Magazine Culture

Bataille de Smolensk 1812 : Des soldats russes et français seront reinhumés avec tous les honneurs 200 ans après

Par Theatrum Belli @TheatrumBelli

Les restes de 25 soldats russes et français tombés en 1812 dans la bataille de Smolensk seront réinhumés début août lors d'une cérémonie solennelle. Découverts au printemps dernier par les militants de la fondation  "Réconciliation", ils seront inhumés dans le cadre des commémorations du Bicentenaire de la victoire remportée par la Russie dans la guerre contre Napoléon.

Défense de Smolensk 2.jpg

Les soldats morts sur la terre de Smolensk ont participé le 7 août 1812 à la bataille de Loubino que les Français appellent la bataille du mont Valoutino pour la bonne raison que les positions des Russes se trouvaient sur une colline.

La bataille de Valoutono - Loubino est devenu l’épisode final de la bataille de Smolensk. Après le repli des unités russes, Napoléon s’efforçait de s’enfoncer entre elles pour les défaire les unes après les autres. Mais ses plans ont été mis en échec par le général Pavel Toutchkov. Ses soldats ont fait preuve d'un grand courage ce qui a permis de retarder l’avance des Français et les unités russes ont pu opérer une jonction sur le Dniepr au point de franchissement de Soloviovo. Les deux parties ont subi des pertes importantes, 4.700 tués, environ 7.000 blessés et environ 2.000 prisonniers pour les russes, 700 tués et plus de 3.000 blessés du côté français. Après cette bataille Napoléon a envisagé sérieusement l’idée d’un armistice et a même envoyé une lettre à l’Empereur russe en lui proposant de finir la guerre, raconte Vladimir Chargaev, le président du conseil d’administration de la fondation "Réconciliation".


Cette bataille a produit sur Napoléon un effet de choc. Il ne la dirigeait pas personnellement parce qu’il se trouvait en ce moment à Smolensk mais le Comte de  Segur a écrit : "Dans la défaite des Russes il y avait autant de gloire que dans notre victoire". Les Français ont cessé le feu les premiers alors que les Russes abandonnaient leurs positions et se sont repliés en bon ordre.

Selon le président de la fondation, les restes ont été découverts par les volontaires qui s’occupent des recherches des soldats inconnus de la Seconde Guerre mondiale. Ils ont immédiatement su d’après les détails des uniformes que cette inhumation était beaucoup plus âgée.

Malheureusement, nous ne pouvons pas identifier chaque soldat. C’était une fosse commune où il y avait des Français, des Portugais et des Russes. Nous avons décidé de faire des démarches pour les enterrer le 4 août dans une fosse commune et appeler ce site "Champ du souvenir et de la réconciliation".

Selon Vladimir Chargaev, on procède depuis quelques années à Loubino à des reconstitutions d’envergure des événements de 1812. C’est ainsi que l’année dernière a eu lieu la cérémonie de réinhumation de deux soldats de l’armée napoléonienne. La fondation a installé sur les lieux de cette bataille une croix et un obélisque avec inscription en russe et en français. "Ils étaient des ennemis au combat, souligne le président de la fondation, mais tous sont égaux devant Dieu".

Source du texte : VOIX DE LA RUSSIE


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Theatrum Belli 20892 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog