Magazine Culture

14975 jours entre "Poésies en phase terminale" et "Souvenirs de la Maison des mots" de Marc Delouze

Par Zone Littéraire De Vanessa Curton

« dans la bouche le sable du silence »

Dans ce recueil, la voix de Marc Delouze semble, en effet, venir de plus loin dans le corps, de la gorge, du ventre et plus au-delà. Son regard aiguisé, brutal parfois, traverse le sombre tel Orphée à la recherche d’un espoir, d’une lumière, d’un éclat. Chaque fragment est une tentative de vie portée par le langage les mots qui recèlent une matière dense et complète.

14975 jour entre « Poésie en phase terminale » (2011)
et « Souvenirs de la maison des mots » (1971) préfacé par Aragon
édition le Passe du Vent,
avril 2012

Infos supplémentaires :
www.lapasseduvent.com  
 

***

Quelques extraits :

Dans « Poésies en phase terminale »

"Diogène à la lampe borgne

Tu cherches un homme
tu marches sur ses traces
mais ses pas sous tes pas
se dérobent à ta vue

Tu cherches l’homme
là-bas
ailleurs

Tu cherches l’homme là
où tu n’es pas

Là où tu es
tu ne le trouves pas

fermant les yeux tu le rencontres
noyé dans l’encre noire de ton silence »

« Pas dormir

Perdu au sein du vaste monde
Egaré au milieu de toi

Sur ta peau l’incandescence du couchant
La lune froide sur ton cou

Un monde en toi fait son office de bourreau
(dehors un autre monde t’ignore)

Le monde que tu mangeais
Désormais te digère »

 Des « Souvenirs de la Maison des Mots »

« Comme à l’arc tirer les mot
Se fiche la flèche sur les choses
Ne coule pas de sang de la blessure
Mais une plainte molle

un regret de ne pouvoir crier »

***


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Magazines