Magazine Cinéma

Octopussy

Publié le 23 mai 2012 par Cinephileamateur
Octopussy
De : John Glen.
Avec : Roger Moore, Maud Adams, Louis Jourdan, Kristina Wayborn, Kabir Bedi, Steven Berkoff, David Meyer, Tony Meyer, Desmond Llewelyn, Robert Brown, Lois Maxwell, Vijay Amritraj...
Genre : Espionnage.
Origine : Grande Bretagne - États-Unis.
Durée : 2 heures 11.
Date de sortie : 5 octobre 1983.
Synopsis : Chargé d'enquéter sur la mort très suspecte de l'agent 009 (pourquoi avait-il donc cet inestimable oeuf Fabergé dans la main ?...), James Bond assiste à la mise aux enchères de l'oeuf. Le richissime Kamal Khan en fait l'acquisition. Ce prince Indien exilé semble nourrir de secrètes accointances avec le général rénégat Orlov. Mais quel lien y a-t-il entre l'oeuf, les complots du tandem russo-indien et la désirable, bien que mystérieuse, Octopussy ? Et si c'était le déclenchement de la Troisième Guerre Mondiale ?!
Bande annonce originale
"Monsieur Bond est d'une rarissime espèce,qui bientôt aura complètement disparue"
2,5
Ça faisait un sacré moment que j'avais mis en stand-by mon cycle consacré à James Bond par manque de temps mais j'ai enfin réussi à le reprendre récemment avec "Octopussy", un film que je n'avais jamais vu jusqu'à présent et qu'il me tardait donc de découvrir.
Et bien pour une reprise d'un cycle en cours, je dois reconnaitre que je suis quand même un peu déçu. C'est pas que le film est mauvais en soit, le scénario écrit par George MacDonald Fraser, Richard Maibaum et Michael G. Wilson d'après l’œuvre de Ian Flemming est juste classique... Un peu trop classique à mon goût. On y retrouve tout les ingrédients de la franchise avec des espions, des gadgets, des James Bond girls, des méchants, des explosions, des courses poursuites... bref on retrouve tout ce dont on à besoin pour être face à un divertissement assez correct surtout quand on est amateur de la franchise. On retrouve même le scénario qui se veut compliquer pour duré deux heures mais qui au final s'avère d'une simplicité extrême le tout bourré de clichés, de raccourcis, de facilités et de machisme. L'histoire n'as vraiment rien d'exceptionnel en soit et encore une fois dans les James Bond sous l'ère Roger Moore, je ne suis guère emballé plus que ça mais bon le spectacle est au rendez vous mais l'ennui aussi malheureusement car tout devient alors prévisible, parfois même assez fade et on peine à le différencié d'un autre James Bond surtout que les méchants et les James Bond girls sont loin d'être parmi les plus charismatique de la saga. Reste l'humour, toujours présent, un peu trop peut être mais qui reste toutefois agréable même si on aimerait passer à autre chose et le temps m'as paru un peu long je me suis d'ailleurs repris à deux fois pour voir ce film car lors de mon premier visionnage je m'étais endormi devant...
Dans la peau de James Bond, on retrouve une nouvelle fois Roger Moore. L'acteur n'est pas mauvais il possède le charme nécessaire et reste un bon acteur mais je sais pas pourquoi, il ne fait toujours pas 007 à mes yeux. J'ai du mal à accroché à son interprétation. Peut être à cause de l'humour trop lourd où du fait qu'inconsciemment Sean Connery incarne le James Bond type pour moi mais la mayonnaise à du mal à prendre. Le comédien fait en tout cas son job j'ai pas grand chose à lui reprocher mais le film gravitant autour de son personnage, si j'y accroche pas ou plus, il est dur par la suite de rester sensible au film. Le reste de la distribution m'ait apparu assez léger aussi même si là encore on reste fidèle aux codes de la saga. C'est ainsi que Maud Adams en Octopussy est très belle et joue bien le jeu mais à du mal toutefois à vraiment faire une James Bond girl qui marque mon esprit. C'est peut être pour ça aussi que je ne suis pas choqué plus que ça de sa présence ici alors qu'elle jouait un autre personnage dans "L'homme au pistolet d'or". Pourtant, j'ai eu la sensation que ce film jouait un peu plus avec les charmes physiques de ses actrices mais rien à faire même la James Bond girl ici peine à me convaincre alors que pourtant elle n'est pas foncièrement mauvaise en soit. Pareil pour Kristina Wayborn dans le rôle de Magda qui est très transparente et dont j'ai vite oublié la simple raison de sa présence dans ce film. Même constat pour Louis Jordan dans la peau de Kamal Khan. On à vu des méchants qui on su marquer la franchise de leurs présences mais là, l'acteur est assez transparent et j'ai eu du mal à y croire. Le scénario y est peut être pour beaucoup aussi mais l'acteur n'as pas su (à l'inverse d'autres méchants de la franchise) compenser les faiblesses du scénario par un charisme qui fait que du coup je ne pense pas me souvenir longtemps de lui. Même si il est un peu caricatural, j'ai bien aimé quand même Steven Berkoff dans le rôle d'Orlof. On le voit peu à l'écran mais c'est un des acteurs qui s'en sortent le mieux je trouve même si je suis pas forcément objectif car le côté gros clichés m'as plus fait marrer qu'autre chose. Reste le plaisir de retrouver furtivement Desmond Llewelyn dans le rôle de Q qui apparait un peu plus que d'habitude et qui est une nouvelle fois très drôle tandis que Lois Maxwell dans le rôle de Miss Moneypenny est toujours sympathique même si son temps d'apparition est de moins d'une minute montre en main.
Derrière la caméra, John Glen continue toujours de nous montrer les aventures de 007 avec la même touche. Pas d'originalité, peu de prise de risque, c'est efficace, c'est bien ancré dans son époque mais sa manque quand même un peu d'âme je trouve, d'une identité qui fasse que je me souvienne d' "Octopussy" dans le temps. Après, ça reste efficace même si par moment j'ai trouvé qu'il y avait des baisses de rythmes mais dans l'ensemble c'est quand même très classique et rien ne m'as vraiment marqué. On à de bons costumes, de bons décors qui sont toujours une invitation aux voyages et des gadgets qui sont indissociable de la saga mais qui eux aussi n'ont rien d'exceptionnel je trouve. Même le générique d'ouverture, qui colle aux mêmes codes que ses prédécesseurs ne m'as pas vraiment emballés et je pense que je vais vite l'oublier tout comme le titre de Rita Coolidge "All time high" qui est sympathique mais pas transcendant non plus à l'image de la musique du film composé par John Philip Sousa et John Barry qui ne fait que reprendre ce que l'on connait déjà même si j'avoue que le petit clin d’œil au thème du film avec la scène du dressage de serpent m'as amusé.
Pour résumé, "Octopussy" est un James Bond comme on s'y attends. On s'y attends d'ailleurs peut être un peu trop car du coup je me suis plus ennuyé qu'autre chose. C'est dommage pourtant car d'autres volets de la saga n'ont pas forcément fait mieux mais après 12 aventures, ce 13ème opus (le 6ème avec Roger Moore) est peut être celui de trop. Il y à tout les ingrédients avec les qualités et les défauts de son temps mais je me suis moins amusé, je ne vois pas trop quoi en dire et une fois le générique de fin fini, je commençais déjà à l'oublier. Je pourrais le revoir malgré tout mais il ne fera pas parti de mes coup de cœur de la saga malheureusement...
Ce que j'ai aimé :
  • C'est du James Bond classique
Ce que j'ai moins aimé :
  • C'est du James Bond classique

Liens divers :
Roger MooreRoger Moore



Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Cinephileamateur 3469 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines