Anastasia) il y a plus de 200 éco villages de plus de 150 personnes qui se sont construites. Il y en a aussi aux USA, en Australie, en Israël et surement dans d'autres pays aussi. Elle est là l'avenir, le bonheur et la guérison de l'humanité.

la suite demain.  bonne semaine et tous et toutes

paix et joie

Aigle Bleu 


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Aiglebleu 25351 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog