Magazine Culture

Kyodai - Breaking (2012)

Publié le 18 juin 2012 par Oreilles
Kyodai - Breaking (2012) Je ne sais pas ce qui se passe en Suède en ce moment, mais le pays ne cesse de nous abreuver de labels house de qualité. On vous a déjà parlé d’Aniara Recordings, basé à Göteborg et dont chaque disque est plus impressionnant que le précédent. Mais il était temps qu’on vous fasse une petite bafouille au sujet de Local Talk. Créé en 2011 par Mad Matts et Tooli, le label compte déjà une quinzaine d’EPs à son catalogue. Comme la très recommandable maison parisienne My Love Is Underground, Local Talk se consacre entièrement à la cause de la house/garage des années 90 et plus spécifiquement aux sons de New York et du New Jersey, et dans une moindre mesure de Chicago. Quoi ? Encore du vintage ? Eh bien oui, mais quand on écoute des tueries comme le Garden State ’92 du Français Fulbert ou ce nouveau Kyodai, on se dit que ce revival a encore de beaux jours devant lui.
Malgré son nom japonais (qui signifie "frères"), Kyodai est un duo espagnol actif depuis une quinzaine d’années sous divers alias dont le plus usité est Wagon Cookin’. Ils ont même sorti plusieurs albums, notamment sur Odori, Compost et Lovemonk. Multi-instrumentistes, élevés par un père saxophoniste, Javier et Luis Garayalde ont joué dans de nombreux groupes jazz et acid-jazz, frayé avec Rainer Trüby et Gilles Peterson, et squatté à Salvador de Bahia pour bosser avec les musiciens locaux. Leur CV n’est donc pas celui du producteur house moyen, et cela s’entend.
"Breaking", tout en restant parfaitement fonctionnel pour le dancefloor, contient comme son nom l’indique un break de batterie jazzy ébouriffant, rampe de lancement idéal pour des claps, un sample vocal et un piano dévastateurs. Le début du titre ressemble à du Motor City Drum Ensemble mais très vite ce sont des noms plus anciens et plus très en vogue qui viennent à l’esprit, comme Jazzanova, Beanfield ou Kyoto Jazz Massive. Le 90’s Mix et sa version dub, moins originaux car dénués du fameux break de batterie, misent tout sur un son d’orgue chaleureux et sont aussi d’une redoutable efficacité.
En bref : une magnifique fusion de jazz et de house 90’s.
Kyodai - Breaking (2012)
Local Talk sur SoundCloud et Twitter
A lire aussi : The Burrell Brothers - The Nu Groove Years (2012)

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Oreilles 3359 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines