Magazine Cuisine

Marienbad

Par Flo Bretzel @flobretzel

Marienbad «C’était pas l’année dernière, c’était pas à Marienbad...», ça vous dit quelque chose? L’histoire d’un canoë rose à deux places... ou un vieux film de Resnais peut-être. Marienbad, une ville au nom romantique, à seulement trois heures de Munich. Dans la voiture, telle une litanie, les enfants répètent le nom en tchèque, Mariánské Lázně Une ambiance désuète et surannée, propre aux villes thermales, avec de grands hôtels parfois rénovés et parfois abandonnés. Pendant la matinée, promenade sous les colonnades en goûtant les eaux de sources au goût bien affirmé. «Beurk» sera le commentaire des enfants. Pour déjeuner, le restaurant U Zlaté Koule -clic- dans le centre de Marienbad. Puis, la visite du château de Kynzvart, résidence du prince Metternich -clic-. Pour la pause gourmande, une gaufrette fourrée au chocolat ou aux noisettes, la spécialité. Et pour clôturer cette journée, la visite du park Boheminium avec la reproduction de la République tchèque en miniatures -clic- .Viel Spaβ ! Mon grain de sel A côté, la ville de Karlovy Vary (Karlsbad en allemand), plus grande  et plus touristique. Le Grand hôtel Pupp, rococo et kitsch à souhait, mérite le détour (tricentenaire tout de même). Installez-vous au café pour  y déguster une part de gâteau. Mémo en V.O. : République tchèque – Tschechien Si vous voulez recevoir les nouveaux articles de Bretzel et Café Crème directement dans votre boîte e-mail dès qu’ils sont publiés, abonnez-vous à ma Newsletter dans le menu déroulant à droite de l’écran.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Flo Bretzel 1197 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines